Le dérisoire à l’honneur chez Fischli & Weiss

Le dérisoire à l’honneur chez Fischli & Weiss

Fleurs, Champignons, 1997-1998, Photographie c-print - (c) Fischli & Weiss / Courtesy Matthew Marks Gallery, New York, Galerie Eva Presenhuber, Zurich & Monika Sprüth Philomene Magers, Cologne/Munich/LondresFischli & Weiss: Fleurs et Questions – Une rétrospective

Jusqu’au 13 mai 2007

Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, 11 avenue du Président Wilson 75116,
01 53 67 40 00, 7€

Première rétrospective en France du duo Fischli (né en 1952) & Weiss (né en 1946), Fleurs et Questions, au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, présente les différents thèmes et supports artistiques abordés depuis 1979 par les deux compères suisses.

Lire la suite

« Après la mer, c’est la forêt de Fontainebleau qui m’a le plus impressionné »

Claude Monet, Le Pavé de Chailly, vers 1865, Huile sur toile, Copenhague - (c) Ordrupgaard, Pernille KlempLa forêt de Fontainebleau: un atelier grandeur nature

Jusqu’au 13 mai 2007

Musée d’Orsay, 1 rue de la Légion d’Honneur 75007, 01 40 49 48 14
Niveau 0, côté Seine, grand espace d’exposition, 7,50€ (5,50€ le dimanche)

L’exposition qui s’ouvre au musée d’Orsay souligne la place essentielle de la forêt de Fontainebleau dans l’histoire de l’art du XIXè siècle.

Lire la suite

La voile vogue sur la cîme des Champs-Elysées

La voile vogue sur la cîme des Champs-Elysées

Dans la voilerie de 'Luna Rossa', le challenger italien fait sécher les spinnakers entre deux courses de la Louis Vuitton Cup - (c) Carlo BorlenghiWinds and Sails: La légende de l’America’s Cup et de la Louis Vuitton Cup

Jusqu’au 16 avril 2007

Espace Louis Vuitton, 60 rue de Bassano 75008,

01 53 57 52 03, entrée libre.

Cent cinquante ans de passion marine et de dépassement de soi. Winds and Sails à l’espace Louis Vuitton raconte en images l’histoire de la Louis Vuitton Cup – régate éliminatoire pour tout skipper ambitieux, qui rêve de relever le défi de la prestigieuse America’s Cup.

Lire la suite

Les gravures de Munakata Shikô, artiste brillant du mouvement mingei

Les gravures de Munakata Shikô, artiste brillant du mouvement mingei

Munakata Shikô, Poèmes de l'exil, Caverne des lions, 1953, Gravure sur bois, Musée OharaMunakata Shikô – La collection du musée Ohara

Jusqu’au 7 avril 2007

Maison de la culture du Japon à Paris, 101bis quai Branly 75015,
01 44 37 95 01, 5€

La Maison de la culture du Japon à Paris présente la collection de gravures sur bois de l’artiste Munakata Shikô (1903-1975), conservées au musée Ohara. Et, pour la première fois, montrées en France.

Lire la suite

Sarkis s’approprie le Louvre

Sarkis s’approprie le Louvre

Sarkis, extrait de 'Au commencement le toucher', 2005 - (c) Nicolas Dhervillers / ADAGP, Paris, 2007Sarkis: Rencontres avec Uccello, Grünewald, Munch, Beuys

Jusqu’au 21 mai 2007

Musée du Louvre, aile Sully, salle de la Maquette, 99 rue de Rivoli 75001, 01 40 20 53 17, Accès libre avec le billet d’entrée du musée

Dans le cadre de l’Année de l’Arménie en France, le musée du Louvre accueille une installation de Sarkis, artiste né à Istanbul (1938) d’origine arménienne.
Celui-ci propose une oeuvre techniquement moderne dialoguant avec quatre chef d’oeuvres classiques, qui ont marqué sa progression artistique.

Lire la suite

Exposition phare au Louvre sur l’art sacré arménien

Exposition phare au Louvre sur l’art sacré arménien

Reliquaire ouvert de la Croix (Saint-Signe de Khotakerats), 1300, Etchmiadzine, musée du Saint-Siège -  (c) Etchmiadzine, musée du Saint-SiègeArmenia Sacra

Jusqu’au 21 mai 2007

Musée du Louvre, Galerie de la Melpomène et fossés du Louvre médiéval, 99 rue
de Rivoli 75001, 01 40 20 53 17, 8,50€

Une centaine d’oeuvres emblématiques du christianisme arménien sortent pour la première fois de leur pays pour être accueillies dans un lieu tout aussi symbolique – la galerie Melpomène du musée du Louvre.

Lire la suite

Le théâtre mystique de Paradjanov

Le théâtre mystique de Paradjanov

J'ai vendu ma datcha, 1985 - (c) Musée Paradjanov, ErevanParadjanov le Magnifique, collages & La jeune scène arménienne

Jusqu’au 8 avril 2007

Ecole nationale supérieure des beaux-arts, salle des expositions, 13 quai Malaquais 75006, 01 47 03 50 72, 4€

Première exposition à Paris de l’oeuvre plastique de Serguei Paradjanov (1924-1990), éminent cinéaste d’origine arménienne, Paradjanov le Magnifique regroupe plus de 70 collages réalisés entre 1970 et 1990.

S’inscrivant dans la thématique Arménie mon amie, Année de l’Arménie en France, l’exposition présente également (au RDC) une dizaine d’oeuvres de jeunes artistes plus ou moins fidèles à l’héritage de Paradjanov – Sona Abgarian, Diana Hakobian, Tigrn Khachatrian, et Astghik Melkonian.

Lire la suite

J. S. Singer & J. Sorolla: deux peintres étrangers, longtemps ignorés en France

J. S. Singer & J. Sorolla: deux peintres étrangers, longtemps ignorés en France

John Singer Sargent, Lady Agnew of Lochnaw, 1892 - (c) National Gallery of ScotlandPeintres de la lumière
John Singer Sargent / Joaquin Sorolla

Jusqu’au 13 mai 2007

Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, avenue Winston Churchill 75008, 01 53 43 40 00, 9€

Ayant pour tradition d’organiser des expositions consacrées aux artistes du XIXè siècle, le Petit Palais redécouvre aujourd’hui deux peintres naturalistes, John Singer Sargent (1856-1925) et Joaquin Sorolla (1863-1923).

Joaquin Sorolla, Jardin de la maison Sorolla (Jardin de la casa Sorolla), 1920 - (c) Musée Sorolla, MadridPlus de cent oeuvres apportent un nouvel éclairage sur la peinture post-impressionniste en Europe. Fervents admirateurs de Velazquez, Sargent et Sorolla s’intéressent autant aux jeux des lumières et des couleurs qu’à la peinture de tradition, fondée sur le naturalisme.

Lire la suite

Rencontre avec les Indiens d’Amérique du Nord du XVIIè au XVIIIè siècle

Rencontre avec les Indiens d’Amérique du Nord du XVIIè au XVIIIè siècle

Collier de dents d'ours - (c) musée du quai Branly, photo: Patrick Gries / Valérie TorrePremières nations, collections royales

Jusqu’au 13 mai 2007

Musée du quai Branly, Galerie Suspendue Est, 206 et 218 rue de l’Université ou 27,37,51 quai Branly 75007, 01 56 61 70 00

Cette première exposition – « au monde » – insiste le commissaire Christian Feest, Directeur du Museum für Völkerkunde à Vienne, nous fait découvrir la diversité des modes de vie des Indiens d’Amérique du Nord. Et tord le cou à nombre de clichés sur les rapports entre les colons européens et les Indiens.

Lire la suite

Collage géant sur l’Opéra Garnier

Collage géant sur l’Opéra Garnier

Fresque-collage 'In-Seine', Opéra Garnier, 2007 - (c) David Mach, Courtesy Galerie Jérôme de Noirmont, ParisDavid Mach: In-Seine
Jusqu’en avril 2007
Opéra Garnier, place de l’Opéra 75009

Sculpteur écossais vivant à Londres, David Mach (né en 1956) a marqué la vie culturelle parisienne en octobre 2006 avec It takes two – deux Sumos tenant un container – installés dans les jardins des Tuileries. Aujourd’hui, il recouvre d’une fresque-collage la bâche qui protège l’Opéra Garnier, en travaux. Une installation visible jusqu’en avril 2007.

Lire la suite

La physique et la chimie inspirent l’art au Palais de Tokyo

La physique et la chimie inspirent l’art au Palais de Tokyo

M.JPGNouvelles du monde renversé

Jusqu’au 6 mai 2007

Palais de Tokyo, 13 avenue du Président Wilson 75116, 01 47 23 54 01

Fleuron de l’innovation artistique, le Palais de Tokyo propose cinq expositions personnelles et deux projets collectifs, fondés sur la thématique du renversement. Une notion de physique quantique, qui se symbolise par une barre horizontale au-dessus d’une lettre. Le titre de l’exposition renvoie donc à l’antimatière. Ce qui, transposé dans le domaine artistique, donne le concept d’antiart. Explications.

Lire la suite

Pour le bonheur du regard par Marie-Laure de Decker

Pour le bonheur du regard par Marie-Laure de Decker

La Vietnamienne - (c) Marie-Laure de Decker / Le Voleur d'Images, 2006Marie-Laure de Decker: Un certain regard

Jusqu’au 17 mars 2007

Galerie Le Voleur d’Images, 9 rue Saint-Simon 75007, 01 45 51 07 77

La Galerie Le Voleur d’Images, spécialisée dans la photographie de qualité « artisanale » – entendez, tirage argentique uniquement – expose le regard précis et intense de la renommée photographe Marie-Laure de Decker, de l’agence Gamma.

Lire la suite

Les multiples incarnations romantiques de Juliette Drouet

Les multiples incarnations romantiques de Juliette Drouet

Juliette Drouet en femme de Smyrne, Charles Emile Callande de Champmartin, vers 1827, Maison de Victor Hugo, Paris - (c) Photo PMVP / LadetJuliette Drouet & Victor Hugo: « Mon âme à ton coeur s’est donnée… »

Jusqu’au 4 mars 2007

Maison de Victor Hugo, Hôtel de Rohan-Guéménée, 6 place des Vosges 75004
01 42 72 10 16, Entrée libre pour la collection permanente, exposition: 7€

Juliette Drouet, née Julienne Gauvain (1806-1883), dont la Maison de Victor Hugo célèbre le bicentenaire, reprend vie le temps d’une riche exposition qui s’attèle à présenter brillamment les différents rôles que joua « Mlle Juliette » auprès du grand écrivain romantique, Victor Hugo (1802-1885).

Lire la suite

Interprétation moderne du Pop Art par McDermott & McGough

Interprétation moderne du Pop Art par McDermott & McGough

Now after all those things you told me, 1965, Huile sur toile de lin, 152,4 x 121,9cm - (c) McDermott & McGough, Courtsey Galerie Jérôme de Noirmont, Paris, 2006McDermott & McGough. Please don’t stop loving me

Jusqu’au 15 mars 2007

Galerie Jérôme de Noirmont, 38 avenue Matignon 75008, 01 42 89 89 03

Avec Please don’t stop loving me – quatrième exposition personnelle à la galerie Jérôme de Noirmont – David McDermott (né en 1952) et Peter McGough (né en 1958) expriment leurs préoccupations par rapport à l’identité traditionnelle américaine – « propre et nette » – qui heurte la thématique contemporaine du sexe et de la violence.

Lire la suite

Henri Cartier-Bresson, « mère » spirituelle de Bruce Davidson

Henri Cartier-Bresson, « mère » spirituelle de Bruce Davidson

Bruce Davidson. Time of Change (1961-65) & 100th Street (1966-68)

Jusqu’au 22 avril 2007

Fondation Henri Cartier-Bresson, 2 impasse Lebouis 75014
5€ / entrée libre le mercredi soir (18h30 – 20h30)
01 56 80 27 00

Dans le cadre du 60è anniversaire de Magnum Photos, la Fondation Henri Cartier-Bresson accueille dans ses murs l’oeuvre du grand photographe New-Yorkais, Bruce Davidson.

Lire la suite

Des origines de l’écriture à ses détournements artistiques

Quatre expositions sur le thème de l’écriture:
Les lettres ont la forme
– jusqu’au 10 mars 2007 (6,50€)
Lettres d’humour – jusqu’au 24 mars 2007 (5€ comprenant les 2 expositions suivantes et la collection permanente)
D’une boîte à l’autre – jusqu’au 2 mars 2007
Les dessous de la carte postale – jusqu’au 2 mars 2007

Musée de La Poste, 34 bd de Vaugirard 75015
01 42 79 24 24

Affiche Les Lettres ont la forme!, Musée de La PosteRéputé pour ses expositions bien ficelées, le musée de La Poste offre un regard intelligent sur le thème de l’écriture, avec une exposition phare sur l’origine des alphabets – Les Lettres ont la forme!

Un titre qui joue sur le double sens du mot forme et annonce l’exposition sous-jacente qui présente les facéties de Gilbert Salachas – Lettres d’humour.
Cet éditeur journaliste d’origine grecque (né en 1929) crée des jeux de mots graphiques 'Deux oeufs sur le plat' par Gilbert Salachaset phonétiques. Vous découvrirez ainsi une nouvelle recette de canard laqué (un exemplaire du Monde plastifié), le « O » de forme, le « verre solitaire » ou le « triple sceau ». Rencontre avec cet homme de lettres, passionné de cinéma, qui s’est inspiré des exercices de style de Raymond Queneau et des jeux littéraires du XVIè (Rabelais) aux XIXè (Rimbaud) et XXè (Apollinaire, Surréalistes, Dadaïstes), le 20 janvier 2007, de 15h à 17h (entrée libre, réservation: 01 42 79 24 24).

Boîte aux lettres 'Crocodile', grès, Saul Kaminer, 2005 - (c) Photo Michel FischerEnfin, deux minis expositions sur des boîtes à lettres aux formes inventives du peintre sculpteur mexicain Saul Kaminer (né en 1952) et du photographe brésilien Mario Rui Feliciani (né en 1959), ainsi que sur l’histoire et les pratiques sociales des cartes postales de 1869 à nos jours, complètent un panorama exhaustif de ces variations autour de l’écriture.

Lire la suite

Les espoirs photographiques de la jeune génération

Les espoirs photographiques de la jeune génération

Les peintres de la vie moderne, Galerie Sud, Centre Pompidou, 27 septembre - 12 mars 2007 (c) Photos Jean-Claude PlanchetLes peintres de la vie moderne
Donation – Collection photographique de la Caisse des Dépôts

Jusqu’au 12 mars 2007

Centre Pompidou, 75004
01 44 78 12 33

Le Centre Pompidou enrichit sa collection photographique de 700 oeuvres réalisées par 200 artistes, français et étrangers, grâce à une donation de la Caisse des Dépôts. Ces photographies contemporaines sont regroupées sous le titre « Les peintres de la vie moderne », en référence aux vers de Baudelaire sur l’éloge de la modernité.

Lire la suite

La « vive sympathie d’art » entre Rouault et Matisse

La « vive sympathie d’art » entre Rouault et Matisse

Rouault, Matisse, Correspondances

Jusqu’au 11 février 2007
Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, 11 avenue du Président Wilson 75116,
01 53 67 40 00

C’est dans l’atelier de Gustave Moreau – leur professeur à l’Ecole des beaux-arts – que Georges Rouault (1871-1958) et Henri Matisse (1869-1954) développent une amitié de caractère qui se prolonge dans leur art.
Le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris met en parallèle les oeuvres des deux artistes, inspirés tous deux – sur le modèle de leur « patron » Moreau – par la matière couleur.

Lire la suite