La saga du message

Exposition 'D'Hermès au SMS, la saga du message'. L'Adresse musée de La Poste, Paris, 2009D’Hermès au SMS

Jusqu’au 06 mars 2010

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

L’Adresse musée de la Poste, 34, bd de Vaugirard 75015, 6,50€

Publicité

Un titre accrocheur pour une exposition qui l’est tout autant. Le musée de La Poste, rebaptisé L’Adresse musée de La Poste, dresse un panorama historique et géographique de l’histoire de la communication. Des messagers grecques à la téléphonie mobile du XXIe siècle. En dehors des prouesses techniques, l’exposition souligne le facteur humain derrière tout message. Quelles que soient les conditions de son environnement, l’homme a un besoin impérieux de communiquer avec autrui.

L’exposition s’ouvre sur la mythologie grecque avec Hermès, messager des Dieux. Fils de Zeus et de Maia, Hermès naît dans une caverne du mont Cyllène, en Arcadie. Il sait déjà marcher et parler, ce qui fait de lui un être ingénieux et mobile. Outre ces qualités qui déterminent ses futures fonctions, il est passionné de musique et fabrique lyre, syrinx (flûte de Pan). Il échange cette dernière à son frère Apollon contre une longue baguette d’or dont il se sert pour garder son troupeau de vaches. Lorsqu’Hermès utilise cette baguette pour séparer deux serpents enroulés autour du bâton, il donne naissance au caducée. Attribut qui deviendra avec les sandales et le pégase (chapeau ailé) ses attributs de messager des dieux.

Les tours à feux. Gravure extraite de l'Histoire de la Télégraphie par Ignace Chappe, 1848 (2e édition) (c) L'Adresse musée de La PosteDans la Grèce Antique, Enée invente un système de vases communicants. Dans des vases remplis d’eau flottent des règles graduées qui comportent des signes. Sur un signal donné par une torche, le robinet est ouvert, ce qui déplace la réglette. Le poste suivant fait de même pour connaître la position de la réglette et le signe qui lui correspond. Le robinet est fermé sur un nouveau signal de feux.

Rotulus de Saint-Vital. Fac simile en parchemin de l'original, 1122 (c) L'Adresse musée de La PosteLes Egytiens utilisaient le papyrus pour conserver leurs écrits et communiquer. Ce support est repris par les Grecques (volumen) puis le Moyen-Age sous la forme du rotulus. L’apparition au XVe siècle du livre imprimé le rend caduque mais le rotulus reste utilisé en tant que support prestigieux pour les chartes, traités, édits et brevets.

Adresse en quatrain par Stéphane Mallarmé. Bibliothèque littéraire Jacques Doucet, Paris (c) Photo Suzanne NagyLa section suivante renseigne sur l’évolution de l’enveloppe, support de création littéraire et artistique (cf. le courant du mail art). Mallarmé rédigeait son adresse sous forme de quatrain, le facteur Pioche illustrait ses enveloppes de dessins humoristiques.

Carte réponse du Père Noël. Réponse rédigée par Françoise Dolto. Recto illustré par Chag, 1965 (c) L'Adresse musée de La PosteS’il paraît évident que les lettres permettent de communiquer un souvenir (carte postale), un amour, des souhaits (amusantes lettres au Père Noël), dans les pays lointains, le support de communication peut prendre un tout autre aspect. Prenez les tribus des Hauts Plateaux du Viêt-Nam qui utilisent des bijoux porteurs de message (pour symboliser le passage d’un rite). Les Indiens dessinent sur des morceaux de tissus pour évoquer leur mythologie ou raconter des événements récents. Le tsunami de 2004 ou les attentats de 2001 ont ainsi été transmis par des peintres-conteurs. Au Pérou, la façon dont les cordelettes (khipu) sont tordues et nouées permet de transmettre une donnée. Au Bénin, le tambour joue un rôle dans les cérémonies mais il permet également de communiquer un message précis, concis et stéréotypé à des dizaines de kilomètres.

Avion Hermès. Maquette du projet européen d'avion spatial, 1991 (c) Photo CNES/ESA/D.DucrosL’exposition aborde ensuite les messages codés, la télégraphie aérienne, l’invention du télégraphe électrique (en 1838 par l’Américain Samuel Morse) et la téléphonie à fibre optique.

L'arrivée du courrier. Gravure en couleurs, XIXe s. (c) L'Adresse musée de La PosteL’exposition se termine sur quelques chiffres. Aujourd’hui, 100.000 facteurs parcourent quotidiennement le tour du monde pour distribuer le courrier.

Publicité

Les cartels et supports de l’exposition ont été réalisés en papier recyclé pour montrer l’engagement de La Poste dans le développement durable (cf. aussi les tenues des facteurs en coton bio).

Il est vrai que La Poste n’est pas – a priori – un secteur vert, entre l’utilisation du papier qu’elle recquiert, la pollution liée aux voitures/avions de distribution, etc. Ce qui donne l’impression d’une sorte d’auto-promotion de l’entreprise alors qu’elle subit des problèmes d’organisation, liés à son changement de statut. Mais ceci est un autre débat.

Pour ce qui est de l’exposition elle-même, elle s’adresse à un public familial. “D’Hermès au SMS” se révèle d’autant plus intéressante qu’elle couvre de nombreuses thématiques et est dotée d’oeuvres riches et variées.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *