Culture de samouraïs

Kanazawa

Jusqu’au 14 décembre 2013

Maison de la culture du Japon à Paris, 101bis quai Branly, Paris XV

 

Publicité

 

La Maison de la culture du Japon à Paris présente une exposition sur la culture des samouraïs du clan Maeda, qui encouragèrent l’épanouissement des arts à Kanazawa (au sud de Tokyo). En particulier la cérémonie du thé et le théâtre .

 

Maeda Toshiie (1538-1599) apporte son soutien à Oda Nobunaga puis à Toyotomi Hideyoshi – les deux plus grands chefs de guerre de l’époque. En récompense, il reçoit des domaines dans la province de Kaga. Quatorze seigneurs vont se succéder à la tête de ce grand fief, situé en bordure de mer.

La ville de Kanazawa se développe en contrebas du château où Maeda réside, sa population compte de nombreux vassaux, des commerçants et des artisans. Au début du XVIIIe siècle, elle est la quatrième ville du pays après Edo, Osaka et Kyoto.

Les samouraïs de Kanazawa développent une culture, distincte de celle d’Edo (actuel Tokyo), siège du gouvernement du shôgun. Ils favorisent la cérémonie du thé, occasion pour les guerriers de se prêter à la diplomatie et de se détendre. Ils apprennent cet art auprès des célèbres maîtres de thé Sen no Rikyu et Kobori Enshû. Bols en céramiques, bouilloires, fouet à thé matcha sont  ici exposés. Leur raffinement n’a d’égal que leur simplicité ; ce style dépouillé est appelé wabi. Kanazawa devient ainsi un centre important du chadô, la voie du thé.

Autre symbole de raffinement, le . Cette forme théâtrale, créée à la fin du XIVe siècle, mêle chant, danse et musique. Maeda Toshiie se produit en personne sur scène. Il commande de somptueux costumes pour ses rôles. Masques et éventails sont également indispensables au jeu de scène.

Publicité

Même les armures sont élégantes! Laque et or les recouvrent.

Tous les objets présentés dans l’exposition requièrent des techniques artisanales de haut niveau. Cette tradition s’est perpétuée au cours des siècles et permet encore aujourd’hui à Kanazawa d’être dotée d’un artisanat d’art exceptionnel.

 

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *