Le Dessous des Cartes

4 émissions inédites sur Paris

Du 21 septembre au 12 octobre 2013 à 19.30 sur Arte

Jean-Christophe Victor étudie dans le “Dessous des Cartes”, magazine géopolitique proposé par Arte le samedi à 19h30, les différents plans d’urbanisation de Paris, capitale de la France depuis Hugues Capet (fin Xe siècle). De Lutèce – cité gauloise des Parisii –  à l’urbanisme “post-Kyoto” du Grand Paris, le téléspectateur apprend en 12 mn les grands bouleversements qui ont modifié le visage de Paris, en particulier  la révolution Haussmann.

Publicité

Samedi 21/09 : Naissance d’une capitale

Samedi 28/09 : De la Renaissance aux Lumières

Samedi 05/10 : La Révolution Haussmann

Samedi 12/10 : Vers un Grand Paris

Magazine extrêmement bien conçu, synthétique et pertinent, le “Dessous des Cartes” permet de visualiser grâce à des cartes animées les évolutions de la capitale française au gré des décisions politiques.

Publicité

Si la ville a su garder une cohérence esthétique grâce aux lois d’urbanisme imposant une hauteur maximale de 37m dans le centre de Paris, des façades haussmanniennes caractérisées par des ornements au second étage et un balcon filant au 5e étage, Paris a ses ratés, notamment lors du percement des grands boulevards (déplacement de la tour de l’Observatoire car il n’y avait pas de bâtiment repère au bout du boulevard Saint-Michel). J’ajouterai l’hideuse tour Montparnasse ou un projet pyramidal dans le XIIIe arrondissement qui est en suspens pour l’instant grâce à l’opposition des habitants du quartier!

Quel est le devenir de Paris, qui a l’une des densités les plus élevées au monde? Paris intra-muros comptait au 1er janvier 2010 plus de 2,2 millions d’habitants. Or la ville est cerclée par le boulevard périphérique qui crée une ceinture géographique mais aussi une coupure morale entre ses habitants et ceux de sa banlieue. Le développement des lignes de métro (18 lignes en 2030) permettra de relier circulairement les villes de la Petite Couronne (cf.carte). Quant à la césure spirituelle, le magazine n’apporte pas de pistes de réflexion. Trop casse-tête pour être évoqué à la télévision?!

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *