Grain d’Aile

Re-édition du conte de Paul Eluard, illustré par Chloé Poizat

Co-éditions Rmn – Grand Palais / Nathan, Paris, 2014, 48p., 20 illustrations, relié, 14,90€

[amazon_link id=”2092551965″ target=”_blank” container=”” container_class=”” ]ACHETER CE LIVRE[/amazon_link]

Paul Eluard (1895-1952) est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands poètes français. En 1951, il écrit un conte pour enfants, Grain d’Aile, clin d’oeil à son véritable nom, Eugène Grindel. Chloé Poizat illustre ce conte à la fois poétique et pédagogique.

Il était une fois une petite fille nommée Grain d’Aile. Elle était aussi légère qu’une plume et pouvait sauter dans les arbres pour rejoindre ses amis les oiseaux. Mais cela ne lui suffisait pas. Elle rêvait de pouvoir remplacer ses bras par des ailes pour pouvoir voler avec eux…

Paul Eluard, dont les poèmes les plus célèbres se nomment Liberté et La Terre est bleue comme une orange, a écrit vers la fin de sa vie deux contes pour la jeunesse : Grain d’Aile et L’Enfant qui ne voulait pas grandir. Le premier a été illustré la première fois par Jacqueline Duhême.

Une soixantaine d’année plus tard, Chloé Poizat reprend le flambeau en donnant au corps de la petite fille une image de plume tout en lui laissant un visage d’enfant réaliste, comme tiré d’une photographie. De fait, tous les personnages du conte possèdent des corps hybrides, mêlant caractéristiques humaines et animalières, traits réels et imaginaires (oiseau au corps d’avion).

Un conte surréaliste, léger et merveilleux, à l’image de Paul Eluard, qui a fait partie de l’avant-garde de son époque, autour de ses amis Dali, Picasso, Max Ernst, Man Ray, André Breton, Louis Aragon, René Char…

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *