Saison Paléontologie

Un T-rex à Paris

Jusqu’au 4 novembre 2018

Museum national d’histoire naturelle, galerie de paléontologie, Paris 5e

Profitez des vacances de la Toussaint pour aller faire un tour avec vos (petits)-enfants au Jardin des Plantes admirer le squelette du T-Rex, reconstitué à 75% de son intégralité. Effroi garanti !

Publicité

L’exposition se compose de quatre salles seulement, mais est riche en découvertes.

 

Le parcours replace l’environnement historique et géographique du Tyrannosaurus rex, surnommé Trix, découvert dans le Montana (États-Unis) en 2013, et datéE – car il s’agit d’une femelle – de 67 millions d’années ! Nous sommes à la fin du Crétacé-Tertiaire qui a provoqué l’extinction des grands dinosaures, apparus 165 millions d’années auparavant. L’Amérique du Nord est alors coupée en deux par une une grande mer intérieure, la Western Interior Seaway. La proie principale du T. rex est un dinosaure herbivore à bec de canard, l’hadrosaure Edmontosaurus annectens.

Dans la deuxième salle, un film retrace la découverte du T.rex exhumé par une équipe du Naturalis Biodiversity Center de Leiden (Pays-Bas).
Trix semble avoir eu une vie mouvementée : les paléontologues ont trouvé plusieurs blessures et marques pathologiques sur ses os qui suggèrent qu’elle a survécu à au moins une attaque et résisté à quelques maladies.

Lorsqu’on entre dans la troisième salle, on est tout de suite mis face au squelette géant, l’un des trois T-rex les plus complets au monde. Son crâne original, non déformé, est monté pour la première fois dans la lignée de son corps. On fait ainsi face aux mâchoires de ce dinosaure carnivore en position d’attaque. La queue semble interminable !

Publicité

La dernière salle offre la possibilité aux enfants d’interagir avec des supports multimédia pour trouver des fossiles, reproduire les mouvements des dinosaures, connaître combien de jours un T-Rex survivrait avec notre poids, etc.

Vif succès de l’exposition d’où sa prolongation (et la queue si vous n’avez pas de billet coupe-file mais cela avance assez vite), profitez-en !

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *