De l’art alternatif légitimé

Légendes urbaines
L’art au garage, 118 rue Lauriston 75116
2 décembre – 3 décembre 2006
Puis à L’Ecole Supérieure de Publicité, 9 rue Léo Delibes 75116 – 01 47 27 77 49

Deux jours seulement d’exposition dans un lieu insolite – le dernier garage indépendant de l’ouest parisien – “Légendes urbaines” regroupe trois représentants de la figuration narrative, Speedy Graphito (parrain de l’exposition), No Art et Francky Boy. Aux côtés de ces têtes d’affiche sont exposées les jeunes étoiles, Skwak, Thomas Jarry, Taling et Clairearents.

Séance de dédicaces au vernissage TalingCes artistes underground proposent avec un regard humoristique leur vision d’une société de consommation envahie par l’image.Leurs références iconographiques, inspirées de la BD, renvoient aux cités et au quotidien.Thomas Jarry Reprenant à leur compte le credo de Robert Rauschenberg :”Je ne fais ni de l’Art pour l’Art, ni de l’Art contre l’Art. Je suis pour l’Art mais pour l’Art qui n’a rien à voir avec l’Art, car l’art a tout à voir avec la vie”.

No Art L’art au garage est une association artistique et humanitaire dirigée par le garagiste peintre Jean-Claude Michel, qui offre une visibilité originale à des artistes contemporains, tout en s’assurant qu’une partie des recettes des oeuvres est reversée à une association humanitaire. Chaque artiste, en effet, donne une oeuvre qui est vendue aux enchères à des fins caricatives.

Francky Boy Dépaysant.

Publicité

A découvrir donc… ne serait-ce que pour la bonne cause!Skwak

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *