Mémé dans les orties

Scénario : Véronique Grisseau
Dessins : Christine Davenier
Ed. Michel Lafon, 128p., 21,95€

Le roman à succès d’Aurélie Valognes (première femme écrivain en nombre de livres vendus, devant Marc Lévy !) sort en BD, adapté par Véronique Grisseau (co-scénariste de la série télé Un gars, une fille) et dessiné par Christine Davenier (première BD d’une spécialiste du dessin pour Hermès). Le résultat est brillant !

Ferdinand Brun, divorcé de 82 ans et dont l’unique fille vit à Singapour, s’ennuie de ne pas mourir. Son seul plaisir est de s’occuper de sa chienne Daisy et de faire tourner en bourrique les octogénaires de son immeuble, dont la concierge Mme Suarez qui règne comme un caporal sur « son » immeuble.

Quand Daisy vient à disparaître, Ferdinand sombre dans la déprime. Jusqu’au jour où un papa, sa fillette culottée, et son bébé bruyant, emménagent au-dessus de chez lui. À son grand désespoir, Juliette s’invite chez lui tous les jours. Pendant ce temps, sa fille Marion veut le faire interner en maison de retraite. Il est ensuite arrêté par le gendre de Mme Suarez pour homicide volontaire. Celui avec qui son ex-femme a convolé se déplace plus vite que lui à Singapour pour soutenir son petit-fils qui souffre d’insuffisance rénale. Bref, tout va de mal en pis.

Heureusement, sa voisine Mme Claudel, geek de 93 ans qui ne voit pas les journées passées tant elle varie les activités, va lui apprendre à goûter aux saveurs de la vie, en dépit de son âge et de son caractère acariâtre !

Une bande-dessinée fidèle au roman, émouvante et drôle. À offrir aux 80+++ !

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.