Les créatures atypiques d’Allyson Mellberg

Allyson Mellberg – The Lotus Eaters

Jusqu’au 30 avril 2011

Galerie L.J., 12 rue Commines 75003

Publicité

Pour sa première exposition personnelle en France, l’Américaine Allyson Mellberg (née en 1977) présente à la galerie L.J. des personnages féminins qui s’enroulent autour de créatures loufoques. Dessins, peintures, sérigraphies, eaux-fortes sont tous réalisés à l’aide de matériaux non toxiques. Une manière de se revendiquer “artiste éco-responsable” et de dénoncer l’usage quotidien des produits chimiques dans notre société.

Allyson Mellberg prépare actuellement avec son mari Jeremy Seth Taylor, artiste également, un livre sur les matériaux non-polluants à l’usage de leur profession.

Les oeuvres d’Allyson sont pour la plupart réalisées à partir de matériaux artisanaux tels le brou de noix, la tempera à l’oeuf et le papier. Elles évoquent des personnages de livres illustrés, aux traits doux quoique bizarroïdes, aux teintes pastels quoique froides (gamme allant du noir au beige avec une pointe de rouge pâle ici et là).

Publicité

Un univers singulier et poétique qui a suscité la ferveur des commissaires du Musée d’Art Contemporain de Bordeaux et des collectionneurs responsables de La Maison Rouge, Fondation Antoine de Galbert à Paris.

La galerie organise une rencontre avec l’artiste le samedi 2 avril 2011 de 18h à 21h. Elle sera également représentée lors du Salon du Dessin Contemporain qui aura lieu du 25 au 28 mars 2011 au Carrousel du Louvre.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *