Qui est le maître de l’action : l’homme ou le robot?

Et l’Homme… créa le robot

Jusqu’au 3 mars 2013

[amazon_link id=”2757205900″ target=”_blank” container=”” container_class=”” ]ACHETER LE CATALOGUE DE L’EXPOSITION[/amazon_link]

Musée des arts et métiers, 60 rue Réaumur, Paris III

 

 

Robot – mot imaginé par l’écrivain tchécoslovaque Karel Capek en 1921 signifiant “travailleur” ou “esclave”. Mais la science-fiction nous a laissés en images des robots attaquant l’homme et prenant le contrôle de l’humanité. L’exposition du musée des arts et métiers combat nos préjugés et rétablit les faits sur qui contrôle qui… du moins pour le moment!

Sans que nous nous en rendions compte, les robots ont déjà envahi notre quotidien. Loin de ressembler à Terminator T-800, ils “prennent l’aspect banal d’une machine à laver, d’un tableau de bord automobile, d’un ordinateur, d’un téléphone, d’un bistouri ou même d’une pompe à essence!”, s’exclame Serge Chambaud, directeur du musée des arts et métiers.

“Et l’Homme…créa le robot” rappelle que c’est l’homme qui a conçu et introduit les robots dans son quotidien. Pour le seconder dans des tâches domestiques, dans les processus de production industriels, dans les opérations chirurgicales délicates, sur les champs de bataille, dans les milieux hostiles comme les profondeurs sous-marines, les installations nucléaires ou l’espace.

Après un rappel des origines des premiers automatismes. Depuis l’Egypte ancienne où les prêtres utilisaient des masques et des statuettes de dieux aux mâchoires articulées, manipulées discrètement, pour donner l’impression de transmettre les paroles divines. Aux automates, héritiers des techniques horlogères, qui répètent à l’infini des mouvements imitant ceux des êtres vivants.

L’exposition aborde ensuite le développement des robots, qui contrairement aux automates, peuvent apprendre, raisonner, interpréter, s’adapter et mémoriser une expérience. Elle met en avant ses multiples mises en application.

Publicité

“Et l’Homme…créa le robot” se termine sur les oeuvres de science fiction qui ont mis en scène les célèbres R2D2, Robotrix, et autres personnages de jeux vidéo dont je n’avais guère connaissance!

Cette exposition familiale est à la fois ludique et fascinante. Imaginez ces patients de l’avenir qui avaleront des robots de la taille d’une gélule! Pour enregistrer des images de l’intérieur du corps, retirer des cellules ou des tissus infectés. Des bras mécaniques aideront le chirurgien dans sa pratique opératoire. Adorables sont les robots androïdes ou les petbots, qui peuvent lire vos mails, transmettre votre liste de course au supermarché en ligne, vous tenir compagnie, répondre de manière adéquate aux émotions humaines, aider à l’apprentissage des langues étrangères… Si les médias nous assènent de nouvelles mondiales catastrophiques à longueur de journée, vous ressortez de cette exposition, confiants et impatients de vous projeter dans le futur!

 

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *