Cuisiner selon la MTC

La cuisine santé des 5 saisons, Félicie Toczé. Editions Alternatives, 2016La cuisine santé des 5 saisons
De Félicie Toczé, Photographies Francis et Katherine Azémard
Editions Alternatives, 144p., 14,90€

Félicie Toczé s’inspire de ses voyages et de son initiation à la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) pour apprendre à se nourrir selon le cycle des cinq éléments. Une cuisine végétale, à la fois saine et gourmande. Découvrez des recettes qui raviront tous vos sens !

Les médecines traditionnelles chinoise et japonaise sont holistiques ; elles reposent sur le fondement que l’être humain est un tout indivisible – contrairement à la médecine occidentale allopathique qui sépare le coeur et l’esprit -.

Pour soigner le corps de ses dérèglements, la MTC s’appuie principalement sur cinq éléments : le bois, le feu, le métal, l’eau et la terre. Ces derniers composent un cycle qui correspondent aux 4 saisons, plus une supplémentaire que nous appelons parfois été indien.

La cuisine de Félicie Toczé s’appuie sur ce cycle naturel, proposant d’utiliser des ingrédients de saison, non seulement pour avoir des produits frais mais aussi pour aider notre corps à se sentir en harmonie avec la nature et le rendre plus apte à se défendre contre les maux propres à chaque saison.

Après quelques pages d’explications simples sous forme de questions-réponses avec l’auteur, chaque saison est introduite avec son élément dominant et un hiatus. Puis un résumé de MTC concernant les organes à soutenir durant cette saison, les aliments et les types de cuisson à privilégier. Suit la présentation d’un “joli bol” : une recette équilibrée et joliment présentée, inspirée des cultures japonaise et australiennes, sorte d’entrée-plat-dessert tout en un. Enfin viennent quelques recettes supplémentaires de petit-déjeuner, déjeuner et dessert.

Publicité

Concrètement, cela donne pour le printemps (bois), un porridge cru de petit avoine et lin, myrtilles et noix du Brésil. Pour un déjeuner estival (feu) : une salade de quinoa aux herbes fraîches, laitue de mer et fraises. Ou poivrons rôtis, farce au riz et tofu lactofermenté, sauce à la roquette. Pour la cinquième saison (terre), en plat principal : un crumble salé-sucré aux cacahuètes et parmesan. A l’automne, un petit-déjeuner chaud de pommes au four, purée d’amandes grillées et miso blanc. Et pour un dîner hivernal un Zin’otto (du sarrasin cuit comme un risotto) aux champignons et potimarron.

Je suis habituée à ce genre de cuisine et d’aliments mais ce livre m’a apportée une initiation à la MTC, de manière simple et ouverte (il ne s’agit pas de suivre un nouveau gourou, je rassure mes proches ;-)). Les recettes sont faciles à réaliser, avec des aliments complets qui apportent une bonne énergie au corps, tout en restant savoureuses ! Car il s’agit de trouver un équilibre entre santé et gourmandise, non pas de se nourrir de manière monacale ! J’ai découvert des alliances surprenantes, comme l’utilisation du miso (salé) dans des recettes sucrées et un très bon carnet d’adresses à la fin du livre. Les photographies sont inspirantes et aident parfois à suivre les étapes de la réalisation. Mais ce que j’ai préféré est le petit mot de l’auteur qui incite ses lecteurs à ne pas suivre à la lettre ses recettes ! Enfin quelqu’un en accord avec ma pensée selon laquelle une recette est une simple inspiration – un “relai à l’imagination de celui qui la lit” -, pas une loi à respecter scrupuleusement !

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Cuisiner selon la MTC

  1. Ping :Aimez-vous le riz ? Alternatives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *