Les 10 ans du Pavillon des Sessions

Les 10 ans du Pavillon des Sessions

Affiche de l'exposition temporaire 'Les dix ans du Pavillon des Sessions', printemps 2010. Musée du Louvre, collection du musée du quai Branly (c) Musée du quai BranlyUne rétrospective par Jean-Pierre Elkabach, écrivain et journaliste

Jusqu’au 26 juillet 2010

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée du Louvre, Pavillon des Sessions, entrée directe par la Porte des Lions (jardin du Carrousel ou quai des Tuileries), 75001

Pour célébrer les dix ans du Pavillon des Sessions, qui a déjà accueilli plus de 6 millions de visiteurs en dix ans, Stéphane Martin (Président du musée du quai Branly dont le Pavillon est une antenne) a invité Jean-Pierre Elkabach à retracer l’entrée des arts dits primitifs dans l’histoire muséographique occidentale. L’occasion de (re)découvrir ce formidable écrin architectural qui met en valeur l’évolution du regard occidental sur la sculpture mondiale.

Lire la suite

Une collection pointue

Une collection pointue

Claude Déruet. La Bataille entre les Amazones et les Grecs. Huile sur toile. Don Héléna et Guy Motais de Narbonne au musée du Louvre (c) 2009 Musée du Louvre / Pierre BallifLa collection Motais de Narbonne – Tableaux français et italiens des XVIIe et XVIIIe siècles

Jusqu’au 21 juin 2010

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée du Louvre, Aile Sully, salles 20 à 23, 75001, 9,50€

Suite au don des Motais de Narbonne de deux tableaux de Claude Déruet et de Domenica Maria Viani, le musée du Louvre organise la présentation d’une partie de la riche collection du couple parisien, amateur de peinture ancienne. Leur ère de prédilection: les XVIIe et XVIIIe siècles. Depuis 1980, Héléna et Guy Motais de Narbonne collectionnent les tableaux français et italiens baroques, aux sujets principalement religieux et mythologiques. Mais loin de sélectionner des oeuvres “assommantes”, ils savent mettre en avant l’originalité de leurs acquisitions. Sorte d’apprentissage du regard pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Lire la suite

Sainte Russie

Sainte Russie

Maquette du monastère de la Résurrection de Smolny à Saint-Pétersbourg, 1750/56. Projet de Francesco Bartolomeo Rastrelli. Bois, plomb, peinture à l'huile et dorure. Saint-Pétersbourg, musée de l'Académie des Beaux-Arts (c) Musée de l'Académie des Beaux-Arts, Saint-PétersbourgL’art russe, des origines à Pierre le Grand

Jusqu’au 24 mai 2010

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée du Louvre
, Hall Napoléon, 75001, 11€

Certainement l’exposition historique du moment à ne pas rater. Le musée du Louvre inaugure l’Année France-Russie 2010 par la présentation d’un ensemble de chefs-d’oeuvre datant des IXe aux XVIIIe siècles. Une période peu connue en France. Et pour cause, nombre de pièces n’étaient jusqu’à présent jamais sorties de Russie voire n’avaient jamais été montrées au public…

Lire la suite

L’âge d’or vénitien

L’âge d’or vénitien

itien. Danaé, 1544/46. Naples, Museo di Capodimonte (c) Scala, FlorenceTitien, Tintoret, Véronèse… Rivalités à Venise

Jusqu’au 4 janvier 2010

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée du Louvre, Hall Napoléon 75001, 11€

Exposition phare de la rentrée, “Titien, Tintoret, Véronèse… Rivalités à Venise” présente l’élite des peintres lagunaires au XVIe siècle. Si chaque maître tente d’émuler l’autre, l’exposition du musée du Louvre souligne que Titien, peintre officiel de la République, reste un cran au-dessus de ses concurrents. Animé par une créativité surprenante, son art ne cesse d’évoluer et contraint ses pairs à se démarquer dans le traitement des sujets préférés de l’époque: les portraits, les scènes religieuses et mythologiques. Pour le meilleur de l’art vénitien, qui porte la richesse d’expression picturale à son apogée.

Lire la suite

L’activité du Louvre pendant la guerre

L’activité du Louvre pendant la guerre

Une certaine image de la France: l'armée, le Louvre et Gambetta. Anonyme. Fonds de l'agence presse SAFARA. 2 avril 1938. Tirage moderne à partir d'un original en plaque de verre 9 x 12 cm. Bibliothèque nationaleRegards photographiques (1938-1947)

Jusqu’au 31 août 2009

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée du Louvre, salle de la Maquette, entresol, entrée par la pyramide 75001, 9€

L’ouverture des sources photographiques datant de la Seconde Guerre mondiale a permis la mise au point d’une exposition historique sur l’activité du musée du Louvre entre 1938 et 1947. Entre salles vides et pièces “séquestrées” – réquisitionnées par les nazis pour trier les biens spoliés aux collectionneurs juifs -, le Louvre montre un visage surprenant aux yeux du visiteur contemporain.

Lire la suite

L’art du sacré (II)

L’art du sacré (II)

Annonciation, Vierge en Majesté tenant l'Enfant, Baptême du Christ. Retable. Ile-de-France, milieu du XIIe siècle. Pierre calcaire polychromée. Paris, musée du Louvre, département des Sculptures (c) 2008 musée du Louvre / Pierre PhilibertLes premiers retables XIIe – début du XVe siècle

Jusqu’au 6 juillet 2009

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)
Musée du Louvre, aile Richelieu, entresol, 75001, 9€

Situés au-dessus de l’autel, à portée de main, les retables ont souvent fait l’objet de vandalisme et de vol depuis le Moyen-Age. En dépit des vicissitudes du temps et des changements ecclésiastiques, un grand nombre d’oeuvres françaises ont pu être préservées, représentatives de cet art embryonnaire des XIIe et XIIIe siècles. La conservation au Louvre de trois retables de la basilique de Saint-Denis a été le point de départ d’une petite mais riche exposition sur ces chefs-d’oeuvre médiévaux. Illustration en images.

Lire la suite

Visions du monde dans l’Egypte ancienne

Visions du monde dans l’Egypte ancienne

Stèle funéraire de la dame Tapéret. Bois stuqué et peint. Provenance incertaine, probablement de la région thébaine. 22e-25e dynastie, vers 850-690 av. J.-C.. Paris, musée du Louvre (c) 2008 Musée du Louvre / Georges PoncetLes Portes du Ciel

Jusqu’au 29 juin 2009

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée du Louvre, Hall Napoléon, entrée par la pyramide, 75001, 11€

Décrypter la richesse de la pensée égyptienne ancienne relative au mythe de la création divine et humaine. Telle est la thématique de la nouvelle exposition du musée du Louvre, “Les Portes du Ciel”, qui nous transporte dans un monde fabuleux mi-imaginaire mi-réel. Très loin des conceptions occidentales cartésiennes.

Lire la suite

Le réalisme en 3D de Waldmüller

Le réalisme en 3D de Waldmüller

Ferdinand Georg Waldmüller, Les Prémisses du printemps dans le Wienerwald, 1861. Huile sur bois. Vienne, Belvédère (c) Belvedere, WienFerdinand Georg Waldmüller (1793-1865)

Jusqu’au 18 mai 2009

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée du Louvre, aile Sully, 1er étage, salle de la Chapelle, 75001, 9€

Les pierres en grès semblent ressortir du tableau tant est dense leur rendu de matière. Les feuillus agitent leurs branches sous l’effet du vent que l’on croit entendre siffler. Les personnages apparaissent plus vrais que nature… Le réalisme vertigineux de Ferdinand Georg Wadmüller (1793-1865) est mis à l’honneur au musée du Louvre. Ce maître autrichien, qui a excellé dans l’ensemble des genres picturaux, se révèle injustement méconnu en France.

Lire la suite

Une nouvelle Sainte Trinité

Une nouvelle Sainte Trinité

Yan Pei-Ming, Les Funérailles de Monna Lisa, décembre 2008. Polyptyque, huile sur toile, détail de la toile n°3. Photo: André Morin (c) Yan Pei-Ming / Adagp, Paris, 2009Yan Pei-Ming. Les Funérailles de Monna Lisa

Jusqu’au 18 mai 2009

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée du Louvre, Aile Denon, 1er étage, salon Denon, entrée par la pyramide, 75001

Trois cimaises avaient été spécialement montées au musée du Louvre pour exposer Les Femmes d’Alger de Picasso d’après Delacroix. Aujourd’hui, elles supportent Les Funérailles de Monna Lisa de l’artiste franco-chinois Yan Pei-Ming d’après Léonard de Vinci. Confrontation sublime entre l’art occidental et la technique orientale.

Lire la suite

Des bandes-dessinées exposées au Louvre!

Des bandes-dessinées exposées au Louvre!

La Joconde d'après Bernar Yslaire (c) Bernar YslaireLe petit dessein

Jusqu’au 13 avril 2009

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée du Louvre, entresol de l’aile Sully, salle de la Maquette, 75001, 9€ (6€ les mercredi et vendredi après 18h)

De l’art contemporain au musée du Louvre, ce n’est plus une nouveauté. Mais, une exposition de bandes dessinées… Le marché de l’art s’intéresse de plus en plus à ce medium qu’il n’est pas si incongru de retrouver au Louvre. Les plus grands artistes ont tous pratiqué l’art du dessin. Si, les auteurs contemporains n’utilisent plus de simples crayons, leur art consiste néanmoins à raconter des histoires, créer des vies, transmettre des émotions. A l’instar des oeuvres des artistes accrochées aux cimaises du plus célèbre musée du monde.

Lire la suite

Un maître danois du XVIIIe siècle à l’honneur du Louvre

Un maître danois du XVIIIe siècle à l’honneur du Louvre

Jupiter pèse le destin de l'homme, 1793. Huile sur toile. Ribe Kunstmuseum (c) Ribe KunstmuseumAbilgaard (1743-1809)

Jusqu’au 9 février 2009

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée du Louvre, Aile Sully, Entrée par la pyramide, 75001, 9€

Totalement inconnu en France et même au Danemark, son pays natal! Nicolaï Abilgaard (1743-1809) – artiste majeur de l’art nordique de la fin du XVIIIe siècle – mérite une exposition illustrant son oeuvre à la fois singulière et universelle. Peintre, architecte, dessinateur et décorateur, Abilgaard réalise une production qui s’inspire des idées des Lumières et de la Révolution française. Bien qu’il soit un citoyen de la monarchie absolue dano-norvégienne. Ce conflit d’intérêts va générer quelques couacs!

Lire la suite

Deux expositions sculpturales (II)

Deux expositions sculpturales (II)

Ponce Jacquio, La Tireuse d'épine. Londres, Victoria and Albert Museum (c) V&A Images / Victoria and Albert MuseumBronzes français – De la Renaissance au Siècle des Lumières

Jusqu’au 19 janvier 2009

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée du Louvre, Aile Richelieu, Entrée par la pyramide 75001, 9€

…La seconde exposition, au musée du Louvre, s’intéresse à la sculpture dans son rapport à la matière, le bronze. Dès le XVIe siècle, les sculpteurs français ont recours au bronze pour réaliser portraits, décors de tombeaux, statuettes, monuments publiques, statuaire de jardins. Là encore, aucune exposition n’avait porté sur l’ensemble des bronzes français, en particulier du XVIe au XVIIIe siècle.

Lire la suite

La musique de Pierre Boulez s’immisce au Louvre

La musique de Pierre Boulez s’immisce au Louvre

Paul Klee, Vision de cité ascendante, 1915. Paris, Centre Pompidou, musée national d'art moderne, Centre de création industrielle (c) CNAC / MNAM / Dis. RMN/ DR / Adagp, Paris 2008Oeuvre: Fragment – Exposition conçue avec Pierre Boulez

Jusqu’au 9 février 2009

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée du Louvre, Aile Denon, 1er étage, salles d’arts graphiques Mollien, Entrée par la pyramide, 75001, 9€

Après le décor pérenne d’Anselm Kiefer, le musée du Louvre entreprend une collaboration avec Pierre Boulez, compositeur et chef d’orchestre. Exposition de dessins, de partitions et extraits musicaux appréhendent les notions d’inachevé et de fini, tant au niveau plastique que musical. Une corrélation pertinente qui permet de dresser un portrait original de l’artiste. Lire la suite

Dessins nordiques du XVIe siècle

Dessins nordiques du XVIe siècle

Peter Paul Rubens (1577-1640). Tête de femme, vers 1625. Pierre noire, sanguine, rehaussé à la craie blanche. Gabinetto Disegni e Stampe degli UffiziBruegel, Rubens et leurs contemporains – Dessins du musée des Offices à Florence
Jusqu’au 30 novembre 2008
Institut Néerlandais, 121, rue de Lille 75007, 6€

Jan Cornelisz Vermeyen (1500-1559). Portrait d'une femme âgée. Plume et encre brune. Budapest, Szépmuvészeti Muzeum (c) Budapest, Szépmuvészeti MuzeumLa Renaissance aux Pays-Bas – Dessins du musée de Budapest
Jusqu’au 12 janvier 2009
(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)
Musée du Louvre, Aile Sully, 2e étage, salles 20 à 23, 75001, 9€ (6€ en nocturne le mercredi et vendredi)

XVIe siècle – l’âge d’or du dessin néerlandais. Un art souvent sous-estimé, qui était tombé dans un profond oubli depuis 1900! Aujourd’hui, les amateurs d’arts graphiques redonnent leurs lettres de noblesse aux dessins néerlandais, très bien représentés en Italie (musée des Offices à Florence) et à Budapest (musée des Beaux-Arts de Budapest). Mais encore peu connus en France.

Lire la suite

Marie d’Orléans, une artiste née

Marie d’Orléans, une artiste née

Jean-Baptiste-Joseph Duchesne, dit Duchesne de Gisors (1770-1856), Portrait de la princesse Marie d'Orléans, 1830. Miniature sur émail. Musée du Louvre, département des Arts graphiques (c) Musée du Louvre / M. Beck CoppolaMarie d’Orléans (1813-1839) – Princesse et artiste romantique

Jusqu’au 21 juillet 2008

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée du Louvre, aile Richelieu 75001, 01 40 20 53 17, 9€

Exposition en parallèle au musée Condé à Chantilly jusqu’au 21 juillet 2008

2008 met à l’honneur les femmes artistes et mécènes. D’où les expositions sur Marie-Antoinette (Grand Palais), Camille Claudel (musée Rodin) et Marie d’Orléans (1813-1839) au musée du Louvre. Un très bel ensemble de dessins, peintures et sculptures illustrent le talent de cette princesse romantique, qui reflète les goûts de son époque.

Lire la suite

Jan Fabre au Louvre

Jan Fabre au Louvre

Jan Fabre, Les Messagers de la mort décapités, 2006. Collection privée. Photo: musée du Louvre / Antoine Mongodin (c) Adagp, 2008L’Ange de la métamorphose

Jusqu’au 7 juillet 2008

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée du Louvre, Département des Peintures, Ecole du nord, Aile Richelieu, 2e étage, 75001, 01 40 20 53 17, 9,50€

Décidément, le musée du Louvre nous surprend! Là, où nous nous attendions à une exposition antique solide – Babylone -, il nous déçoit. A l’inverse, le musée se démarque avec son approche de l’art contemporain. Après le succès de “Contrepoint”, le Louvre renouvelle l’expérience en invitant Jan Fabre à dialoguer avec les maîtres anciens. D’origine flamande, l’artiste choisit les salles consacrées aux écoles du Nord. Entre vie et mort, son travail se veut cathartique tandis que l’artiste se prend pour “l’ange de la métamorphose”.

Lire la suite

Derrière les mythes de Babylone

Derrière les mythes de Babylone

Lion du décor de la voie processionnelle de Marduk, regardant à gauche. Briques à glaçure. 105 x 227 x 11,5 cm. Paris, musée du Louvre (c) Photo RMN / Franck RauxBabylone

Jusqu’au 2 juin 2008

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée du Louvre, Hall Napoléon, 75001, 01 40 20 53 17, 9,50€

Babylone. Un nom qui fait rêver depuis la nuit des temps. En raison de ses trois merveilles du monde – ses jardins suspendus, ses murailles, son pont – et la légende de la tour de Babel symbolisant à elle seule à la fois l’envie et la crainte que cette ville a pu engendrer. Pourtant, derrière le mythe, se cache une véritable entité historique que le musée du Louvre entend aujourd’hui dévoiler.

Lire la suite

Le grand rival de Michel-Ange: Baccio Bandinelli

Le grand rival de Michel-Ange: Baccio Bandinelli

Baccio BANDINELLI, Homme nu, vu de dos, le bras gauche levé au-dessus de la tête. Sanguine, traces de mise en place au stylet. 42,7 x 29 cm. Musée du Louvre, département des Arts graphiques, inv. 2994 (c) RMN / Thierry Le MageBaccio Bandinelli (1493-1560)

Jusqu’au 26 mai 2008

Musée du Louvre, aile Denon, 1er étage, 75001, 01 40 20 53 17, 9€

De tempérament difficile, Baccio Bandinelli (1493-1560) n’en est pas moins un artiste apprécié de son temps. Mais la postérité lui rend bien moins hommage qu’à son rival Michel-Ange. Le musée du Louvre entend réparer cette injustice en présentant une quarante de dessins et quelques sculptures de l’artiste.

Lire la suite

“Ah! c’est notre ami Croquetel!”

“Ah! c’est notre ami Croquetel!”

Gabriel de Saint-Aubin, Louis XVI posant la première pierre de l'amphithéâtre de l'école de chirurgie, 1774. Pierre noire, aquarelle et gouache. 23,1 x 17,4 cm. Inscriptions: vers le haut, à droite: M. le comte d'Angiviler présente le mortier au roi Louis...; en bas à gauche: Gabriel de St Aubin fecit 1774. Paris, musée Carnavalet (c) Georges PoncetGabriel de Saint-Aubin (1724-1780)

Jusqu’au 26 mai 2008

Musée du Louvre, aile Denon, 1er étage, 75001, 01 40 20 53 17, 9€

Suite à l’acquisition du livre de la famille des Saint-Aubin en 2001, Pierre Rosenberg (président-directeur honoraire du musée du Louvre et membre de l’Académie française) a longtemps souhaité mettre en lumière les innombrables croquis parisiens de Gabriel de Saint-Aubin. Mais l’idée était restée en suspens. Jusqu’à ce que Colin B. Bailey, conservateur en chef de la Frick Collection de New York, relance Pierre Rosenberg…

Lire la suite

Christian Milovanoff: entre esthétique artistique et précision archéologique

Christian Milovanoff: entre esthétique artistique et précision archéologique

Christian Milovanoff, Génie tenant une fleur de pavot (Iraq, 33°20'N - 44°13'E) (c) Christian MilovanoffSuites. Photographies de Christian Milovanoff

Jusqu’au 21 janvier 2008

Musée du Louvre, Aile Sully, salle de la Maquette, 75001, 01 40 20 53 17, 9€ (6€ après 18h les mercredi et vendredi)

Cette année, le Louvre invite dans la salle de la maquette, dédiée aux artistes contemporains qui revisitent les oeuvres du musée, Christian Milovanoff. Ce photographe nous propose un travail surprenant de documentation et de montage sur les antiquités iraniennes et irakiennes.

Lire la suite

Les dessins fiévreux de Polidoro da Caravaggio

Les dessins fiévreux de Polidoro da Caravaggio

Polidoro da Caravaggio, L'Adoration des Mages. Inv 4273 (c) RMN / Thierry Le MagePolidoro da Caravaggio

Jusqu’au 28 janvier 2008

Musée du Louvre, Aile Denon, 1er étage, salles Mollien 9 et 10, 75001, 01 40 20 53 17, 9€ (6€ après 18h les mercredi et vendredi)

Le musée du Louvre présente une magnifique collection de dessins de Polidoro da Caravaggio (vers 1499-1543) et de sa seule oeuvre peinte possédée en France (Les Noces d’Amour et Psyché). Parcours d’un élève de Raphaël, sombre et fiévreux.

Lire la suite

Entre 1815 et 1830, Vienne et Prague inventent l’art de la simplificité

Entre 1815 et 1830, Vienne et Prague inventent l’art de la simplificité

Anton KOTHGASSER (1769-1851), Gobelet aux poissons rouges, Vienne, 1820-30. Verre, 11 cm. République Tchèque, Prague, Museum of Decorative Arts (c) Prague, Umeleckoprumyslové museum / Photo: Gabriel UrbanekBiedermeier, de l’artisanat au design

Jusqu’au 14 janvier 2008

Musée du Louvre, aile Sully, 1er étage, salle de la Chapelle, 75001, 01 40 20 53 17, 9€ (6€ les mercredi et vendredi à partir de 18h)

Le musée du Louvre propose une petite exposition surprenante sur la naissance d’un art à la fois épuré et soigné dans le premier tiers du XIXe siècle – le “Biedermeier”. Ce style radical pour l’époque incarne les valeurs d’un nouvel art de vivre entre 1815 et 1848. Explications à travers l’analyse des décors d’intérieur, du mobilier, et des objets créés en ces temps à Vienne et à Prague.

Lire la suite