Raffinement et grandeur du cristal Baccarat

Galerie-musée Baccarat - (c) Baccarat, Paris, 2007Galerie-Musée Baccarat

Musée Baccarat, 11 place des Etats-Unis 75116 Paris, 01 40 22 11 00, 5€

Situé dans l’ancien hôtel particulier de Marie-Laure de Noailles (1902-71), le musée Baccarat accueille le public dans la veine des fêtes somptueuses que la célèbre vicomtesse organisait.

Pièce maîtresse de cette maison-musée, la salle de bal a été conservée dans son esprit d’origine – celui d’un palais napolitain du XVIIIe siècle – avec boiseries rococo et un plafond peint par Francesco Solimena (1657, 1747, élève de Tiepolo) entre 1730 et 1732. Seules ont été ajoutées au sol des lanternes de cristal. Ainsi qu’un écran de télévision plat incorporé dans un miroir géant, qui diffuse un documentaire sur la fabrication des célèbres objets en cristal de la manufacture de Baccarat.

C’est en 1764 que Louis XV accorde à Louis de Montmorency-Laval, Evêque de Metz, l’autorisation d’établir une verrerie sur les terres de Baccarat. La verrerie Sainte-Anne – ancêtre de la Manufacture actuelle – est transformée en cristallerie par Gabriel-Aimé d’Artigues en 1816.
Rapidement, Baccarat s’impose comme la première cristallerie de France et bientôt son prestige dépasse les frontières nationales. Grâce à Louis XVIII, qui après une visite de la manufacture, commande un service de verres faisant de nombreux envieux parmi les têtes couronnées invitées!

La Folie des Grandeurs, le Candélabre du Tsar. Remporte la médaille d'or à l'Exposition Universelle de 1878. Nicolas II en commande 12 en 1896 et donne son nom au luminaire - (c) Baccarat, Paris, 2007Ainsi commencent à affluer des demandes prestigieuses de l’Europe entière, la Russie (cf. le Candélabre du Tsar composé de 79 luminaires et faisant 3,85m haut!) et de l’Inde (cf. le mobilier Ferrières pour des maharadjahs du XIXe siècle et livré à dos d’éléphant).
Par ailleurs, l’enseigne Baccarat est médaillé d’or à chacune des Expositions Universelles de la seconde moitié du XIXe siècle. Tels ces vases doublés rouge rubis et gravés par Jean-Baptiste Simon ou cette fontaine de cristal de plus de sept mètres de haut…

Georges CHEVALIER, service 'Jets d'eau'. Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes, Paris, 1925 - (c) Jean ChénelDe fait, la marque a forgé sa réputation sur la perfection de ses modèles: un cristal – né de l’alliance du sable et du feu – de qualité irréprochable, des proportions harmonieuses, et un dessin raffiné. Des artistes, comme Georges Chevalier (services Jets d’eau, 1925, Majestic, Atlantic, 1930, Maladetta, 1946-50), Georges Dunaime (encrier Les Poissons, 1925), Robert Rigot (service Bouquet, 1971), Roberto Sambonet (vases Angles, 1975), Boris Tabakoff (services Pavot, 1970, et Narcisse, 1971), Van Day Truex (carafe Dionysos, 1974), Marcial Berro (gobelet Larmes, 1992) conçoivent les objets – art de la table, luminaire, flacon de parfum et joaillerie.

Vase 'Cratère' rouge. Exposition universelles de 1867 et 1878 - (c) Jean ChénelPuis des artisans, souvent récompensés du prestigieux titre de Meilleur Ouvrier de France (aujourd’hui, Baccarat en compte 29, soit la plus forte densité au monde dans sa spécialité), leur donnent vie. Des pièces toutes translucides de pureté et douces au toucher (on peut s’en assurer non pas dans la galerie-musée qui présente les pièces les plus prestigieuses, mais dans les trois salles de la boutique qui offrent des répliques à portée de main!)

Publicité

Service à moka turc. Exposition universelle, Paris, 1878 - (c) Claude FrayardAujourd’hui, Baccarat est entrée au sein de la Société du Louvre, dirigée par Anne-Claire Taittinger. Elle réalise 80% de son chiffre d’affaires à l’exportation. Parmi les marchés émergents, on compte la Chine, la Turquie, la Grèce et le Moyen-Orient.

Une maison-musée aménagée par Philippe Starck qui a laissé libre cours à son extravagance et son goût pour le luxe à la fois design, coloré, moderne. Tout en sachant préserver l’esprit d’époque qui a fait de Marie-Laure de Noailles, elle-même peintre et écrivain, et de son mari, Charles de Noailles, des mécènes légendaires. On leur doit notamment L’Age d’Or de Luis Bunuel, Le Sang d’un Poète de Cocteau, Les Mystères du Château de Dé de Man Ray. Ils collectionneront Mondrian, soutiendront Dali, et lanceront l’architecte Mallet-Stevens qui leur construit une villa cubiste à Hyères. Après d’importants travaux de rénovation, cette villa est aujourd’hui ouverte au public. A bon entendeur!

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à Raffinement et grandeur du cristal Baccarat

  1. contencin dominique dit :

    le musée est superbe et la mise en scene est etourdissante
    mais ou est donc la collection complète de BACCARAT qui etait dans l’ancien musée
    j’ai été très frustrée de ne pas retrouver tous les service
    de NAPOLEON ECT
    il y aura peut etre dans l’avenir d’autres salles
    je le souhaite très activement
    mais la visite reste un momment d’enchantement

  2. Michel-Villaz dit :

    Bonjour, je recherche la date et le nom de la collection de verre gobelet décor volutes avec 3 cerclages dorés et la bordure sommitale dorée
    Merci de bien voukoir me renseigner; cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *