De la promenade aux divertissements

Les Parisiens de Daumier

Jusqu’au 4 mars 2014

Galerie d’exposition du Crédit Municipal de Paris, 55 rue des Francs-Bourgeois, Paris IV

Publicité

 

Plus ancienne institution financière de la capitale, le Crédit municipal de Paris a ouvert une galerie d’exposition. La dernière en date rend hommage au caricaturiste Honoré Daumier (1808-1879), contemporain de Balzac. Le doigté de l’un au pinceau n’a d’égal que celui de l’autre à la plume.

 La sélection de lithographies – près de 300 – porte sur le thème des loisirs des Parisiens au XIXe siècle. Un versant moins connu de l’oeuvre de Daumier, surtout connu pour ses satires politiques.

En 1832, Daumier est condamné à six mois de prison et doit s’acquitter de 500 francs d’amende pour avoir caricaturé le roi en tant que Gargantua. Trois ans plus tard, la restriction de la liberté de la presse entraîne la fermeture de 30 journaux, dont La Caricature, où sont publiées les lithographies de Daumier (et dont Balzac est le rédacteur principal). Daumier renonce dès lors à la caricature politique pour se tourner vers la caricature de moeurs. Il entame une collaboration de vingt ans avec Le Charivari.

Publicité

L’exposition propose un parcours thématique, le visiteur déambulant d’un type de loisir à un autre : les joies de la natation (on apprend au sec, le bassin suspendu à une corde / la propreté de la Seine où hommes et animaux se baignent pêle-mêle), le plaisir du café-concert et du théâtre (les jumelles ne servent pas qu’à mieux voir la scène), le dimanche à la campagne (les joies de la foule qui prend le train, le déboire des canotiers qui se prennent pour des marins avertis), le carnaval, etc.

Les légendes de Daumier sont aussi amusantes que les pensées des vieilles dames qui commentent l’exposition à voix haute!
Le plus : la présentation d’une vidéo montrant les différentes étapes de la lithographie, technique ancestrale uniquement utilisée par les artistes aujourd’hui.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *