Expo coup de coeur: Parlez-moi d’Amour!

Affiche de l'exposition Parlez-moi d'Amour! Musée des Lettres et Manuscrits, Paris, 2007Parlez-moi d’Amour!

Jusqu’au 18 mai 2008

Musée des Lettres et Manuscrits, 8, rue de Nesle 75006, 01 40 51 02 25, 6€, visite guidée le week-end à 15h et 16h30: 4€ (entrée du musée comprise)

Après l’exposition Titanic qui a remporté un franc succès, le musée des Lettres et Manuscrits entend renouveler l’expérience avec une nouvelle exposition romantique – Parlez-moi d’Amour! Des lettres d’amour surprenantes, passionnantes, émouvantes, platoniques ou fébriles. Vous serez surpris par l’inventivité de l’âme humaine quand celle-ci est submergée par l’émotion…


Le Langage des baisers (c) Collection privée L’exposition réunit une collection de correspondances amoureuses des grandes personnalités politiques et artistiques ainsi qu’un ensemble de livres, photographies, cartes postales, boîtes et miroirs à messages populaires.

Lettre autographe signée de Napoléon Bonaparte à Joséphine de Beauharnais, datée des environs de mars 1796. Collection Musée des Lettres et ManuscritsLes lettres des hommes politiques sont particulièrement surprenantes puisque l’on ne s’attend pas que de telles carrures, si autoritaires en public, puissent s’effondrer, en privé, devant le sexe “faible”! Tel le tsar russe Alexandre II, qui écrit en français – “langue de courtoisie par excellence”, précise Gérard Lheritier, président du Musée -, à sa Katia Dolgorouky. Ou Napoléon s’écriant à Joséphine après que celle-ci s’est plaint, quinze jours avant leur mariage que son futur époux s’intéresse plus à son argent et à son influence politique qu’à sa personne. “Vous avez donc pensé que je ne vous aimais pas pour vous!!! pour qui donc? ah madame y avez-vous bien songé. Un sentiment si bas a-t-il pu être conçu dans une âme si pure? […] Quel est ton étrange pouvoir, incomparable Joséphine? […] J’en suis encore étonné, moins cependant que du sentiment qui, à mon réveil, m’a ramené sans rancune et sans volonté à vos pieds.” Voici donc notre Napoléon se jetant aux pieds de sa fiancée alors qu’il n’aurait pas craint de perdre une bataille! Et de finir sa lettre par un tendre “je te donne trois baisés [orthographe dans le texte] un sur ton coeur, un sur ta bouche un sur tes yeux.” Soit, Napoléon était vraiment amoureux, soit, version plus cynique, il était tellement carriériste qu’il aurait dit n’importe quoi pour ne pas gâcher son alliance!

Le Dernier amour du Petit Prince. Dernière correspondance illustrée d'Antoine de Saint-Exupéry. Dessin original à l'aquarelle (avril 1943-mai 1944). Collection privée (c) Droits réservésUn peu plus loin repose la pièce maîtresse de l’exposition – un ensemble de douze lettres d’Antoine de Saint-Exupéry formant sa dernière correspondance illustrée, datée d’avril 1943 à mai 1944 (il disparaît en juillet 1944). Ces lettres décrivent, à travers les mots du Petit Prince, le malheur du poète aviateur, tombé amoureux d’une jeune officier de l’armée française, mariée et enceinte, lors d’un trajet en train reliant Oran à Alger. Econduit, Saint-Exupéry devient rancunier et déclare la mort du Petit Prince.

Autre histoire insolite et plus happy end, celle d’Alfred Roseleur, qui lors du Siège de Paris par les Communards (1871), envoie depuis son logement du 23, rue des Gravilliers, Paris 3e, des lettres d’amour à sa femme, restée dans leur château de Chabassière à Aubusson (Creuse), attachées à des ballons d’enfant. Certains furent reçus par les Prussiens qui les renvoyèrent au destinataire!

Enfin, comment ne pas évoquer l’espièglerie coquine d’Afred de Musset qui compose un acrostiche versé à Georges Sand et dont les premières lettres dévoile un “Quand/VoulezVous/Que/Je/Couche/Avec/Vous?” Ce à quoi la belle répond sur le ton de la fausse pudeur: “Cette insigne faveur que votre coeur réclame/Nuit à ma renommée et répugne à mon âme”. Mais pas à son coeur apparemment!

“Aimer est une aventure sans carte et sans compas où seule la prudence égare” philosophe Romain Gary…

A noter, journée spéciale le 14 février 2008: pour la Saint-Valentin, l’entrée du Musée sera à moitié prix et ces Dames recevront une fleur.

Publicité

Par ailleurs, le musée organise un concours autour de l’exposition. Rédigez sous la forme d’une nouvelle “votre rencontre d’amour idéale”, de 8 pages maximum, chacune dactylographiées de 1500 signes (espaces compris). Attention à l’orthographe, la syntaxe et la grammaire!
Envoyez votre oeuvre avant le 1er mars 2008 au Musée des Lettres et Manuscrits, Concours “Ma rencontre d’amour idéale”, 8, rue de Nesle 75006 Paris.
Votre texte ne doit pas être signé pour respecter l’anonymat lors de la délibération du jury. En revanche, vous joindrez dans l’enveloppe une fiche portant le titre de votre oeuvre, votre nom, adresse, numéro de téléphone et adresse e-mail.
Le gagnant recevra un sautoir “love-letter” en or 18 carats (jaune ou blanc) avec sa chaîne (valeur de 3200€) offerte par la maison Cassegrain.

Bonne chance!

Pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Expo coup de coeur: Parlez-moi d’Amour!

  1. Sophie dit :

    Merci, c’est corrigé!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *