Dixième foire d’art moderne + contemporain à Paris

Donald Sultan, Whites Nov 8 2005, 2005 Porcelain, flock, tar and spackle on tile over masonite. 122 x 244 cm. Courtesy Galerie ForsblomArtparis 2008

Jusqu’au 7 avril 2008

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Grand Palais, Avenue Winston Churchill 75008, 15€

Pour sa dixième édition, Artparis s’ouvre à l’international avec l’arrivée notoire d’artistes émergents du Moyen-Orient et d’Asie. Une “passerelle” vers des mondes à demi ouvert à l’Occident, qui s’incarne en la gigantesque tortue en bronze de Jan Fabre, accueillant les visiteurs du Grand Palais. Cet animal emblématique est surmonté d’un cavalier – artiste dans sa quête d’un univers inaccessible. Bienvenue à [Searching for ] Utopia

Jan Fabre, Searching for Utopia, 2003. Bronze poli. 715 x 310 x 525 cm (c) Artparis, 2008Cette année, Artparis accueille 115 galeries, représentant 21 pays.
Dans toute foire, il faut adopter une stratégie de visite pour ne pas s’y perdre. En partant de l’allée centrale, j’ai quadrillé la moitié gauche, puis la droite, en montant et descendant les stands.

Tony Oursler, Alien Acid, 2007. Video installation. Fiberglass element. 114 x 142 x 56 cm. DVD video projection with sound. Performance Tony Oursler, Vanessa Carreras, Tracy Leipold. Courtesy Galerie ForsblomParmi les galeries européennes (hors France), mon regard s’est arrêté en:
– Finlande: Galerie Forsblom (Joonas Ahlava, aussi présenté actuellement à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts; Ari Kakkinen; Julian Schnabel; Ross Bleckner; Donald Sultan…oui, j’ai beaucoup aimé les artistes de cette galerie!)
– Allemagne: Die Galerie (Georges Mathieu; André Masson; Corneille)
– Pays-Bas: Galerie Flatland (Kuud van Empel)
– Belgique: Andre Simoens Gallery (Marie-Jo Lafontaine)

Rostan Tavasiev, Spoutnik, 2008. Installation de résine, peinture acrylique sur toile, bois, lapin en fourrure synthétique. Courtesy Galerie Rabouan Moussion, ParisEn France:
Daniel Templon (James Casebere, François Rouan)
– Galerie Laurent Godin (Rajak Ohanian)
– Galerie Brimaud (Pierre Alechinsky, sculpture en peuplier de Wang Keping)
– Galerie Louis Carré (Erro)
– Galerie Pascal Lansberg (Tom Wesselmann, Mel Ramos)
JGM Galerie (Jean-François Fourtou, Niki de Saint Phalle)
– Galerie Alain le Gaillard et Studio La Citta (installation de Sheba Chhachhi: des boîtes lumineuses animées sur une musique a cappella de Vidya Rao pour illustrer les différentes influences culturelles qui se sont entrecroisées entre la Chine et l’Inde)
– Galerie Rabouan Moussion (sclpture en polystyrène blanc de Kirill Chelushkin qui projette des vidéos dessus)
– Galerie Albert Benamou (Gao Zengli, Huang Yan)
– Galerie Bernard Ceysson (sculpture de Centaure d’Assan Smati)
– Galerie Trigano (sculpture en fonte de fer polychromé d’Allen Jones, représenant une femme hélant un taxi)

Passerelle: Artistes du Moyen-Orient
Adel Abidin, Karima Al Shomaly, Meriem Bouderbala, Ghada Amer, Yazid Oulab qui crée des stylites (ermites contemplatifs dont la force de concentration brûle le pic en bois sur lequel son front repose à l’image du Penseur de Rodin)

Etranger:
– Corée: Johyun Gallery (Susan Derges)
– Chine: Xin Dong Cheng Gallery (Zhu Wei)

Publicité

Edith Derdyk, Onda Seca (Onde sèche). Sculpture faite de quatre tonnes de papier. Courtesy Haim Chanin Fine ArtsPour terminer, une petite anecdote. La galerie américaine Haim Chanin Fine Arts présente des héliogravures de Edith Derdyk sous lesquelles repose une installation de papier. Ces feuilles blanches ondulantes NE SONT PAS A PRENDRE! J’ai assisté à une scène cocasse entre la galeriste et des femmes qui commençaient à déconstruire les jolies piles de papier, pensant qu’elles étaient mises à disposition…

PS: Malheureusement, je n’ai pas le choix des visuels; ils ne correspondent pas aux artistes cités, mais aux galeries qui les représentent.

Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Dixième foire d’art moderne + contemporain à Paris

  1. Flavio Gaviota dit :

    L’anecdote des feuilles de papier est révélatrice et très amusante!

    Qui fait l’art aujourd’hui?

    Ce n’est assurément plus les artistes, ce sont leurs assistants, les critiques d’art, les journalistes et le publique. Les artistes eux deviennent quantités négligeables, comme le papier pour les bonbons ou le chocolat, ou l’installation dont vous parlez!

    Les artiste délèguent à leurs assistants, qui réalisent à leurs places. Ils perdent de ce fait le contrôle de leurs projets, leurs intentions sont réinterprétées et dénaturées! l’art est donc là aujourd’hui, dans la marge, le fossé, ou l’embrasure d’une porte blindée, celle d’un coffre-fort d’une banque qui est, elle aussi, aujourd’hui en faillite!!!!

    Flavio Gaviota

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *