Vogue Paris 1920 – 2020

Jusqu’au 30 janvier 2022

#ExpoVogue

Palais Galliera, 10 avenue Pierre 1er de Serbie, Paris 16e

Le Palais Galliera célèbre le centenaire du magazine Vogue Paris, plus ancien magazine de mode français qui arbore en titre le nom d’une ville (non d’un pays comme pour les autres titres du groupe). Afin de placer la capitale française au coeur de la vie culturelle et faire de la Parisienne une incarnation de la femme Vogue.


Mario Sorrenti, “Paris mon amour”, Aymeline Valade en robe Alexander McQueen sur le toit du Grand Palais, Paris, réalisation Emmanuelle Alt, Vogue Paris août 2012
Collection Palais Galliera © Mario Sorrenti / Paris Musées, Palais Galliera

L’exposition retrace l’histoire du magazine à travers les rédacteurs/trices en chef qui ont su imposer des choix éditoriaux aux évolutions voire aux anticipations du courant de la société. Michel de Brunhoff autonomise le magazine par rapport au bureau de New York, il soutient la haute couture en particulier pendant la Seconde Guerre mondiale, assure le lancement de Christian Dior. Edmonde Charles-Roux accentue la dimension culturelle du magazine : elle introduit des chroniques littéraires signées Mauriac, Sagan, Genet, et commande des reportages aux cinéastes de la Nouvelle Vague tels L. Malle, F. Truffaut, J.L. Godard. Francine Crescent fait poser de jeunes actrices en couverture (une innovation à l’époque). Aujourd’hui, le magazine est dirigé par la Parisienne Emmanuelle Alt qui met l’accent sur le développement digital du magazine.


Christian Bérard, Robe Alix, Vogue Paris octobre 1938
© Christian Bérard / Paris Musées, Palais Galliera

Le parcours débute par un paravent composé des 1007 couvertures de Vogue Paris. Le panorama permet d’observer le passage de l’illustration à la photographie. Au dos des couvertures sont reproduits les éditos, témoins du positionnement du magazine au fil du temps et des évolutions de la maquette.


Jean-Baptiste Mondino, Linda Nyvltova portant un bracelet Cartier, couverture Vogue Paris décembre 1999-janvier 2000. Archives Vogue Paris © Jean-Baptiste Mondino

On observe ensuite de magnifiques illustrations et des archives photographiques, menées par des personnalités considérées non pas comme des photographes professionnels mais comme des artistes à part entière. Horst P. Horst, Cecil Beaton, Hoyningen-Huene, Helmut Newton, Guy Bourdin, Peter Lindbergh, Jean-Loup Sieff ont tous fait preuve de leur talent dans les pages du magazine.


David Bailey, Catherine Deneuve, Vogue Paris mai 1966 David Bailey. Archives Vogue Paris © David Bailey

Un focus est également mis sur deux personnalités qui ont incarné le magazine : l’actrice Catherine Deneuve et le mannequin Kate Moss, qui ont posé pour le plus grand nombre de couvertures. Sans oublier leurs couturiers fétiches, respectivement Yves Saint Laurent et Karl Lagerfeld.

Même si je ne me reconnais absolument pas dans les femmes présentées dans Vogue, ni même que j’apprécie particulièrement ce magazine dont la typographie me rebute, j’ai beaucoup apprécié l’exposition ! Elle est à la fois riche et concise, mêlant images d’archives, pièces de haute-couture, film contemporain. Mon seul reproche serait qu’il manque un peu de musique, pour un côté plus funky, toujours associé à cet univers.

La visite se poursuit, si on le souhaite au sous-sol avec “Une histoire de la mode”(jusqu’au 26 juin 2022), présentation (très) dense de pièces historiques qui témoignent de l’importance des collections du Palais Galliera et de son rôle majeur dans la conservation.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *