La voile vogue sur la cîme des Champs-Elysées

Dans la voilerie de 'Luna Rossa', le challenger italien fait sécher les spinnakers entre deux courses de la Louis Vuitton Cup - (c) Carlo BorlenghiWinds and Sails: La légende de l’America’s Cup et de la Louis Vuitton Cup

Jusqu’au 16 avril 2007

Espace Louis Vuitton, 60 rue de Bassano 75008,

01 53 57 52 03, entrée libre.

Cent cinquante ans de passion marine et de dépassement de soi. Winds and Sails à l’espace Louis Vuitton raconte en images l’histoire de la Louis Vuitton Cup – régate éliminatoire pour tout skipper ambitieux, qui rêve de relever le défi de la prestigieuse America’s Cup.


A bord d'un Class J, 1934, Mariners' Museum, Newport News, Virginie, USA - (c) Edwin Levick A travers une scénographie reproduisant le rouleau d’une vague, le visiteur découvre le regard des photographes d’hier et d’aujourd’hui – de Frank Beken à Philip Plisson -, qui ont suivi les navigateurs dans cet appel au large.
Avec les moyens techniques de leur époque. De l’appareil bifocal fabriqué maison à laUn autre regard sur le sillage, 1989, Galerie Almine RECH - (c) Ange Leccia caméra automatique flottante…

Deux Class J américains, Rainbow et Yankee pendant un entraînement, 1934, Mystic Seaport, Rosenfeld Collecion, Mystic, CT, USALes photographies en noir et blanc des premiers photographes contrastent avec la couleur de celles de leurs pendants contemporains. Mais toutes se distinguent par leurs jeux de lumière irisée sur une voile, sur la texture d’une mer pailletée,San Diego 1992, vainqueur de la Louis Vuitton Cup - (c) Philip Plisson ou le motif d’un sillage opalin.

La première America’s Cup a été disputée au large de l’île de Wight en 1851. A bord du yacht royal, la Reine Victoria demande à son conseiller quel bateau est arrivé second, derrière la goélette America. “Il n’y a pas de second, Votre Majesté!”, ose t-il répliquer à la Reine Mère! Commentaire qui a fait légende, bien sûr. De fait, à l’issue du duel final, seul un vainqueur entre dans la légende de l’America Cup.

Publicité

Jackie et John Kennedy assistent aux régates de l'America's Cup en 1962 - (c) JF Kennedy Museum and Library, Boston, MA, USAOn se repaît du bruit du vent en pleine mer et on se délecte à plus petite dose du discours de John F. Kennedy du 14 septembre 1962 pour l’ouverture de l’America’s Cup qui passe en boucle! Mais dont les paroles en prose n’en sont pas moins poétiques: “[…]C’est un phénomène biologique étonnant de réaliser que coule dans nos veines, dans notre sang, le même pourcentage de sel que dans l’océan. Nous avons du sel dans notre sang, dans notre sueur, et dans nos larmes. Nous sommes liés à la mer. Et quand nous revenons vers elle, pour naviguer ou la contempler, nous ne faisons que retourner d’où nous venons”.

Jean-François Julian, Ocean images by Nicolas Thepot, by courtesy of Gedeon & A.C.M. - (c) Ricecooker productions, 2006, for Louis VuittonTiming parfait, la fin de l’exposition Winds & Sails coïncide avec l’ouverture de la Louis Vuitton Cup 2007, à Valence, en Espagne. Nous souhaitons donc bon vent aux skippers qui entrent en lice!

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *