“Ah! c’est notre ami Croquetel!”

“Ah! c’est notre ami Croquetel!”

Gabriel de Saint-Aubin, Louis XVI posant la première pierre de l'amphithéâtre de l'école de chirurgie, 1774. Pierre noire, aquarelle et gouache. 23,1 x 17,4 cm. Inscriptions: vers le haut, à droite: M. le comte d'Angiviler présente le mortier au roi Louis...; en bas à gauche: Gabriel de St Aubin fecit 1774. Paris, musée Carnavalet (c) Georges PoncetGabriel de Saint-Aubin (1724-1780)

Jusqu’au 26 mai 2008

Musée du Louvre, aile Denon, 1er étage, 75001, 01 40 20 53 17, 9€

Suite à l’acquisition du livre de la famille des Saint-Aubin en 2001, Pierre Rosenberg (président-directeur honoraire du musée du Louvre et membre de l’Académie française) a longtemps souhaité mettre en lumière les innombrables croquis parisiens de Gabriel de Saint-Aubin. Mais l’idée était restée en suspens. Jusqu’à ce que Colin B. Bailey, conservateur en chef de la Frick Collection de New York, relance Pierre Rosenberg…

Lire la suite

Christian Milovanoff: entre esthétique artistique et précision archéologique

Christian Milovanoff: entre esthétique artistique et précision archéologique

Christian Milovanoff, Génie tenant une fleur de pavot (Iraq, 33°20'N - 44°13'E) (c) Christian MilovanoffSuites. Photographies de Christian Milovanoff

Jusqu’au 21 janvier 2008

Musée du Louvre, Aile Sully, salle de la Maquette, 75001, 01 40 20 53 17, 9€ (6€ après 18h les mercredi et vendredi)

Cette année, le Louvre invite dans la salle de la maquette, dédiée aux artistes contemporains qui revisitent les oeuvres du musée, Christian Milovanoff. Ce photographe nous propose un travail surprenant de documentation et de montage sur les antiquités iraniennes et irakiennes.

Lire la suite

Les dessins fiévreux de Polidoro da Caravaggio

Les dessins fiévreux de Polidoro da Caravaggio

Polidoro da Caravaggio, L'Adoration des Mages. Inv 4273 (c) RMN / Thierry Le MagePolidoro da Caravaggio

Jusqu’au 28 janvier 2008

Musée du Louvre, Aile Denon, 1er étage, salles Mollien 9 et 10, 75001, 01 40 20 53 17, 9€ (6€ après 18h les mercredi et vendredi)

Le musée du Louvre présente une magnifique collection de dessins de Polidoro da Caravaggio (vers 1499-1543) et de sa seule oeuvre peinte possédée en France (Les Noces d’Amour et Psyché). Parcours d’un élève de Raphaël, sombre et fiévreux.

Lire la suite

Entre 1815 et 1830, Vienne et Prague inventent l’art de la simplificité

Entre 1815 et 1830, Vienne et Prague inventent l’art de la simplificité

Anton KOTHGASSER (1769-1851), Gobelet aux poissons rouges, Vienne, 1820-30. Verre, 11 cm. République Tchèque, Prague, Museum of Decorative Arts (c) Prague, Umeleckoprumyslové museum / Photo: Gabriel UrbanekBiedermeier, de l’artisanat au design

Jusqu’au 14 janvier 2008

Musée du Louvre, aile Sully, 1er étage, salle de la Chapelle, 75001, 01 40 20 53 17, 9€ (6€ les mercredi et vendredi à partir de 18h)

Le musée du Louvre propose une petite exposition surprenante sur la naissance d’un art à la fois épuré et soigné dans le premier tiers du XIXe siècle – le “Biedermeier”. Ce style radical pour l’époque incarne les valeurs d’un nouvel art de vivre entre 1815 et 1848. Explications à travers l’analyse des décors d’intérieur, du mobilier, et des objets créés en ces temps à Vienne et à Prague.

Lire la suite

Nouveau décor pérenne de Anselm Kiefer au Louvre

Nouveau décor pérenne de Anselm Kiefer au Louvre

Anselm KIEFER, Athanor, 2007. Emulsion, schellac, huile, craie, plomb, argent et or sur toile de lin (c) Musée du Louvre / Angèle DequierAnselm Kiefer au Louvre

Jusqu’au 7 décembre 2007

Musée du Louvre, Aile Sully, escalier Nord, 1er étage de la Colonnade, 75001, 01 40 20 55 55, 9€ (6€ les mercredi et vendredi à partir de 18h)

Le musée du Louvre poursuit sa politique d’intégration d’oeuvres du XXIe siècle en proposant à Anselm Kiefer (récemment exposé au Grand Palais avec Monumenta) de concevoir un décor pour combler l’un des rares espaces vierges du Louvre. C’est chose faite avec la peinture géante Athanor et deux sculptures entreposées dans des corniches attenantes, Danaé et Hortus Conclusus. Monumental!

Lire la suite

Saison orientale au Louvre (II)

Saison orientale au Louvre (II)

Etendard, Iran, fin du XVIe siècle. Alliage ferreux, découpé et éléments moulés, AKTC (c) Aga Khan Trust for CultureLe chant du monde. L’art de l’Iran safavide (sous l’aile Sully)
Chefs-d’oeuvre islamiques de l’Aga Khan Museum (aile Richelieu)

Jusqu’au 7 janvier 2008

Musée du Louvre, entrée par la pyramide, 75001, 01 40 20 53 17, 9,50€ ou 13€ (11€ les mercredi et vendredi à partir de 18h) pour les deux expositions

Le musée du Louvre ouvre sa saison avec deux expositions sur l’art de l’Orient. La principale, “Le chant du monde”, se présente comme une anthologie d’oeuvres d’art iranien à l’époque safavide (1501-1736). La seconde, “Chefs-d’oeuvre islamiques de l’Aga Khan Museum” propose un aperçu des magnifiques pièces qui entreront au musée éponyme de Toronto en 2011, imaginé par l’architecte japonais Fumihiko Maki. Emerveillement assuré.

Lire la suite

Saison orientale au Louvre (I)

Saison orientale au Louvre (I)

Figurine de table (?): éléphanteau. XVIe-XVIIe siècle. Céramique moulée à glaçure bleu turquoise. Londres, Victoria & Albert Museum, inv. 643-1889 (c) Londres, V&A Images / Victoria & Albert MuseumLe chant du monde. L’art de l’Iran safavide (sous l’aile Sully)
Chefs-d’oeuvre islamiques de l’Aga Khan Museum (aile Richelieu)

Jusqu’au 7 janvier 2008

Musée du Louvre, entrée par la pyramide, 75001, 01 40 20 53 17, 9,50€ ou 13€ (11€ les mercredi et vendredi à partir de 18h) pour les deux expositions

Le musée du Louvre ouvre sa saison avec deux expositions sur l’art de l’Orient. La principale, “Le chant du monde”, se présente comme une anthologie d’oeuvres d’art iranien à l’époque safavide (1501-1736). La seconde, “Chefs-d’oeuvre islamiques de l’Aga Khan Museum” propose un aperçu des magnifiques pièces qui entreront au musée éponyme de Toronto en 2011, imaginé par l’architecte japonais Fumihiko Maki. Emerveillement assuré.

Lire la suite

Unique collection de dessins espagnols au Louvre

Unique collection de dessins espagnols au Louvre

Alonso CANO (1601-1667), Sainte Claire et Saint Louis de Toulouse. Plume et encre brune, sur papier beige clair. 7,2 x 10,8 cm. Musée du Louvre, département des Arts graphiques, RF 43241 - (c) Photo RMN / Hervé LewandoskiSiecle d’Or, Siecle des Lumières

Jusqu’au 15 octobre 2007

Musée du Louvre, Aile Denon, 1er étage, Salles 9 et 10, 75001, 6€ de 18h à 21h45 les mercredi et vendredi

Le musée du Louvre expose sa riche collection de dessins espagnols du XVIIe – “siècle d’Or”- et XVIIIe – “siècle des Lumières”-, avec des feuilles de Goya, Murillo, ou Cano encore jamais montrées au public depuis leur acquisition.

Lire la suite

L’oeuvre dessinée de Camille Corot illumine les murs du Louvre

L’oeuvre dessinée de Camille Corot illumine les murs du Louvre

Jean-Baptiste Camille Corot (1796-1875), Paysage avec un personnage près d'un Arbre, Plume et encre brune, Paris, musée du Louvre, DAG - (c) Photo RMN / J.G. BerizziCamille Corot: Dessins du Louvre

Jusqu’au 27 août 2007

Musée du Louvre, Aile Sully, 2e étage, salles 20 à 23, entrée par le passage Richelieu 75001, 01 40 20 53 17, 8,50€ (9€ à partir du 1er juillet 2007), 6€ de 18h à 21h45 les mercredi et vendredi

Jean-Baptiste Camille Corot (1796-1875) considérait le dessin comme l’essence même de l’art – l’amorce et l’aboutissement de toute activité créatrice. Le musée du Louvre, qui possède le fonds le plus important de dessins et d’albums de Corot, légués par Etienne Moreau-Nélaton (1859-1927), propose aujourd’hui d’en découvrir la rigueur technique et la grâce stylistique.

Lire la suite

1869: Watteau, Chardin,…, entrent au Louvre

1869: Watteau, Chardin,…, entrent au Louvre

Jean-Antoine Watteau (1684-1721), Pierrot dit autrefois Gilles, vers 1717, Huile sur toile, Paris, musée du Louvre, département des Peintures, Photo de presse - (c) RMN  / J.G. Berizzi $$La Collection La Caze

Jusqu’au 9 juillet 2007

Musée du Louvre, Aile Sully, salle de la Chapelle 75001, 8,50€ (9€ à partir du 1er juillet 2007), 6€ de 18h à 21h45 les mercredi et vendredi

Collectionneur visionnaire, le docteur Louis La Caze (1798-1869) lègue au “musée de Paris” le plus important legs de son histoire – 583 peintures – en 1869. Aujourd’hui, le musée du Louvre lui rend hommage.

Lire la suite

Initiation et premier hommage à la sculpture grecque en France

Initiation et premier hommage à la sculpture grecque en France

Anonyme, Tête féminine, réplique du type de l'Aphrodite de Cnide, dite Tête de Martres-Tolosane, Marbre de Paros, Ier siècle après J.-C.(?), Toulouse, musée Saint-Raymond, inv. 30358 - (c) Musée Saint-Raymond, musée des Antiques de Toulouse, cliché Jean-François PeiréPraxitèle

Jusqu’au 18 juin 2007

Musée du Louvre, Hall Napoléon, rue de Rivoli 75001, 01 40 20 53 17, 9,50€

Après la Liebieghaus de Francfort autour de Polyclète (1990) et le Palazzo delle Esposizioni de Rome sur Sicyone (1996), le musée du Louvre rend hommage à la statuaire grecque avec une exposition phare sur Praxitèle, l’un des plus célèbres artistes de l’Antiquité. Et pour cause: il est le premier sculpteur grec à oser représenter le nu féminin dans son intégralité.

Lire la suite

Remarquables dessins français présentés au Louvre

Remarquables dessins français présentés au Louvre

Stefano della Bella (1610-1664), Figure de carrousel, Plume et encre brune, lavis brun, rehauts d'aquarelle. Paris, musée du Louvre, département des Arts graphiques, Collection Edmond de Rothschild? - (c) Photo RMN / Thierry Le MageLa collection Chennevières, quatre siècles de dessins français

Jusqu’au 7 juin 2007

Musée du Louvre, aile Denon, 1er étage, salles 9 et 10, 99 rue de Rivoli 75001, 01 40 20 53 17, Accès libre avec le billet d’entrée du musée (8,50€, 9€ à partir du 01/07/07).

Ancien conservateur des musées du Louvre et du Luxembourg, Philippe de Chennevières (1820-1899) – amateur d’art passionné – est parvenu à rassembler une collection exceptionnelle de 3.600 dessins français, datés de 1500 à 1860.

Lire la suite

Sarkis s’approprie le Louvre

Sarkis s’approprie le Louvre

Sarkis, extrait de 'Au commencement le toucher', 2005 - (c) Nicolas Dhervillers / ADAGP, Paris, 2007Sarkis: Rencontres avec Uccello, Grünewald, Munch, Beuys

Jusqu’au 21 mai 2007

Musée du Louvre, aile Sully, salle de la Maquette, 99 rue de Rivoli 75001, 01 40 20 53 17, Accès libre avec le billet d’entrée du musée

Dans le cadre de l’Année de l’Arménie en France, le musée du Louvre accueille une installation de Sarkis, artiste né à Istanbul (1938) d’origine arménienne.
Celui-ci propose une oeuvre techniquement moderne dialoguant avec quatre chef d’oeuvres classiques, qui ont marqué sa progression artistique.

Lire la suite

Exposition phare au Louvre sur l’art sacré arménien

Exposition phare au Louvre sur l’art sacré arménien

Reliquaire ouvert de la Croix (Saint-Signe de Khotakerats), 1300, Etchmiadzine, musée du Saint-Siège -  (c) Etchmiadzine, musée du Saint-SiègeArmenia Sacra

Jusqu’au 21 mai 2007

Musée du Louvre, Galerie de la Melpomène et fossés du Louvre médiéval, 99 rue
de Rivoli 75001, 01 40 20 53 17, 8,50€

Une centaine d’oeuvres emblématiques du christianisme arménien sortent pour la première fois de leur pays pour être accueillies dans un lieu tout aussi symbolique – la galerie Melpomène du musée du Louvre.

Lire la suite

Les dessins lumineux de Rembrandt

Les dessins lumineux de Rembrandt

Lion au repos, Rembrandt d'après nature - (c) Photo RMN/ (c) Jean-Gilles Berizzi - Paris, musée du LouvreRembrandt dessinateur

Musée du Louvre, Hall Napoléon (entrée par la pyramide), 99 rue de Rivoli 75001
20 octobre 2006 – 8 janvier 2007
Rens.: 01 40 20 53 17

L’exposition consacrée à Rembrandt Harmensz. van Rijn (1660-69) au musée du Louvre célèbre les plus beaux dessins du maître hollandais du clair-obscur, conservés essentiellement dans les collections publiques françaises.

Quatre musées (département des Arts graphiques du musée du Louvre, Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts, musées de Besançon et de Grenoble) ainsi que deux collections privées (dont la Frits Lugt de l’Institut Néerlandais) rassemblent 64 feuilles, 14 gravures et un autoportrait peint, qui représente Rembrandt au coeur de la création artistique et ouvre l’exposition.

Lire la suite