Artistes “expéditionnistes”

Ailleurs

Jusqu’au 08 mai 2011

Espace Louis Vuitton, 60 rue de Bassano 75008, Entrée libre

Publicité

Pour sa 14e exposition, l’Espace culturel Louis Vuitton propose une variation sur le thème du voyage. “Ailleurs” présente le travail de dix-huit artistes dits expéditionnistes. Ou l’expédition comme pratique artistique…


Un nombre croissant d’artistes choisissent de délocaliser leur production. Qu’il s’agisse d’installer ou de produire l’oeuvre d’art hors de son lieu de vie conventionnel.

“Ailleurs” s’ouvre de manière symbolique sur l’exemple tragique de Bas Jan Ader, qui entreprend de traverser l’Atlantique sur une embarcation inappropriée (1975). Au prix de sa vie.

Elle se poursuit en rendant hommage au travail pionnier de Paul Gauguin dans le Pacifique. Une expérience qui se fonde sur la nécessité poétique du départ.

L’ailleurs géographique se décline à travers les oeuvres de Joanna Malinowska; l’artiste s’expatrie dans les zones hostiles du Grand Nord. Fernando Prats capte les traces d’une éruption volcanique tandis que Fabrice Langlade projette d’installer un pont en porcelaine dans la steppe mongole.

 

La quête de l’autre implique une nécessaire interaction. Lucy et Jorge Orta vont jusqu’à s’engager pour l’abolition des nationalités.

Publicité

Pour Olivier Leroi et Alix Delmas, l’ailleurs n’est pas seulement géographique, il est aussi contextuel.

Certains attendent de l’expédition une information sur l’état du monde, d’autres la vivent comme une épreuve ou comme une aventure. Jusqu’à atteindre, comme Andreas Angelidakis, l’ultime forme de création : partir en ballade dans les mondes virtuels générés par la civilisation numérique…

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *