De Zurbaran à Rothko

Collection Alicia Koplowitz – Grupo Omega Capital

Jusqu’au 10 juillet 2017

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée Jacquemart-André, 158 boulevard Haussmann, Paris 8e

Le musée Jacquemart-André présente pour la première fois au public les trésors artistiques d’Alicia Koplowitz (Grupo Omega Capital) – très connue en Espagne -, qui a réuni des chefs-d’oeuvre de l’Antiquité à nos jours. Une collection marquée par de nombreuses figures féminines.

Lire la suite

Intime

Rembrandt (1606-1669). Autoportrait à la tête nue, 1633. Huile sur bois, 60 x 47 cm. Paris, Musée du Louvre - Département des Peintures, acquis en 1806 © Service presse RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Hervé LewandowskiRembrandt

Jusqu’au 23 janvier 2017

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Catalogue de l’exposition : 

Musée Jacquemart-André, 158 bd Haussmann, Paris 8e

Le musée Jacquemart-André décrypte l’acte créatif de Rembrandt – maître incontesté de l’âge d’or hollandais (XVIIe siècle) – à partir de trois oeuvres achetées par les fondateurs du musée, Edouard André et Nélie Jacquemart.

Lire la suite

L’atelier en plein air

Gustave Caillebotte (1848-1894), Régates en mer Villerville-Trouville, vers 1884 Toledo Museum of Art ; Gift of The Wildenstein Foundation, 1953.69 © Photograph Incorporated, Toledo Les Impressionnistes en Normandie

Jusqu’au 25 juillet 2016

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Catalogue de l’exposition: 

Musée Jacquemart-André, 158 boulevard Haussmann, Paris 9e

Le musée Jacquemart-André retrace l’histoire des Impressionnistes, des avant-gardistes aux grands maîtres à travers le thème de leurs peintures normandes. Pour l’occasion, des oeuvres rares sont décrochées de leurs cimaises privées !

Lire la suite

Portraits à la cour des Médicis

Ridolfo del Ghirlandaio, Dame au voile (la "Monaca"), 1510-1515 env. Huile sur toile. Florence, Galerie des Offices © Soprintendenza Speciale per il Patrimonio Storico Artistico ed Etnoantropologico e per il Polo Museale della Città di Firenze - Gabinetto FotograficoFlorence

Jusqu’au 25 janvier 2016

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Catalogue de l’exposition : 

Musée Jacquemart-André, 158 boulevard Haussmann, Paris VIII

Le musée Jacquemart-André clôt son troisième volet consacré à l’art italien, après « Le Pérugin » et « De Giotto à Caravage« , en consacrant une exposition à l’art du portrait à Florence, à l’orée du XVIe siècle.

Lire la suite

Les passions de Roberto Longhi

Caravage, Garçon mordu par un lézard, 1594. Huile sur toile © Firenze, Fondazione di Studi di Storia dell’Arte Roberto LonghiDe Giotto à Caravage

Jusqu’au 20 juillet 2015

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Catalogue de l’exposition : 

Musée Jacquemart-André, 158 boulevard Haussmann, Paris VIII

Le musée Jacquemart-André présente dans sa nouvelle exposition « De Giotto à Caravage », de remarquables peintures italiennes, du XIVe au XVIIIe siècle, collectionnées ou/et étudiées par l’érudit Roberto Longhi (1889/90-1970).

Lire la suite

Le maître de Raphaël ?

Le Pérugin, Vierge à l'Enfant, vers 1500. Wshington, National Gallery of Art (c) Courtesy National Gallery of Art, Washington Le Pérugin

Jusqu’au 19 janvier 2015

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée Jacquemart-André, 158 boulevard Haussmann, Paris VIII

Le musée Jacquemart-André fait le point sur les recherches entamées depuis 2004 sur celui qui pourrait être le maître de Raphaël : Pietro Vannucci, dit Le Pérugin (vers 1450-1523).

Lire la suite

Les fêtes galantes

De Watteau à Fragonard

Jusqu’au 21 juillet 2014

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

[amazon_link id= »9462300453″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]ACHETER LE CATALOGUE DE L’EXPOSITION[/amazon_link

Musée Jacquemart-André, 158 boulevard Haussmann, Paris VIII

 

Le musée Jacquemart-André s’intéresse aux fêtes galantes, genre pictural du début du XVIIIe siècle jusqu’à la Régence (1715-1723), qui évolue autour de la figure emblématique d’Antoine Watteau (1684-1721).

Lire la suite

Désirs et Volupté…

… A l’époque victorienne – Collection Pérez Simon

Jusqu’au 20 janvier 2014

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

[amazon_link id= »9462300135″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]ACHETER LE CATALOGUE DE L’EXPOSITION[/amazon_link]

Musée Jacquemart-André, 158 boulevard Haussmann, Paris VIII

 

Le collectionneur Juan Antonio Pérez Simon aime les portraits de femmes. Nous en avions déjà eu un bel aperçu lors de l’exposition de sa collection des maîtres espagnols de Greco à Dali (2010), au musée Jacquemart-André. Aujourd’hui, ce dernier présente sous ce même angle féminin « Désirs et Volupté à l’époque victorienne ».

 

Lire la suite

« Le roi des ciels »

Eugène Boudin – Au fil de ses voyages

Jusqu’au 22 juillet 2013

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

[amazon_link id= »9061536677″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]ACHETER LE CATALOGUE DE L’EXPOSITION[/amazon_link]

Musée Jacquemart-André, 158 boulevard Haussmann, Paris VIII

 

Corot le surnomme le « roi des ciels ». Baudelaire s’enflamme pour ses horizons qui l’enivrent comme « l’élégance de l’opium ». Monet le vénère comme son maître déclarant « Je dois tout à Boudin ». Pourtant, Eugène Boudin (1824-1898) a vécu modestement. Ce n’est qu’à titre posthume qu’il connaît la gloire. Le musée Jacquemart-André lui consacre une exposition rétrospective. La première à Paris depuis 1899. C’est peu dire que le Normand Boudin était tombé dans l’oubli!

 

Lire la suite

Les deux maîtres de Venise

Canaletto – Guardi

Jusqu’au 14 janvier 2013 – Prolongation jusqu’au 21 janvier 2013

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée Jacquemart-André, 158, bd Haussmann, Paris VIII

 

Cela faisait 51 ans qu’il n’y avait pas eu d’exposition au sujet du grand maître italien Canaletto (1697-1768). Le musée Jacquemart-André a réuni un ensemble exceptionnel de ses oeuvres qu’il confronte avec un autre virtuose de Venise Francesco Guardi (1712-1793). Une approche pertinente qui permet de mieux saisir les tonalités du genre de la veduta.

 

Lire la suite

Chefs-d’oeuvre des dernières dynasties égyptiennes

Le crépuscule des pharaons

Jusqu’au 23 juillet 2012

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

[amazon_link id= »9061534607″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]ACHETER LE CATALOGUE DE L’EXPOSITION[/amazon_link]

Musée Jacquemart-André, 158 boulevard Haussmann, Paris 8e

Entre 1069 et 1030 avant notre ère, l’Egypte connaît des troubles politiques qui annoncent le déclin de son empire. Pour autant, la statuaire du dernier millénaire de son histoire pharaonique atteste de la vitalité de la création artistique, voire de son renouveau, en particulier lors de la période saïte (672-525 av. J.-C.). C’est au musée Jacquemart-André que vous pourrez découvrir ces merveilles.

Lire la suite

Lumineuses icônes florentines

Fra Angelico et les maîtres de la lumière

Jusqu’au 16 janvier 2012

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

[amazon_link id= »9061533287″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]ACHETER LE CATALOGUE DE L’EXPOSITION SUR AMAZON.FR[/amazon_link]

Musée Jacquemart-André, 158 bd Haussmann 75008

Si le musée Jacquemart-André célèbre les oeuvres de Fra Angelico (vers 1400-1455), renommé peintre florentin qui a initié le mouvement des « Peintres de la Lumière », j’ai personnellement été plus subjuguée par les oeuvres de ses collaborateurs ou suiveurs! Quoi qu’il en soit, l’exposition est un ravissement pour les yeux.

Lire la suite

Caillebotte: le peintre versus le photographe

Dans l’intimité des frères Caillebotte

Jusqu’au 11 juillet 2011

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

[amazon_link id= »2081257068″ target= »_blank » container= » » container_class= » » ]ACHETER LE CATALOGUE DE L’EXPOSITION SUR AMAZON.FR[/amazon_link]

Musée Jacquemart-André, 158 boulevard Haussmann 75008

Si le peintre Gustave Caillebotte (1848-1894) était un artiste impressionniste admiré de ses pairs, la pratique de son frère Martial (1853-1910), musicien et photographe, n’était encore jamais sortie de la sphère familiale. A l’occasion du centenaire de sa disparition, la famille Caillebotte a souhaité lui rendre hommage. Auquel répond le musée Jacquemart-André en organisant une confrontation inédite entre l’oeuvre du peintre reconnue et celle du photographe amateur.

Lire la suite

Quatre siècles de peinture espagnole

Julio Romero de Torres (1874-1930). Portrait de femme, XXe siècle. Huile sur toile. Collection Pérez Simon, Mexico (c) Fundacion JAPS - Photo: Arturo Piera LopezDu Greco à Dali – Les grands maîtres espagnols de la collection Pérez Simon

Jusqu’au 01 août 2010

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée Jacquemart-André, 158 bd Haussmann 75008, 11€

On connaît l’apport de Goya, du Greco, Picasso, Dali, Juan Gris, Miro, Sorolla, pour n’en citer que quelques-uns, à l’Histoire de l’Art. Mais d’autres peintres espagnols, tels Murillo, Ribera, Coello jusqu’à Tàpies, ont contribué à façonner l’évolution artistique sur le continent européen. C’est ce que nous montre l’exposition du musée Jacquemart-André, « Du Gréco à Dali », à travers la riche collection de l’homme d’affaires hispano-mexicain, Pérez Simon.

Lire la suite

L’art flamand dans toute sa splendeur

Jan van Eyck. L'Homme au chaperon bleu. Vers 1430. Huile sur bois (c) Brukenthal National Museum, Sibiu / Hermannstadt, RomaniaBruegel, Memling, Van Eyck

Jusqu’au 11 janvier 2010

Musée Jacquemart-André, 158, bd Haussmann 75008, 10€

Les expositions temporaires au musée Jacquemart-André tournent autour de deux pôles. L’art français du XVIIIe siècle couplé à l’art italien du XVe siècle – les deux points forts de la collection du musée – et les oeuvres des collectionneurs. Telles celles du baron von Lindenau et aujourd’hui de Samuel von Brukenthal. Après les Primitifs italiens, place à l’école du Nord.

Lire la suite

L’ébouissante collection Lindenau

Lippo Memmi, Vierge à l'enfant, vers 1320/22. Détrempe sur panneau de bois. Musée Lindenau, Altenbourg (c) Bernd Sinterhauf / Lindenau Museum, Altenburg, 2008De Sienne à Florence – Les Primitifs italiens – La collection d’Altenbourg

Jusqu’au 21 juin 2009

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée Jacquemart-André, 158, bd Haussmann 75008, 10€

Jamais présentée en France, la collection du baron allemand Bernard von Lindenau (1779-1854), rassemblée au sein du musée d’Altenbourg, gravit le perron du musée Jacquemart-André. Redécouverte depuis la réunification allemande, elle a bénéficié de deux grandes expositions en Italie. Aujourd’hui, Paris lui rend hommage.

Lire la suite

Les fleurons de la collection Barbier-Mueller

Masque dit de Tzara, Gabon, Kwélé, XIXe siècle. Bois, pigment. 25,4 cm. Le graphisme particulier des masques kwélé beete (pebood) se caractérise par un visage qui prend la toujours la forme d'un coeur, placé au centre d'une composition qui, elle, peut varier. Cette oeuvre a appartenu au poète roumain Tristan Tzara. Son fils, Christophe, l'a vendue à Jean-Paul Barbier-Mueller en la décrivant comme 'l'expression de la délicatesse la plus exquise dans un art qui peut être brutal' (c) Musée Barbier-Mueller, Genève / Photo: Ferrazzini BouchetAfrique, Océanie

Jusqu’au 24 août 2008

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée Jacquemart-André, 158, bd Haussman 75008, 01 45 62 11 59, 10€

« La plus belle collection privée d’arts africain et océanien ». Excusez du peu mais Monsieur Jean-Paul Barbier-Mueller a de quoi être fier! Le musée Jacquemart-André rassemble pour la première fois les fleurons de sa collection, constituée depuis trois générations de passionnés d’art. Une exposition intense à découvrir avant que ces chefs-d’oeuvre ne repartent pour Genève…

Lire la suite

« Fragonard est un raté! » Mais quel raté…

Jean-Honoré FRAGONARD (1732-1806), Jeune fille délivrant un oiseau de sa cage. Collection privée (c) Photo: Jean-Jacques L'Héritier, NiceFragonard, les plaisirs d’un siècle

Jusqu’au 13 janvier 2008

Musée Jacquemart-André, 158 bd Haussmann 75008, 01 45 62 11 59, 9,50€

C’est avec ces mots que le conservateur du musée Jacquermart-André, Nicolas Sainte Fare Garnot, entame la visite commentée de l’exposition sur Jean-Honoré Fragonard. Une boutade qu’il s’empresse d’expliquer pour éviter toute méprise: Fragonard est un raté dans la mesure où il a abandonné la carrière officielle de peintre d’histoire qui s’offrait à lui. Pour s’adonner à la peinture de genre, à la peinture galante, destinée à une clientèle privée. Bien lui en a pris!

Lire la suite