Publicité


Publicité


Les grands maîtres naifs

Si l’on connaît le Douanier Rousseau, Camille Bombois et Séraphine Louis, d’autres artistes comme André Bauchant, Dominique Peyronnet, Ferdinand Desnos, Jean Eve, Louis Vivin ou encore René Rimbert nous sont révélés au musée Maillol. Les couleurs éclatantes et l’absence de perspective sont le trait commun de ces oeuvres dites “naïves”. Lire la suite

Publicité


Publicité