Marco Polo

De Venise à Pékin

Auteure : Francesca Ferretti de Blonay
Illustrations : Oye Mathias
Nathan, 12p., 9,95cm

À partir de 9 ans

Francesca Ferretti de Blonay a créé la collection “Sur les routes de l’Histoire”, qui met en scène dans le format Leporello (livre-carte dépliant) les aventures d’un personnage hors du commun tel Marco Polo. Images et textes permettent au lecteur de partir à l’aventure grâce à ce format ludique et immersif.

Marco Polo (1254-1324), part avec son père Niccolò et son oncle Matteo, nobles vénitiens, sur les routes de l’Asie à l’âge de 17 ans. Sa famille possède des comptoirs commerciaux à Constantinople où s’échangent épices, pierres et matières précieuses (soie).

Parlant quatre langues (mongol, chinois, persan, ouïghour et arabe), Marco Polo entre au service de l’empereur Mongol Kubilaï Khan (petit-fils de Gengis Khan) et devient fin diplomate, tout en continuant à faire du commerce. Il arpente l’Asie de la Corée à la Chine en passant par la Birmanie, le Cambodge, le Vietnam et le Japon, alors inconnu.

Il revient à Venise vingt-six plus tard, alors que la ville est en proie aux Génois. Il se fait emprisonner pendant trois ans. Son compagnon de cellule, Rustichello de Pise, écrit ses mémoires, Le Livre des Merveilles, qui le rendront célèbres et inspireront d’autres explorateurs comme Vasco de Gama et Christophe Colomb.

Les pages intérieures de l’ouvrage publié par Nathan représentent les différentes étapes du voyage de Marco Polo avec des extraits du Livre des Merveilles. L’extérieur relate dans un français plus moderne les événements de la vie trépidante de Marco Polo et des avancées qu’il apporta aux connaissances du monde, notamment pour la création des premières cartes géographiques. On dit aussi qu’il a rapporté de Chine les glaces et les spaghetti mais les Italiens prétendent qu’elles existaient dans la péninsule depuis l’Antiquité !

Un livre astucieux, riche en informations et illustrations qui rendent l’histoire vivante. Ce même format Leporello existe pour Jules César.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *