Street et pop art

Des mouvements artistiques en vogue pour la reproduction contemporaine de peintures

À défaut de pouvoir s’offrir les oeuvres de ses artistes préférés, on peut compter aujourd’hui sur les prouesses technologiques des reproductions picturales.

Comme le montre le succès de l’exposition Speedy Graphito au musée en Herbe à Paris, le public apprécie de plus en plus les oeuvres de street et pop art. Les sources d’inspirations, puisées dans la culture populaire, sont riches et variées : publicité, monde de la musique et du cinéma, littérature, bande dessinée, dessins animés et jeux vidéos sont autant de prétextes au détournement ou à l’interprétation artistique. Au départ souvent décriées, ces approches artistiques ont acquis progressivement leurs lettres de noblesses avant de faire leur entrée dans des collections prestigieuses auprès d’oeuvre plus traditionnelles.

Le Pop Art, était défini par le peintre anglais Richard Hamilton comme étant un art « populaire, éphémère, jetable, bon marché, produit en masse, spirituel, sexy, plein d’astuces, fascinant et qui rapporte gros ». Il n’est pas pour autant nécessaire de se ruiner pour faire l’acquisition d’une reproduction de ce genre à prix raisonnable.

Quant au Street Art, dont les origines remontent au début du XXème siècle, avec ses premières apparitions au Mexique et en Russie dans un contexte très politique ou à des fins de propagande, puis aux Etats-Unis dans les années 1960, nul besoin de faire l’acquisition d’un Banksy à 25 millions de dollars pour s’en offrir un spécimen pour orner son salon ! Et, contrairement au dernier Banksy vendu aux enchères chez Christie’s, nul risque de voir votre copie s’autodétruire automatiquement sous vos yeux dépités ;-)

Un site en particulier, celui de l’artiste français contemporain Amaury Dubois, permet d’acquérir une reproduction de peinture street art pour moins de 500€. Qu’il s’agisse de reproductions fidèles ou celles qui rendent hommage à des oeuvres connues, comme l’homme au chapeau melon de Magritte, un portrait de David Bowie/Jimmy Hendrix, Amy Winehouse, la banane/la canette de soupe d’Andy Warhol, des paysages green ou des paysages urbains, des références à des marques connues (Chanel, Ferrari), etc. Les autres thèmes abordés sont la musique, l’architecture, la nature (soleil, mer, montagne, désert, forêt, glace), etc.

Ces oeuvres sont vendues avec un certificat d’authentification, signées par la main de l’artiste, et éditées en série limitée (20 exemplaires pour le format 50 x 70 cm, 8 exemplaires pour le format 60 x 80 cm, 2 exemplaires pour le format 70 x 100 cm).

Leur atout principal : la joyeuseté et la vibration des couleurs – dominance des tons rouges, roses, verts et bleus très saturés, qui illumineront vos murs et l’originalité des « hommages à …. ». Le tout mis en lumière par un peintre dont le talent est salué par le monde de l’art et la presse internationale, avec un appétit manifeste pour les couleurs, le mouvement, et la culture populaire. On apprend même sur le site de l’artiste que celui-ci a exposé et peint à travers le monde, des USA à Singapour en passant par le Brésil et le Moyen-Orient.

Un vrai travail d’artiste à découvrir.

Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Street et pop art

  1. Potier dit :

    Bonjour, j’ai beaucoup apprécié cette superbe expo, je fais du yoga depuis longtemps, et c’était très enrichissant. J’ai été déçue de ne pas trouver l’affiche du  » ‘Corps subtil » du Yogi Punjab à la librairie. Pourriez vous m’indiquer si elle existé ou je pourrais me la procurer. Je vous en remercie par avance. Bonne journée. Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.