Van Gogh

La nuit étoilée

Jusqu’au 31 décembre 2019

Simulation de “Van Gogh, La nuit étoilée” à l’Atelier des Lumières, Paris. Une création de G. Iannuzzi, R. Gatto, M. Siccardi

Atelier des Lumières, 38 rue Saint-Maur, Paris 11e

L’Atelier des Lumières propose une nouvelle expérience immersive pour plonger dans les toiles de Vincent Van Gogh (1853-1890). Génie si malencontreusement ignoré de son vivant.

Publicité

A travers un parcours musical et esthétique, la technologie AMIEX (Art & Music Immersive Experience) retrace la vie biographique et intérieure de l’artiste hollandais de naissance, français d’adoption. De ses séjours à Nuenen, Paris, Arles, Saint-Rémy-de-Provence et Auvers-sur-Oise, à ses tourments spirituels qui les accompagnent.


Vincent Van Gogh, La nuit étoilée, juin 1889, huile sur toile, 73,7 x 92,1 cm Museum of Modern Art, New York © Bridgeman Images

Sa palette sombre de ses débuts (Mangeurs de pommes de terre, 1885), pluie et ciel tourmenté (La nuit étoilée, 1889), envahie de corbeaux (Le Champ de blé aux corbeaux, 1890), traduisent sa dépression.

Simulation de “Van Gogh, La nuit étoilée” à l’Atelier des Lumières, Paris. Une création de G. Iannuzzi, R. Gatto, M. Siccardi

Mais Van Gogh connaît des moments de renaissance, comme lorsqu’il découvre les couleurs de la Provence, qui évoquent pour lui le Japon et ses estampes qui le fascinent tant. Ses Tournesols (1888), Iris (1890), et Amandier en fleurs (1890) vibrent de poésie.


Vincent Van Gogh, Le semeur, 1888, huile sur toile. Rijksmuseum Kroller-Muller, Otterlo © Bridgeman Images

La force de ses coups de pinceaux, la maîtrise et la liberté de ses couleurs – comme dans Le Semeur au soleil (1888) où le champ se fait bleu tandis que le ciel est irradié par les rayons du soleil – se prêtent particulièrement bien à cette expérience numérique.

Simulation du court-métrage “Le Japon rêvé, images du monde flottant”. Création du Studio Danny Rose

Le film est complété par un court-métrage sur le “Japon rêvé, images du monde flottant”. Invitation au voyage au Pays du Soleil Levant, avec ses geishas, yokais (esprits de la forêt), samouraïs et les célèbres vagues de Hokusai, sur une musique de Claude Debussy.

Cette année, la citerne, au milieu de la salle, projette les oeuvres de Van Gogh, avec leur date et lieu d’exposition car l’immense collection de l’artiste, qui a peint plus de 2000 tableaux dans les dix dernières années de sa vie, est aujourd’hui dispersée à travers le monde.

Publicité

Bruno Monnier, président de Culturespaces qui produit ce spectacle, considère ce lieu comme “une première approche ludique de l’art pictural […] pour faire découvrir différemment les artistes classiques”. Notamment vis à vis des jeunes, qui vivent le nez dans le numérique, et semblent ne pas pouvoir s’émerveiller d’un simple tableau, qui ne bouge pas, et n’émet pas de son !

Autant, j’avais été subjuguée par la première exposition des oeuvres de Klimt, autant j’ai trouvé que cette fois-ci, l’accent était trop mis sur le côté “divertissement”, avec un volume sonore épuisant et une bande-son que j’ai trouvée moins en adéquation avec les oeuvres que précédemment. Enfin, le va-et-vient chronologique entre les oeuvres sombres et celles plus lumineuses ne m’a pas paru plus intéressant qu’une approche linéaire ; surtout si l’on considère qu’il s’agit d’un premier aperçu de l’oeuvre de l’artiste, c’est à s’emmêler les pinceaux ! Entendons-nous bien, j’ai apprécié cette expérience (surtout le court-métrage sur le Japon !), mais elle m’a parue moins impressionnante que la première.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Van Gogh

  1. Michèle BEUDIN dit :

    Tout à fait d’accord avec le commentaire du dernier paragraphe. Déjà avec l’expo sur Klimt, j’avais été choquée par le manque de pédagogie… ou tout simplement d’information : même le nom des tableaux n’apparaissait pas – seulement des images (.. de belles images !) et un bruit assourdissant…
    C’est un simulacre de culture pour tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *