Roland Petit à l’Opéra de Paris…

Portrait du chorégraphe Roland Petit (c) Photo: Julien Benhamou…Un patrimoine pour la danse

Jusqu’au 21 avril 2008 (Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Palais Garnier, Place de l’Opéra 75009, 08 92 89 90 90, 8€

Publicité

L’Opéra de Paris honore le célèbre chorégraphe français Roland Petit (né en 1924) d’une exposition multiple pour décrypter son oeuvre magistrale. A travers des photographies de ballets, des costumes, des maquettes de décors, des peintures, et des retransmissions filmées de ses plus grands succès.

Cet hommage à cette pointure de la danse est d’autant plus remarquable, que les expositions au sein de l’Opéra se font rare. Mais Gérard Mortier, directeur de l’Opéra national de Paris, entendait commencer l’année 2008 avec brio avec en toile de fond les représentations de ballets du Théâtre Bolchoï (célèbre troupe moscovite) et une exposition sur le non moins prestigieux Roland Petit.

Notre-Dame de Paris, Maquette. Costumes d'Yves Saint Laurent (c) Photo: Julien BenhamouPour ce faire ont été rassemblés 240 maquettes de costumes (dont 21 d’Yves Saint Laurent pour Notre-Dame de Paris), 35 costumes, 60 maquettes de décors, 14 peintures et dessins – dont un portrait de la muse de Roland Petit, Zizi Jeanmaire, par Jean Cocteau -.

L'Arlésienne, Photographie de scène. Palais Garnier, 2002 (c) Photo: Julien BenhamouEt, bien sûr, de nombreuseuses photographies qui donnent à voir le chorégraphe alors qu’il était encore danseur. Par exemple, dans le rôle de Quasimodo, avec pour partenaire, Claire Motte (Esméralda). Ou dans le rôle du Loup (1953) aux côtés de Violette Verdy (La Jeune Fille).

Le Fantôme de l'Opéra, Maquette. Décors de Giulio Coltellacci (c) Photo: Julien BenhamouCette fabuleuse collection, exposée auparavant à Genève, provient essentiellement des fonds de Roland Petit, constitués grâce aux présents de ses amis, souvent eux-mêmes artistes. De par ses rencontres et amitiés, Roland Petit constitue ainsi une anthologie à lui tout seul! Imaginez-le raconter avec humour ses anecdoctes au sujet de Picasso, de Bourdelle, etc.; il a connu toute la fine fleur de la création artistique!

Le Jeune Homme et la Mort, Maquette. Décors de Georges Wakhevitch (c) Photo: Julien BenhamouPourtant, à plus de 80 ans, l’homme paraît “à ce jour, tel qu’il paraît dans un portrait de David Hockney, pourtant dessiné il y a 30 ans, autrement dit un éternel jeune homme” (G. Mortier). Né en 1924 à Villemomble (Seine Saint-Denis), le jeune Roland se forme à l’Ecole de danse de l’Opéra et est engagé dans le Corps de Ballet en 1940. Il quitte l’Opéra en 1944 pour voler de ses propres ailes car, avoue-t-il, il voulait tout faire et tout contrôler lui-même. Il fonde les Ballets de Champs-Elysées en 1945 et les Ballets de Paris en 1948, au théâtre Marigny avec Zizi Jeanmaire comme danseuse étoile. En 1972, il se lance dans la direction du Ballet de Marseille. Parmi ses créations les plus connues figurent Le Jeune Homme et la mort, L’Arlésienne, Clavigo, Proust ou les intermittences du coeur, Notre-Dame de Paris (*).

Publicité

Carmen, Photographie de scène. Palais Garnier, 2005 (c) Photo: Julien BenhamouEt c’est avec émotion que l’on peut lire ces mots qui expliquent toute la popularité de ce chorégraphe connu à travers le monde entier: “Pour réussir dans la danse, c’est avec Terpsichore qu’il faut faire un deal, un contrat de fidélité qui vous lie par la vie. La danse first avant le succès, avant l’argent, votre dévotion totale est la condition de l’accomplissement de votre voeu le plus cher, avoir tout le long de votre existence la chaleureuse satisfaction de communier avec le public qui vient à vous pour oublier son quotidien et, à travers les rêves que vous lui procurer, se dédouble et vient danser avec vous” (Roland Petit, septembre 2007).

(*) Projections quotidiennes à l’étage inférieur de l’Opéra, jusqu’à la fin de l’exposition, entre 11h et 16h40.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *