Neuf univers pour Barbie imaginés par de jeunes femmes architectes

La Villa de Mlle B, Blablabla Lounge, Gaëlle Hamonic. Styliste: Cathy Canavaggio (c) CAPA / Photo: Mona Awad, 2007La Villa de Mlle B

Jusqu’au 27 janvier 2008

Cité de l’architecture et du patrimoine, entrée par le pavillon d’about (côté jardin du Trocadéro), 7, avenue Albert de Mun 75116, 01 58 51 52 00, entrée libre.

La Cité de l’architecture & du patrimoine présente dans ses galeries d’actualité une petite exposition inventive et originale, contée sur un ton ironique. Point de départ: Mlle B, alias Barbie, s’est mis en tête de se faire construire la villa de ses rêves…

La Villa de Mlle B, I.T. Lab, Florence Lipsky. Styliste: Alice Levis (c) CAPA / Photo: Mona Awad, 2007Dix femmes architectes ont imaginé une maquette à la taille de Barbie, 1/6 de la taille humaine, subdivisée en neuf univers. Chacun reflète notre mode de vie actuel. Avec, un salon paré d’art moderne (Urban Cottage inventé par Dominique Jakob), le bureau high tech (I.T. Lab; Florence Lipsky), la cuisine pour femme moderne – entendez frigo cadenassé, placards vides hormis quelques sachets protéinés (Lunch Box; Isabel Hérault), le salon pour papoter avec ses copines jet-setteuses (Blablabla Lounge; Gaëlle Hamonic), le mégadressing-salle de gym (Beauty Building Space; Karine Herman), la chambre à méditer ornée d’icônes de Frida Kahlo, le gourou de La Villa de Mlle B, Body & Soul Boudoir, Sophie Delhay. Styliste: Sophie Gérault (c) CAPA / Photo: Mona Awad, 2007Barbie (Body & Soul Boudoir; Sophie Delhay). La Villa de Mlle B, Secret Garden, Raphaëlle Hondelatte. Styliste: Qing Zhang (c) CAPA / Photo: Mona Awad, 2007La chambre de Barbie, obsédée par le physique de Ken, privilégie son intimité, c’est le Secret Garden conçu par Raphaëlle Hondelatte. En clair, vous ne pourrez pas voir ce qui se cache derrière le mur végétal!
La Villa de Mlle B, Pet Land, Archi media girls. Styliste: Bintou Bathily (c) CAPA / Photo: Mona Awad, 2007 Les animaux domestiques ont leur propre boîte de nuit, le Pet Land (Archi Media Girls autour de Fiona Meadows, commissaire de l’exposition). Quant à Barbie, elle se divertie sur sa Treasure Island (Anne-Françoise Jumeau et Emmanuelle Marin-Trottin) entre cimetière des pirates, sables mouvants, rocher mystérieux, etc..

La Villa de Mlle B, Lunch Box, Isabel Hérault. Styliste: Carole Versaud (c) CAPA / Photo: Mona Awad, 2007Contrairement aux idées reçues, Barbie n’est donc pas une poupée futile! Elle maîtrise autant la mode – grâce aux petites mains des élèves stylistes de l’école Esmod – que l’art contemporain, la musique, le design et la cuisine. Bio, molléculaire – mais pas de junk food pour cette California-born of course! Même si les apprentis de l’école supérieure de cuisine française font tout pour la faire craquer, avec leurs photos de desserts ultra sweet placardées dans la deuxième galerie.

Publicité

“A l’heure des séries cultes Desperate Housewifes, Sex and the City, la Villa de Mademoiselle B nous offre un regard multiple sur l’habitat et le design. Une démarche qui amène, ici dans cette maison de poupée, à réfléchir bien moins sur la forme et le plan que sur l’esprit du lieu” , précise Francis Rambert, Directeur de l’Institut français d’architecture.

Recette de Aude Truong (c) CAPA / Photo: Mona Awad, 2007Une exposition ludique, légère sans être superficielle, qui laisse la part belle à l’imagination et honore la créativité de femmes architectes, stylistes et cuisinières. Ici, ce n’est pas la femme qui est objet mais l’homme. En atteste les positions délicates dans lesquelles se situent le pauvre monsieur K…

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Neuf univers pour Barbie imaginés par de jeunes femmes architectes

  1. Architecture dit :

    Bonjour,

    Original et décalé sont les deux adjectifs que j’utiliserai pour cette expo.

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *