La mystérieuse Gray

La mystérieuse Gray

Eileen Gray

Jusqu’au 20 mai 2013

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

[amazon_link id=”2844265952″ target=”_blank” container=”” container_class=”” ]ACHETER LE CATALOGUE DE L’EXPOSITION[/amazon_link]

Centre Pompidou, Niveau 6, Galerie 2, Paris IV

 

C’est la vente de la collection du couturier Jacques Doucet, en 1972, puis celle de Pierre Bergé et Yves Saint Laurent en 2009, qui hisse Eileen Gray au Panthéon des designers et architectes. Son oeuvre sensible a défini la modernité, aux côtés de Le Corbusier ou Mies Van Der Rohe. Dans un univers artistique encore largement dominé par les hommes, Eileen Gray incarne une féminité avant-gardiste. Une oeuvre sensible à découvrir au Centre Pompidou.

 

Lire la suite

“Je suis divin et génial”

“Je suis divin et génial”

Dali

Jusqu’au 25 mars 2013

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

[amazon_link id=”2844265855″ target=”_blank” container=”” container_class=”” ]ACHETER LE CATALOGUE DE L’EXPOSITION[/amazon_link]

Centre Pompidou, Paris, IV

Alors que le Centre Pompidou avait enregistré son plus fort taux de fréquentation à ce jour (840.000 visiteurs) lors de son exposition inaugurale (1977) sur Dali, trente ans plus tard, il réitère l’exercice…

Lire la suite

“Ma profession, c’est la peinture”

“Ma profession, c’est la peinture”

Gerhard Richter – Panorama

Jusqu’au 24 septembre 2012

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

[amazon_link id=”284426574X” target=”_blank” container=”” container_class=”” ]ACHETER LE CATALOGUE DE L’EXPOSITION[/amazon_link]

Centre Pompidou, niveau 6, galerie 1, Paris IV

 

“Je n’ai rien à dire et je le dis” (John Cage). Si la phrase favorite du peintre Gerhard Richter, dont le Centre Pompidou célèbre les 80 ans par une rétrospective d’ampleur, lui va comme un gant, sa peinture se révèle prolixe.

Lire la suite

La narration musicale selon Sala

La narration musicale selon Sala

Anri Sala

Jusqu’au 6 août 2012

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Centre Pompidou, Galerie Sud, Paris IVe

 

Anri Sala, artiste albanais (né en 1974 à Tirana), représentera la France à la 55e biennale d’art Venise (2013). Son travail est actuellement exposé au Centre Pompidou. Conçu comme une oeuvre en soi,  il ne s’agit ni d’une rétrospective ni de la mise en avant d’une oeuvre en particulier. Mais d’un remontage de quatre films qui donne toute son importance à la musique. Explications.

 

Lire la suite

Paires et séries

Paires et séries

Matisse

Jusqu’au 18 juin 2012

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

[amazon_link id=”2844265553″ target=”_blank” container=”” container_class=”” ]ACHETER LE CATALOGUE DE L’EXPOSITION[/amazon_link]

Centre Pompidou, Paris 4e

 

Parfois réunies pour la première fois depuis l’époque de leur création, les oeuvres de Matisse actuellement exposées au Centre Pompidou révèlent un artiste étonnamment conceptuel. Profond penseur de la forme, Matisse (1869-1954) donne à voir, par ses séries et ses paires, la genèse de son oeuvre.

Lire la suite

S’amuser au Centre Pompidou

S’amuser au Centre Pompidou

Le Blobterre de Matali Crasset – Jusqu’au 5 mars 2012

Vidéo Vintage – Jusqu’au 7 mai 2012

Planète Manga – Jusqu’au 27 mai 2012

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Centre Pompidou, Paris 4e

Programmation ludique destinée à toute la famille en ce mois de février au Centre Pompidou. En attendant la très attendue exposition sur “Matisse, Paires et Séries (à partir du 7 mars 2012)…

Lire la suite

L’art du corps en mouvement

L’art du corps en mouvement

Danser sa vie – Art et danse de 1900 à nos jours

Jusqu’au 2 avril 2012

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

[amazon_link id=”2844265251″ target=”_blank” container=”” container_class=”” ]ACHETER LE CATALOGUE DE L’EXPOSITION[/amazon_link]

Centre Pompidou 75004

“Mon art est précisément un effort pour exprimer en gestes et en mouvements la vérité de mon être. Dès le début, je n’ai fait que danser ma vie”. A partir du postulat de la célèbre danseuse Isadora Duncan, le Centre Pompidou propose une exposition inédite sur les liens profonds qui tissent la danse et les arts plastiques à partir du XXe siècle.

Lire la suite

L’auto-anéantissement façon japonaise

L’auto-anéantissement façon japonaise

Yayoi Kusama

Jusqu’au 9 janvier 2012

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Centre Pompidou 75004

Surprenante vision de la vie a-coporelle mais non dénuée d’âme que celle de Yayoi Kusama, dont le Centre Pompidou organise une grande rétrospective. L’artiste japonaise, qui vit de son plein gré dans un institut psychiatrique, part du principe de self-obliteration (auto-anéantissement) de son corps pour le réinvestir avec des dots (points ou pois). De là découle une oeuvre originale qui a autant influencé Andy Warhol que Louise Bourgeois jusqu’à Annette Messager.

Lire la suite

Munch, un peintre du nouveau siècle

Munch, un peintre du nouveau siècle

Edvard Munch, l’oeil moderne

Jusqu’au 9 janvier 2012 – Prolongation jusqu’au 23 janvier 2012

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

[amazon_link id=”2844265243″ target=”_blank” container=”” container_class=”” ]ACHETER LE CATALOGUE DE L’EXPOSITION SUR AMAZON.FR[/amazon_link]

Centre Pompidou 75004

Non, Le Cri n’est pas exposé! La rétrospective que le Centre Pompidou consacre à Edvard Munch n’en est pas pour autant moins intéressante. L’exposition propose une nouvelle lecture de l’oeuvre du célèbre artiste norvégien (1863-1944) en tordant le cou à deux idées communes. C’est un peintre moderne dans la veine de ses contemporains Piet Mondrian et Vassily Kandinsky et non un peintre de la fin du XIXe siècle tel Gauguin ou Van Gogh. D’autre part, Munch n’est pas cet artiste solitaire, uniquement tourné vers sa vie intérieure, mais un homme qui aime sortir, voyager, s’intéresser aux différents médias qui se développent au tournant du siècle: photographie et cinéma.

Lire la suite

Images sans fin

Images sans fin

Brancusi, film et photographie

Jusqu’au 12 septembre 2011

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

[amazon_link id=”2908228238″ target=”_blank” container=”” container_class=”” ]ACHETER LE CATALOGUE SUR AMAZON.FR[/amazon_link]

Centre Pompidou, niveau 4, 75004

Au cours des années 1920, sur les conseils de Man Ray, Constantin Brancusi (1876-1957) réalise des photographies, puis des films, de ses sculptures. L’exposition “Images sans fin”, présentée au Centre Pompidou, explore la relation féconde que Brancusi développe entre ces trois supports artistiques. Abolissant, pour une fois, la distintion formelle que l’esprit cartésien aime tant prévaloir!

Lire la suite

L’Inde vue par les artistes indiens et français

L’Inde vue par les artistes indiens et français

Paris-Delhi-Bombay

Jusqu’au 19 septembre 2011

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

[amazon_link id=”284426526X” target=”_blank” container=”” container_class=”” ]ACHETER LE CATALOGUE DE L’EXPOSITION SUR AMAZON.FR[/amazon_link]

Centre Pompidou
, niveau 6, galerie 1, 75004

Exposition d’envergure, “Paris-Delhi-Bombay” présentée au Centre Pompidou, entend autant montrer où en est l’Inde aujourd’hui que tisser des liens durables entre les cultures indiennes et françaises. Tour d’horizon.

Lire la suite

Subordonner l’individuel à l’universel

Subordonner l’individuel à l’universel

Mondrian / De Stijl

Jusqu’au 21 mars 2011

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

[amazon_link id=”2844264522″ target=”_blank” ]ACHETEZ LE CATALOGUE SUR AMAZON.FR[/amazon_link]

Centre Pompidou, galerie 1, 75004

L’oeuvre du peintre néerlandais Piet Mondrian (1872-1944) marque un tournant décisif dans l’histoire de la peinture moderne. Comme le montre l’exposition du Centre Pompidou, qui présente les peintures et les dessins créés par Mondrian à Paris, dans le cadre plus global du mouvement de Stijl.

Lire la suite

Nouveau RDV au Centre Pompidou

Nouveau RDV au Centre Pompidou

Catherine Baÿ, Blanche-Neige, 2004. Performance à la Fondation Cartier (c) Marc Domage et Catherine BaÿLes Rendez-Vous du Forum (2e session): Blanche-Neige, Le Banquet, une proposition de Catherine Baÿ

Du 19 au 25 juillet 2010

Centre Pompidou 75004, Accès libre

A partir du 07 juillet 2010, le Forum du Centre Pompidou retrouve sa vocation expérimentale originelle. Les disciplines les plus diverses dialoguent entre elles. Les artistes viennent, le temps d’une conférence, d’une projection ou d’une performance rencontrer tous les publics. Des “sessions” de durées différentes rythment l’espace et offrent la possibilité de découvrir les formes les plus singulières de la création d’aujourd’hui. La proposition de Catherine Baÿ, du 19 au 25 juillet 2010, s’inscrit dans le cadre de ce nouveau rendez-vous estival proposé par le Centre Pompidou.

Lire la suite

L’architecture fantasmagorique

L’architecture fantasmagorique

Florian Joye. Bawadji, Desert Gate, 2006. Photographie. Collection de l'artiste, Paris (c) Florian Joye, ecalDreamlands

Jusqu’au 09 août 2010

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Centre Pompidou, Niveau 6, Galerie 1, 75004, 9€

Dès que le nom de Didier Ottinger (directeur adjoint du musée national d’Art moderne) apparaît – garant d’une exposition de qualité -, je suis en alerte. “Dreamlands”, proposé au Centre Pompidou n’échappe pas à la règle.
Des expositions universelles de la fin du XIXe siècles aux villes-décors du XXIe siècle telle Dubaï, l’exposition dévoile la genèse d’une architecture du sensationnel et du divertissement qui s’est diffusée au cours du XXe siècle. Bienvenue dans l’ère du Diysneyland urbain où vie réelle et fiction se côtoient.

Lire la suite

Accrochage de printemps au Centre Pompidou

Accrochage de printemps au Centre Pompidou

Giorgio de Chirico. Il Ritornante (Le Revenant), 1978. Huile sur toile. Achat en vente publique avec le soutien du Fonds du Patrimoine et la participation de M. Pierre Bergé, 2009. Ancienne collection Yves Saint Laurent & Pierre Bergé. Collection Centre Pompidou, musée national d'Art moderne. Diffusion RMN. Photo Georges Meguerditchian, Centre Pompidou (c) Adagp, Paris 2010Nouvelle présentation des collections modernes – De 1905 aux années 1960

Jusqu’au printemps 2012

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Centre Pompidou, niveau 5, place G. Pompidou 75004, 10 à 12€

Le Musée national d’art moderne dévoile la nouvelle présentation de ses collections de 1905 aux années 1960.  L’ensemble du niveau 5 est consacré aux artistes, aux mouvements et aux thèmes fondateurs de l’Art moderne. Ce nouvel accrochage met en valeur les récentes acquisitions du musée et entend apporter un regard neuf sur l’Histoire de l’Art du XXe siècle.
Lire la suite

Le huit-clos de Lucian Freud

Le huit-clos de Lucian Freud

Working at night, 2005. Photographie (c) David Dawson, courtesy of Hazlitt Holland-Hibbert, LondresLucian Freud: L’Atelier

Jusqu’au 19 juillet 2010

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Centre Pompidou, Galerie  2, niveau 1, place G. Pompidou 75004, 10 à 12€

La dernière exposition de Lucian Freud, petit-fils du fondateur de la psychanalyse Sigmund Freud, en France remonte à 1987. Sans vraiment rencontrer le succès attendu. Pourtant, les années 1980 sont marquées par un revival de la peinture figurative. Vingt ans plus tard, le Centre Pompidou retente sa chance. En présentant l’unique univers qui importe au peintre: son atelier.

Lire la suite

Des méca-make-up aux Science-Fiction-Scape

Des méca-make-up aux Science-Fiction-Scape

Erro. Sans titre. vers 2000. Epreuve aux encres et illustration d'un ouvrage, découpées et collées. Paris, Centre Pompidou, musée national d'art moderne, cabinet d'art graphique. Don de l'artiste, 2009 (c) Adagp, Paris 2010Erro – 50 ans de collages

Jusqu’au 24 mai 2010

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Centre Pompidou, musée national d’art moderne, niveau 4, place G. Pompidou 75004, 10 à 12€

A l’occasion de la donation au Centre Pompidou de 66 collages du célèbre artiste islandais Erro, le musée national d’art moderne organise une première exposition sur un pan peu connu de l’oeuvre d’Erro. Lorsque des mannequins de magazines féminins sont associés aux carrosseries de voiture, lorsque des comics côtoient des images de propagande politique, il en résulte une joyeuse cacophonie visuelle. Qui pointe du doigt les travers de notre société contemporaine. A l’ouest comme à l’est.

Lire la suite

Connaissez-vous le designer des Velib’?

Connaissez-vous le designer des Velib’?

Projets de Patrick Jouin présentés dans l'exposition du Centre Pompidou (c) Agence Patrick Jouin, 2009Patrick Jouin – La substance du design

Jusqu’au 24 juin 2010

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Centre Pompidou, musée national d’art moderne, niveau 4, place G. Pompidou 75004, 10 à 12€

Vous les utilisez régulièrement mais savez-vous qui est derrière la conception des Velib’ parisiens (2007-2009)? Ou, pour les gourmands, l’indispensable spatule Tarti’Nutella (2003)? Et pour les gourmets, le seau à champagne G.H. Mumm (2010)? Vous donnez votre langue au chat? Pourtant, son nom est facile à retenir et fait office de petite bête qui monte, dans le milieu du design. Patrick Jouin se dévoile au Centre Pompidou.

Lire la suite

La fascination de “l’outrenoir”

La fascination de “l’outrenoir”

Pierre Soulages (c) Adagp, Paris 2009 / Photo: Bruno Levy, Challenges-réaSoulages

Jusqu’au 8 mars 2010

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Centre Pompidou, niveau 6, galerie 1, 75004, 12€

Sobrement intitulée d’après son seul patronyme, l’exposition [Pierre] Soulages (né le 24 décembre 1919 à Rodez, Aveyron), au Centre Pompidou, présente une rétrospective des toiles du grand – en renommée et en taille – peintre abstrait français, tout en mettant l’accent sur ses dernières oeuvres. Des monochromes noirs, souvent suspendus en l’air, qui sont tout sauf sombres grâce à leur pouvoir de réflection de la lumière. Bienvenue dans le monde de l'”outrenoir”.

Lire la suite

Surréalisme, photographie, film

Surréalisme, photographie, film

Man Ray. Lee Miller, 1929. Gélatino-argentique, tirage d'époque. Lee Miller Archives, Chiddingly (c) Adagp, Paris 2009 / Man Ray Estate, The Penrose Collection, England, 2009 / Man Ray Trust, Adagp, Paris 2009La subversion des images

Jusqu’au 11 janvier 2010

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Centre Pompidou, galerie 2, niveau 6, place G. Pompidou 75005, 10 à 12€

Titrée d’après une série de photographies du Belge Paul Nougé (1895-1967), l’exposition “La subversion des images”, présentée au Centre Pompidou, rassemble près de 400 oeuvres autour de l’utilisation de la photographie et des films par les surréalistes. L’exposition met l’accent sur la notion d’oeuvre collective, au coeur des travaux des surréalistes. Ou comment “faire corps par la photographie” selon Clément Chéroux, co-commissaire de l’exposition.

Lire la suite

“Une belle statue vit comme un être organisé”, Henri Gaudier-Brzeska

“Une belle statue vit comme un être organisé”, Henri Gaudier-Brzeska

Henri Gaudier-Brzeska. Samson et Dalilah, L'étreinte. Marbre (c) Adam RzepkaHenri Gaudier-Brzeska – Collection du musée national d’Art moderne

Jusqu’au 14 septembre 2009

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Centre Pompidou
, musée national d’Art moderne, galerie d’art graphique, niveau 4, Place G. Pompidou 75004, 10 à 12€

Fauché à la fleur de l’âge pendant la Première Guerre mondiale, Henri Gaudier-Brzeska (1891-1915) n’en a pas moins laissé une oeuvre sculpturale primordiale pour l’histoire de l’art, participant au renouveau du medium au début du XXe siècle. Grâce à une parfaite synthèse entre le primitivisme et le cubisme. L’exposition que lui consacre le musée national d’art moderne entend également mettre en avant la force de ses dessins, oeuvres souvent abstraites, détachées de ses études dessinées pour ses sculptures.

Lire la suite

Quand l’artiste prend le contrôle de son exposition…

Quand l’artiste prend le contrôle de son exposition…

Couverture du livre pour enfant, Parade? de Philippe Parreno et Johan Olander, 2009 (c) Philippe Parreno / Johan Olander / M/M, Paris, 2009Philippe Parreno

Jusqu’au 7 septembre 2009

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Centre Pompidou, Place G. Pompidou 75004, 10 à 12€

Traditionnellement, une exposition naît de la concertation entre un artiste et un/des commissaire(s). Tout le propos de Philippe Parreno, exposé dans l’Espace 315 du Centre Pompidou, est de bouleverser cette donne. Et de s’approprier la moindre parcelle de l’espace vitré, conçu par R. Rogers et R. Piano, jusqu’à la conception même des cartels – “propriété” usuelle du commissaire.

Lire la suite