La voix du volcan

Auteure : Évelyne Brisou-Pellen

Nathan, 200p., 5,95€

À partir de 10 ans

Début du 20e siècle, Martinique. Lucie est élevée par son grand-père, propriétaire de plantations au pied du volcan de la montagne Pelée. C’est un homme sévère envers sa petite-fille et raciste envers ses employés. Tandis que la montagne gronde et libère son souffre, le grand-père s’enflamme et accuse son ancien esclave, devenu propriétaire des « terres d’en bas », de tous ses ennuis. Le volcan comme la survie de la plantation est au bord de l’explosion…

Delan est un ancien esclave de la plantation. Le grand-père de Lucie ne lui pardonne pas son affranchissement au prix d’un chantage secret.

Lucie s’ennuie tellement qu’elle brave l’interdit et s’aventure sur les terres d’en bas. Elle découvre un nouveau terrain de jeu et la fille de Delan, Amétise, aux robes aussi colorés que les siennes sont blanches. Avec sa nouvelle amie, plus dégourdie qu’elle, Lucie va progressivement sortir de sa réserve liée à son éducation stricte.

Mais cela ne se fera pas sans heurts avec son grand-père, qu’elle se met à détester. Lorsqu’elle découvre son secret, elle décide de fuir la plantation. Le jour-même où émerge du volcan une coulée de lave qui va ensevelir toute la ville de Saint-Pierre (8 mai 1902)…

On parle de plus en plus de la qualité des romans pour la jeunesse. Celui-ci en est la preuve ; très bien écrit, avec de l’action, et un récit qui s’appuie sur des faits historiques pour un côté éducatif mine de rien ! Une réussite.


À lire dans la même veine et de cette auteure : L’héritage d’Anouchka, Un cheval de rêve ou encore Vasco, messager de Verdun.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.