Quatre court-métrages pour un voyage poétique expérimental

Affiche de l'exposition Travelling, Espace Louis Vuitton, Paris VIIIe, 2008 (c) Change is good, ParisTravelling

Jusqu’au 31 août 2008

Espace Louis Vuitton, 60, rue de Bassano 75008, 01 53 57 52 03, Entrée libre.

L’artiste Ange Leccia anime l’espace Louis Vuitton sous le ciel du 7e art en proposant à quatre réalisateurs internationaux de créer un court-métrage expérimental. Le Belge Jean-Philippe Toussaint, le Thaïlandais Apichatpong Weerasethakul, l’Italien Edoardo Winspeare et la Chilienne Carmen Castillo nous offrent leur regard singulier et sensible autour du thème du mouvement.

Publicité


Après l’expérience noire de l’ascenseur d’Olafur Eliasson, le visiteur retrouve la vue sur un changement complet de décor. L’espace Louis Vuitton a en effet été transformé en théâtre cinématographique, avec des murs entièrement recouverts de velours bordeaux.

Quatre salles présentent les oeuvres des réalisateurs sélectionnés pour cette exposition inédite et dépaysante.

Portrait Jean-Philippe Toussaint (c) Jean-Philippe ToussaintLa salle de projection 1 présente Fuir de l’écrivain et cinéaste Jean-Philippe Toussaint (né en 1957).  Une adaptation cinématographique de son roman au titre éponyme qui a reçu le Prix Médicis en 2005. Les raisons et la destination de la fuite ne sont pas connues. Seul reste ce moment de fuite, à trois, sur une moto au coeur Vivant film (c) Jean-Philippe Toussaintde la nuit chinoise. Une belle asiatique est prise en étau entre deux hommes, l’un Chinois, l’autre occidental. La caméra ne s’arrête jamais, elle fuit avec ses protagonistes, qui dans leur crainte, cherchent silencieusement le contact de leur corps. Autour d’eux, le monde semble indifférent.

Horaires de projection: 12:05 / 12:50 / 13:30 / 14:15 / 14:55 / 15:40 / 16:20 / 17:05 / 17:45 / 18:30
Durée: 14 mn

Portrait Carmen Castillo (c) Carmen CastilloLa deuxième salle donne la voix à Carmen Castillo. Cette historienne vit le coup d’Etat militaire au Chili et est exilée en France, où elle devient réalisatrice. Desterria, un pays nommé exil raconte la tentative de Desterria, un pays nommé exil (c) Elisa LipkauCarmen d’empêcher sa fille, Camila, et sa petite-fille, Leila, vivant à Mexico, de retourner dans leur pays “natal”. Ce pays où Carmen, alors enceinte, a vu son compagnon, Miguel Enriquez, chef clandestin de la Résistance, se faire tuer par les militairs putschistes. Pourquoi vouloir “rentrer au pays”, quitter le Mexique pour ce pays idéalisé, où Camila et Leila n’y ont même pas vécu ?, demande la voix off de Carmen.

Horaires de projection: 12:25 / 13:10 / 13:50 / 14:35 / 15:15 / 16:00 / 16:40 / 17:25 / 18:05 / 18:50
Durée: 16 mn

Portrait Edoardo Winspeare (c) Ingrid Pux, 2008La salle de projection 3 présente le plus “comique” des court-métrages. Il primo anniversario d’Edoardo Winspeare (né en 1965) ravive la commedia dell’arte, avec son côté à la fois burlesque et sombre, par sa critique des moeurs contemporaines. Un couple d’une banlieue populaire de Lecce (sud-est de la botte italienne) veut célébrer son premier anniversaire de mariage. Elle, serveuse, rêve d’un sac Vuitton Primo anniversario film (c) Ingrid Pux, 2008– symbole du luxe par excellence. Mais son mari, agent de circulation, regarde de très près aux dépenses du couple. La jeune femme utilise secrètement le budget alloué à l’électricité pour s’offrir un Speedy. Plus tard, devant les reproches de son mari, elle lui déclare que c’est un faux. Sous le coup de la colère, il le jette aux ordures…

Horaires de projection: 12:05 / 12:45 / 13:30 / 14:10 / 14:55 / 15:35 / 16:20 / 17:00 / 17:45 / 18:25
Durée: 22 mn

Publicité

Portrait Apichatpong Weerasethakul (c) Apichatpong WeerasethakulLa quatrième salle propose un moment, que l’on imagine de détente, dans des transats pour se transporter dans la jungle thaïlandaise, filmée par Apichatpong Weerasethakul (né en 1970). Vampire évoque un oiseau fantôme, le Nok Phii, qui se nourrirait uniquement du sang des autres animaux (comme le pinson vampire des Vampire film (c) Kick the machine, 2008 / Photo: Chisiri Jiwarangsaîles Galapagos, dit aussi pinson Darwin). Voire du sang humain. Pourtant, aucune preuve de son existence n’a encore été apportée. Des explorateurs partent en quête de cet oiseau sanguinaire, dans la noirceur de la jungle à la frontière de la Thaïlande et de la Birmanie. Le faisceau lumineux des torches danse dans l’obscurité, au son des bruits de la forêt…

Horaires de projection: 12:30 / 13:10 / 13:55 / 14:35 / 15:20 / 16:00 / 16:45 / 17:25 / 18:10 / 18:50
Durée: 19 mn

Seul le coin librairie de l’espace Louis Vuitton donne accès à la lumière extérieure et une vue spectaculaire sur Paris. Le temps de se remettre de ses émotions après ces quatre films étranges et bouleversants.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Quatre court-métrages pour un voyage poétique expérimental

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *