Super-Héros

L’art d’Alex Ross

Jusqu’au 15 juin 2014

Mona Bismarck American Center for Art & Culture, 34 avenue de New York, Paris XVI

 

Publicité

Le nom d’Alex Ross n’est pas nécessairement connu en France. Contrairement aux super-héros qu’il dessine : Superman, Batman, Spiderman, Wonder Woman… La Fondation Mona Bismarck (American Center for Art & Culture) expose ces personnages cultes et aborde les spécificités des comics américains.

Alex Ross naît en 1970 à Portland (Oregon) et grandit auprès d’une mère illustratrice. Dès l’âge de 13 ans, il invente et dessine ses propres bande-dessinées. Puis il étudie à l’American Academy of Art, Chicago, où il est influencé par des illustrateurs classiques américains tels Norman Rockwell, Andrew Loomis ou J.C. Leyendecker.

Alex Ross débute sa carrière dans une agence de publicité en tant qu’illustrateur de maquettes. A 19 ans, il reçoit sa première commande de la part de Marvel Comics (Terminator : The Burning Earth). Quatre ans plus tard, il réalise les illustrations et les couvertures des Marvels.

Son deuxième album est à mi-chemin entre la bande dessinée et le Detective Comics (Kingdom Come). Il met en scène des super-héros vieillissants dont Superman, Wonder Woman et Green Lantern, qui après s’être mis à la retraite, reviennent pour combattre les surhommes modernes.

Alex Ross reçoit sept fois de suite le Comic Buyer’s Guide Award. Ce qui entraîne le retrait de cette catégorie!

Justice confirme le renouveau de l’industrie du comic, qui était déclinante aux Etats-Unis après la Seconde Guerre mondiale.

Les oeuvres peintes à la gouache d’Alex Ross réunissent indéniablement le monde de l’art et de l’illustration. Le plus de l’expo : dans la dernière salle, l’affichage des différentes étapes de la réalisation d’un comic.

 

Publicité

 

 

 

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *