Black Bamboo

Une installation de Nils-Udo

Jusqu’au 2 février 2020

Fondation Groupe EDF, 6 rue Récamier, Paris 7e

Surprenante installation que celle de Nils-Udo, artiste allemand précurseur du Green Art, à la Fondation Groupe EDF. Il réalise en intérieur – alors que son credo est la nature donc l’extérieur – un nid entouré de tiges de bambou, dans une ambiance complètement dark

Publicité

Nils-Udo, Black Bamboo, 2019 (c) Fondation EDF – Nikolai Saoulski
Nils-Udo, Alpinias, Martinique, 1992. Photographie. Courtesy galerie Claire Gastaud

Depuis une quarantaine d’année Nils-Udo (né en 1982 à Lauf an der Pegnitz, Allemagne) interagit avec le paysage à travers le monde. Il s’appuie sur la nature pour lui offrir une touche d’esthétique supplémentaire, en mettant en scène des matériaux naturels : bois, paille, fleurs… Il immortalise ensuite ses sculptures éphémères en les photographiant.

“Je thématise la nature et l’oeuvre d’art, c’est la nature elle-même ! Mon travail consiste uniquement en cela, rien d’autre. Je trouve des prétextes me permettant d’ouvrir les yeux et les coeurs à la réalité de la nature”, explique l’artiste, 82 ans, mais qui en paraît 30 de moins !

Nils-Udo, Le Nid à midi, 1978, Allemagne. Terre, pierres, bouleaux et herbes.
Courtesy galerie Claire Gastaud

Pour la Fondation Groupe EDF, il reprend l’idée du nid (développée la toute première fois en 1978 en Allemagne) composé de gros oeufs placés au centre de grandes tiges de bois et plonge la salle dans l’obscurité. Pour que l’on ne voit que son installation, cette “couvée”, seule éclairée, protégée par des tiges de bambou.

Une thématique qui évoque la naissance, l’avenir, mais aussi la fragilité de cette phase de croissance et la menace qui pèse sur la destruction de la nature.

Publicité

Une petite salle annexe présente quelques photographies de ses installations aux quatre coins du monde. Mais l’essentielle de l’oeuvre sculpturale s’admire du haut de la mezzanine pour offrir une vue en plongée sur les magnifiques sept oeufs en marbre noir (en provenance d’Espagne), posés sur un lit de gravier en marbre blanc de Carrare (Italie).

Une expérience méditative !

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *