Connaissez-vous l’aloe ferox?

What’s This…? by Nishamai.com

Des jus bons et gourmands. Voilà ce que propose la petite entreprise champenoise qui se cache derrière le joli nom exotique de Nishamai – contraction des mots “énergie” (nishati) et “vie” (maisha) en Swahili. A base d’aloe ferox – le cousin de l’aloe vera mais plus puissant encore!- mélangés à des purs jus de fruit, les boissons What’s This…? présentent une quantité impressionnante d’antioxydants. Foi de Catherine, à l’initiative du projet avec son mari Erwin, ces jus “alicaments” donnent une belle peau. Foi d’Artscape, ils sont délicieux pour vos papilles!
“Avez-vous déjà goûté du jus d’aloe vera?”, attaque gentiment Catherine lors de l’interview téléphonique? “Bien sûr”, lui réponds-je, “comme toute bonne consommatrice de produits bio… mais pour être honnête, j’en ai acheté une bouteille et plus jamais ensuite! “Même chose pour moi”, me répond-t-elle, amusée. Car “insipide, dilué dans 60% d’eau, ça va bien de payer des produits la peau des fesses pour des effets actifs rendus inexistants. C’est donc avant tout en tant que consommatrice et grâce à la rencontre fortuite d’une botaniste en Afrique du Sud, que je me suis lancée dans la commercialisation de ces jus”.

Les quatre variétés de jus déclinées – baobab, aloe ferox, grenade, rooibos – ont toutes pour base des petits morceaux de pulpe l’aloe ferox, qui pousse de manière sauvage, uniquement dans la région du Cap, en Afrique du Sud. La plante y est récoltée manuellement par les habitants locaux. “Du début de la chaîne au produit fini, la traçabilité des produits est garantie, de manière éthique et biologique. Si le logo ne figure pas encore sur l’emballage, ce n’est qu’une question de mois.  La certification BIO ECOCERT est sur le point d’être achevée.

Pourquoi s’être tournée vers l’aloe ferox? “C’est un produit miracle, études scientifiques à l’appui (cf. la bibliographie du site)”. Anti-allergène, il régénère la peau, renforce le système immunitaire, agit sur le stress, contient moult vitamines, régule le glucose, favorise la circulation sanguine, soulage les douleurs articulaires et les infections respiratoires… Alors imaginez, lorsque cette petite plante énergétique est combinée à du baobab, de la grenade ou du rooibos vert (non fermenté, contrairement au rouge, ce qui lui garantit sa teneur en anti-oxydants (indispensables pour lutter contre le vieillissement cellulaire, pour ceux qui ne sauraient toujours pas ce que c’est, en dépit du tapage marketing à leur sujet!), sur l’échelle ORAC (base de calcul établi par l’institut de santé gouvernemental américain). Une bouteille par jour vous assure au moins 50% de vos apports journaliers en anti-oxydants (100% avec le Green Rooibos) et entre 150 à 200% de vos besoins en vitamine C.

Au-delà de ces vertus nutritionnelles et cosmétiques, les jus What’s this…? sont destinés à être partagés – le format du 33cl a été délibérément choisi pour remplir deux verres à partager en bonne compagnie, et pour limiter le packaging dans une démarche écologique.

J’ai découvert celui au baobab chez Cojean – à Paris, ils sont aussi commercialisés à la Grande Epicerie, chez Publicis Drugstore et dans les restaurants Berth’s. Il reste mon préféré avec celui à la mangue, dont j’ai égoïstement bu la bouteille toute seule! Vient ensuite celui au green rooibos puis à la grenade, deux jus à la saveur plus acidulée. A vous de vous laisser guider par votre préférence palatale et succombez à ce bien-être qui vous enveloppe lorsque vous vous faites plaisir tout en buvant… sainement!

 

Publicité

 

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *