L’année commence avec une bonne et une mauvaise nouvelle!

Tête humaine, terre cuite, période Gupta, IVe-VIe siècle. Mahasthan (Bogra), Bangladesh National Museum, Dacca (c) Thierry Ollivier / musée GuimetCommençons par la mauvaise pour finir sur une note plus gaie. J’attendais avec impatience le vernissage du musée Guimet qui nous offre toujours des expositions raffinées. Il devait avoir lieu le 7 janvier. M’inquiétant de ne pas avoir reçu l’invitation, je vérifie sur leur site la date d’ouverture publique prévue pour Chefs-d’oeuvre du Delta du Gange et je tombe des nues en lisant le message “Suite au vol de deux statuettes commis à l’aéroport de Dacca, le gouvernement du Bangladesh a décidé le 25 décembre l’annulation de l’exposition “Chefs-d’œuvre du delta du Gange, collections des musées du Bangladesh”, dont l’ouverture était prévue pour le 9 janvier.Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour ce très regrettable dénouement indépendant de notre volonté.”

A défaut de pouvoir vous faire un compte-rendu de l’exposition, je vous invite à lire celui proposé sur leur site.

Jean CARRIES, Tête de faune, entre 1888 et 1894. Grès émaillé. Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris (c) Patrick Pierrain / Petit Palais / Roger-ViolletPlus positif, le musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris non seulement prolonge l’exposition Intrusions au Petit Palais jusqu’au 3 février 2008. Mais il organise, le 17 janvier 2008, une soirée gratuite pour Jean Carriès, la Matière de l’étrange. Accès libre à partir de 17h. Puis, de 18h15 à 19h, les écrivains Dominique Mainard et Stéphane Audeguy liront un texte inédit, qui leur a été inspiré par l’oeuvre du sculpteur, dans l’auditorium, de 18h15 à 19h (182 places disponibles). Vous retrouverez la critique de ces expositions en cliquant ici.

Publicité

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *