Saisir l’invisible

Alberto Giacometti – Peter Lindbergh

Jusqu’au 24 mars 2019

Achetez le catalogue de l’exposition : 

Institut Giacometti, 5 rue Victor Schoelcher, Paris 14e  (Visites exclusivement sur réservation en ligne)

Publicité

L’Institut Giacometti présente de manière permanente l’atelier d’Alberto Giacometti, telle que sa veuve Annette, l’a conservé. Oeuvres, mobiliers et murs peints par l’artiste sont aujourd’hui mis en parallèle avec des photographies d’oeuvres du sculpteur prises par Peter Lindbergh. Une confrontation splendide.

Installé à Paris depuis les années 1970, le photographe allemand Peter Lindbergh (né en 1944) collabore avec les plus grands magazines internationaux (Vogue, Harper’s Bazaar, Vanity Fair, The New Yorker, etc.). Ses photographies de mode cherchent à transpercer ses modèles, non retouchés, pour faire ressortir leur âme intérieure.

Il en va de même pour les oeuvres de Giacometti (1901-1966). L’artiste, rappelle Serena Bucalo-Mussely, commissaire de l’exposition, était “obsédé par la représentation de la tête, tant en sculpture qu’en peinture et en dessin. Il part des yeux pour représenter l’ensemble, traçant d’abord les orbites, puis les pupilles, et enfin, le reste du visage.” “Tout l’art consiste peut-être à situer la pupille, ‘détail’ […] pour comprendre l’ensemble”, disait-il.

Dans ses photographies, P. Lindbergh privilégie lui aussi le regard, point où culminent les émotions. “Le regard est considéré comme la porte d’accès à l’interprétation de la personnalité du modèle”, commente Serana Bucalo-Mussely.

Grâce à aux gros plans et tirages grand format, on découvre des aspects méconnus des sculptures de Giacometti. Les oeuvres semblent s’animer d’elles-mêmes (Homme qui marche I paraît vraiment en mouvement !) et révèlent une texture inattendue. Le mélange des sculptures dans un même tirage, au-delà de leur date de création, permet de renouveler leur approche et de créer des liens, comme si elles communiquaient entre-elles.

C’est l’occasion idéale pour découvrir cette maison-musée décorée avec beaucoup de goût. Une micro exposition émouvante dans un endroit hors du temps.

Publicité

 

 

 

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *