Troisième jour au Pays de Galles

La baie de Rhossili, Pays de Galles, Royaume-Uni (c) Artscape, 2008Gower Peninsula: The Mumbles, Rhossili Bay

Après Cardiff et Swansea, nous nous enfonçons dans la Péninsule de Gower pour découvrir deux sites panoramiques : The Mumbles et les falaises de Rhossili.

THE MUMBLES

Au fond de la baie, the Mumbles, Pays de Galles, Royaume-Uni (c) Artscape, 2008Situé dans le comté du Glamorganshire, the Mumbles tient son nom du français “mamelles”… un mystère que je n’ai pas résolu à ce jour !
La ville a la particularité historique d’avoir été la première au monde à mettre en place un train passager pour relier Swansea en 1807. Précisons que ce “train” se composait d’un cheval tirant une calèche sur rail !
Aujourd’hui, Swansea s’est transformé en gros village portuaire avec ses régates, son festival de jazz & blues et ses restaurants et pubs qui ne servent plus à manger après 21h. A défaut, nous nous sommes retrouvés au Café Valance (50, Newton Road) qui, malgré l’heure tardive, a accepté de nous préparer des wedges épicées, un hamburger dont la spécialité est le pain ciabatta coiffant deux steacks recouverts d’une compotée d’oignons rouges et une bonne pinte pour arroser le tout ! Le lieu est atypique avec des énormes chaises en bois à l’ancienne, des canapés en cuir moelleux et des carreaux de terre cuite de l’ère victorienne. Finalement, nous avons trouvé notre fix quotidien de culture là où nous ne l’attendions pas !
RHOSSILI BAY

Forts de l’expérience de la veille (relier Swansea -The Mumbles à pied), nous optons pour le bus. Non seulement, l’arrêt se situe à 3 mètres de la porte du B&B, mais nous atteignons le centre de Swansea en à peine 10mn !

Vue de Rhossili Cliff sur Worm's Head, Pays de Galles, Royaume-Uni (c) Artscape, 2008 De là, nouveau bus pour traverser la péninsule de Gower dont l’extrémité occidentale s’arrête aux falaises de Rhossili. Ou plus exactement à un îlot grandiosement appelé Worm’s Head (Tête de Vers), sur lequel vivent des… phoques ! Par marée basse, il est possible de marcher jusqu’à ce gros caillou. Si un visiteur aperçoit un phoque en détresse, il est prié de sonner les cloches spécialement installées sur le lieu. Ce qui pourrait paraître loufoque pour un Français mais il est bon de rappeler que les Britanniques sont d’ardents défenseurs des animaux…

Rhossili Cliff avec sur la gauche le van d'un artiste peignant la vue, Pays de Galles, Royaume-Uni (c) Artscape, 2008 Ici, la vue artistique – la culture passe aussi par les paysages – vaut son pesant d’or. D’ailleurs un artiste a installé un chevalet dans son van pour immortaliser la beauté de cette nature sauvage.

Le village de Rhossili, Pays de Galles, Royaume-Uni (c) Artscape, 2008Et des créations humaines : les nombreux villages en granit que nous avons traversés pour atteindre le point culminant de cette péninsule escarpée sont tout aussi dignes d’intérêt.

Publicité

La plage de Rhossili, Pays de Galles, Royaume-Uni (c) Artscape, 2008 Au bord des falaises, la plage de Rhossili garde l’empreinte du naufrage de l’Helvetia (1887) et accueille des surfeurs téméraires – pas tant pour l’ampleur des vagues que pour la température de l’eau !

Vue plongeante des falaises de Rhossili, Pays de Galles, Royaume-Uni (c) Artscape, 2008Qualifiée d'”Area of Outstanding Natural Beauty“, la baie de Rhossili a indéniablement été l’apogée de notre vision panoramique du sud du Pays de Galles.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *