Genesis

Sebastiao Salgado

Jusqu’au 5 janvier 2014

[amazon_link id=”3836542617″ target=”_blank” container=”” container_class=”” ]ACHETER LE CATALOGUE DE L’EXPOSITION[/amazon_link]

Publicité

Maison Européenne de la Photographie, 5/7 rue de Fourcy, Paris IV

 

 

Acte artistique autant qu’écologique et social, le projet de vie de Sebastio Salgado (né en 1944 à Aimorés, Brésil) est à la fois un travail de recherche de la nature à l’état originel et une implication dans la reforestation de terres brésiliennes.

Présentée sous forme de cinq chapitres – aux confins du Sud, sanctuaires naturels, Afrique, terres du Nord, Amazonie et Pantanal -, l’exposition arbore 245 photographies en noir et blanc, résultant d’une trentaine de voyages dans le monde.

Economiste avant de devenir photographe professionnel pour de grandes agences (Sygma, Gamma, Magnum), Sebastio Salgado a initié Genesis en 2004.

Paysages, animaux et peuples isolés qui vivent encore selon des coutumes ancestrales, dévoilent un monde des origines, où la nature domine, majestueuse. Inimaginable depuis nos mégalopoles surpeuplées d’hommes et de béton.

Publicité

Avec sa femme Lélia, il a fondé dans les années 1990 l’Instituto Terra, qui a pour mission la reforestation brésilienne (notamment, la restauration de la Forêt Atlantique) et l’éducation environnementale. Ils ont reçu pour cela le prix de l’institut UNESCO Brasil et du Conseil Municipal de Rio, ainsi que le premier prix Personalidade Ambiental de WWF Brésil.

Ode à la fragilité de notre planète. Un cri d’alarme dans un monde de sourds.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *