Histoire de la colonisation: les archétypes

Y'a bon... Banania“Y’a bon… Banania” par Pap Ndiaye

Jeudi 27 mai 2010, 18h30

L’Université populaire du quai Branly

Le musée du quai Branly invite l’historien Pap Ndiaye à réfléchir sur l’histoire coloniale au travers du cliché “Y’a bon… Banania”.

Sous le charme poétique ou l’exotisme cruel des archétypes se cachent des formes d’oppression coloniale réduisant à des images simples, des phénomènes complexes qu’analysent pour nous les spécialistes.

Pilotée par Catherine Clément, philosophe, romancière, auteur d’essais sur l’anthropologie et la psychanalyse, l’Université populaire du quai Branly propose une réflexion publique sur les valeurs morales et culturelles des civilisations du monde.

Publicité

Entrée libre, dans la limite des places disponibles.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *