Du Naturalisme à l’Art Nouveau au musée d’Orsay

Du Naturalisme à l’Art Nouveau au musée d’Orsay

Alexandre CHARPENTIER (1856-1909), Autoportrait, 1887. Buste en terre cuite, 41 x 40 x 23 cm. Collection Lynne et Mark Hammerschlag (c) Droits réservésAlexandre Charpentier (1856-1909)

Jusqu’au 13 avril 2008

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Musée d’Orsay, niveau 2, 1, rue la Légion d’Honneur 75007, 01 40 49 48 14, 8€

Moins connu que Hector Guimard (architecte de l’habillement du métro parisien, 1867-1942), Emile Gallé (1846-1904) de l’Ecole de Nancy ou encore Antoni Gaudi (1852-1926), Alexandre Charpentier (1856-1909) participe pourtant au même titre que ses confrères à l’émergence de l’Art Nouveau au début du XXe siècle. Le musée d’Orsay lui consacre une fascinante rétrospective.

Lire la suite

Consécration parisienne posthume pour le Suisse Ferdinand Hodler

Consécration parisienne posthume pour le Suisse Ferdinand Hodler

Ferdinand Hodler, Autoportrait dit Autoportrait parisien, 1891. Huile sur bois, 29 x 23 cm. Genève, musée d'Art et d'Histoire, dépôt de la Fondation Gottfried Keller en 1914 (c) Musée d'Art et d'Histoire, Genève / Photo: Bettina Jacquot-DescombesFerdinand Hodler (1853-1918)

Jusqu’au 3 février 2008

Musée d’Orsay, salles d’exposition temporaire, 1, rue de la Légion d’Honneur 75007, 01 40 49 48 14, 8€

Le musée d’Orsay consacre la première monographie au peintre symboliste suisse Ferdinand Hodler (1853-1918), depuis l’exposition du Petit Palais en 1983. Cette ouverture du musée parisien sur les artistes des écoles étrangères fait suite à l’achat, il y a deux ans, du Bûcheron (1910). Une oeuvre qui ouvre la voie, avec le corpus des 80 autres tableaux exposés, vers l’abstraction et l’expressionnisme.

Lire la suite

Ambroise Vollard et le souffle de l’art moderne

Ambroise Vollard et le souffle de l’art moderne

Paul GAUGUIN, Autoportrait au chapeau; au revers, Portrait de William Molard, v. 1893/4, Huile sur toile, Musée d'Orsay, Paris - (c) Photo RMNDe Cézanne à Picasso, chefs-d’oeuvre de la galerie Vollard

Jusqu’au 16 septembre 2007

Musée d’Orsay, niveau 0, côté Seine, grand espace d’exposition, 62 rue de Lille 75007, 01 40 49 48 00, 9€ (dimanche: 7€)

Le musée d’Orsay organise une exposition lumineuse sur l’homme hors norme à l’origine de l’évolution de la peinture moderne – le marchand Ambroise Vollard (1866-1939). Van Gogh, Cézanne, les Nabis, Degas, Gauguin, Picasso, Matisse, Mary Cassatt, Vlaminck, Rodin, Maillol, etc., lui doivent leur percée sur le marché de l’art mondial. Ainsi que les premiers “livres d’art” illustrés qui leur sont consacrés.

Lire la suite

Léon Spilliaert : Autoportraits visionnaires

Léon Spilliaert : Autoportraits visionnaires

Léon Spilliaert, Autoportrait aux masques, 1903, Crayon, encre de Chine, lavis, pinceau, plume, crayon de couleur sur papier, Musée d'Orsay, Paris - (c) Photo RMN, Hervé Lewandowski / ADAGP, Paris, 2007Léon Spilliaert: autoportraits
La photographie au musée d’Orsay: 20 ans d’acquisitions (1986-2006)

Jusqu’au 27 mai 2007

Musée d’Orsay, 1 rue de la Légion d’Honneur 75007, 01 40 49 48 14
Niveau 0, côté Lille, galeries d’arts graphiques et de photographie, billet musée + expositions: 7,50€ (5,50€ le dimanche)

Deux petites expositions thématiques au musée d’Orsay qui valent un détour: les autoportraits de l’artiste belge Léon Spilliaert (1881-1946) et la collection photographique du musée (1986-2006).

Lire la suite

“Après la mer, c’est la forêt de Fontainebleau qui m’a le plus impressionné”

Claude Monet, Le Pavé de Chailly, vers 1865, Huile sur toile, Copenhague - (c) Ordrupgaard, Pernille KlempLa forêt de Fontainebleau: un atelier grandeur nature

Jusqu’au 13 mai 2007

Musée d’Orsay, 1 rue de la Légion d’Honneur 75007, 01 40 49 48 14
Niveau 0, côté Seine, grand espace d’exposition, 7,50€ (5,50€ le dimanche)

L’exposition qui s’ouvre au musée d’Orsay souligne la place essentielle de la forêt de Fontainebleau dans l’histoire de l’art du XIXè siècle.

Lire la suite

Les “belles icônes” nabies de Maurice Denis

Les “belles icônes” nabies de Maurice Denis

Les arbres verts ou La procession sous les arbres, 1893, Paris, Musée d'Orsay - (c) Photo RMN/(c) Hervé Lewandowski/ (c) ADAGP, Paris 2006Maurice Denis

Musée d’Orsay, 1 rue de la Légion d’Honneur 75007
Niveau 0, côté Seine, salle d’exposition temporaire
Jusqu’au 21 janvier 2007
Rens.: 01 40 49 48 14

Le musée d’Orsay propose de redécouvrir l’oeuvre de Maurice Denis (1870-1943) en mettant en lumière sa période nabie et symboliste (1889-1898), occultée par quelques toiles symboliques comme Taches de soleil sur la terrasse (1890).Taches de soleil sur la terrasse, 1890, Paris, Musée d'Orsay - (c) Photo RMN/(c) Hervé Lewandowski/ (c) ADAGP, Paris 2006

Théoricien du mouvement Nabi, qu’il co-fonde avec Edouard Vuillard (1868-1940) et Pierre Bonnard (1867-1947) – à qui la Réunion des Musées Nationaux a rendu hommage récemment – Maurice Denis fait à son tour l’objet d’une rétrospective d’importance.

Lire la suite