Photographies de mode

Sacha

Jusqu’au 20 mars 2011

Institut Néerlandais, 121 rue Lille 75007

[amazon_link id=”2812302429″ target=”_blank” ]ACHETEZ CE LIVRE SUR AMAZON.FR[/amazon_link]

Grande photographe de mode depuis les années 1960, Sacha Van Dorssen, plus connue sous son simple prénom, est exposée pour la première fois à Paris, à l’Institut Néerlandais.  Collaborant avec de nombreux magazines de mode, notamment Marie Claire, Sacha a également participé à l’élaboration de campagnes publicitaires d’envergure (YSL) et de publications dont une sur Christian Dior. Une travailleuse acharnée et multi-talentueuse.


C’est lors d’un stage de photographie effectué à Paris (1963) que Sacha rencontre une personnalité qui va déterminer son avenir professionnel: le célèbre Peter Knapp, directeur artistique du magazine ELLE. Il lui commande ses premières images et lance ainsi sa carrière.

La jeune Sacha, quitte alors l’Académie des Beaux-Arts Sint Joost de Breda où elle étudiait, pour entamer une collaboration avec ELLE. Puis elle enchaîne avec Vogue Hommes, Linea Italiana, Harper’s Bazaar italien,  GQ et les éditions italiennes et américaines de ELLE.
La photographe signe dès la fin des années 1960 des reportages de mode pour le Sunday Times Magazine, le Daily Telegraph ou encore Stern.
En 1977, elle commence à travailler pour Marie Claire, et ce jusqu’en 1999.

L’exposition présente une sélection de tirages photographiques mis en dialogue avec les pages intérieures et couvertures de magazines pour lesquels Sacha a travaillé. Les tirages d’époque alternent avec ceux réalisés spécifiquement pour l’exposition.
Sous vitrine son proposés divers éléments des making-of des photographies: planches-contact, croquis de vêtements, carnets de séances de prises de vue.
Des espaces sont consacrés aux campagnes publicitaires que Sacha a réalisé pour Yves Saint Laurent, Dim ou L’Or.
D’autres évoquent les publications destinées aux enseignes de mode telles Hermès et Vuitton ou encore les ouvrages auxquels elle a collaboré, parus aux Editions du Regard (Mariano Fortuny, 1979; Christian Dior, 1987; Old England, 2002).

On reconnaît dans les images de Sacha des mannequins ou des actrices débutantes, aujourd’hui célèbres, comme Grace Jones, Inès de la Fressange, Claudia Schiffer, Marpessa, Andie MacDowell, Linda Evangelista, Laetitia Casta, etc.
Ses photographie mettent en valeur l’inventivité de toute une génération de créateurs de mode: Kenzo, Issey Miyake, Jean Paul Gaultier, Agnès B, Comme des Garçons, Yohji Yamamoto, Moschino, Azzedine Alaïa, Valentino, Armani, Christian Lacroix…

Publicité

Au delà de la rhétorique,  j’ai surtout apprécié dans les photographies de Sacha sa sensibilité par rapport aux paysages qu’elle sait mettre en adéquation avec le volume des vêtements exhibés (cf. Tour de Samara, Essaouira, Miami Beach). Sans oublier sa touche d’humour (cf. Togo ou Fort Lauderdale) voire de dérision (cf. la photographie pour Stern avec le mannequin Vibeke Knudson) contrôlée.

Une exposition très bien conçue, qui donne à voir la mode sous un angle différent, loin de la frivolité, de l’absurdité et des excès consuméristes dont certains magazines ou certaines personnalités la dotent.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *