Le thème de l’Ailleurs

Affiche du nouveau cirque vietnamien Lang Toi (Mon Village). Musée du quai Branly, Paris, 2009Lang Toi (Mon Village) – Nouveau cirque vietnamien
18 juin au 28 juin 2009, 20h
(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)
Théâtre Claude Lévi-Strauss, musée du quai Branly, 206,218 rue de l’Université / 27,37,51 quai Branly 75007, 15€

Affiche de la 8e Nuit de la Radio. Scam, Paris, 2009Nuit de la radio
25 juin 2009, 20h
Scam, 5, avenue Vélasquez 75008, Entrée libre mais réservation indispensable (01 56 69 58 17)

Le musée du quai Branly ouvre une fenêtre sur la culture vietnamienne à travers une vision renouvellée du cirque grâce au travail du compositeur et artiste, Nhat Ly Nguyen. Dans le même temps, les auteurs d’oeuvres radiophoniques de la Scam et de l’Ina invitent le public à la 8e Nuit de la Radio pour écouter un programme réalisé à partir d’archives sonores sur le thème de l’Ailleurs.

LANG TOI (MON VILLAGE)

Nouveau cirque du Viêt-Nam, Lang Toi (Mon Village) (c) Phuong Nguyen pour InterartsExpression universelle, le cirque de Nhat Ly Nguyen se fait l’écho des traditions vietnamiennes, empruntant ses gestuelles et costumes traditionnels et des objets du quotidien. Ame du spectacle, la musique accompagne les numéros de jeunes artistes circassiens et propose de faire découvrir au public occidental le timbre d’instruments ancestraux. Acrobaties et jongleries apportent au spectacle un rythme vibrant, au coeur d’un espace esthétique qui se veut le reflet d’une vie lointaine.

NUIT DE LA RADIO

Jack Kerouac lit un de ses textex en musique, Blaise Cendrars prend le train, n’importe quel train. Robert Desnos plonge l’auditeur dans le sommeil tandis que JMG Le Clézio voyage vers la lumière. Georges de Caunes s’isole sur une île déserte et Michel Polac rend visite à un hypnotiseur. Et tant d’autres chemins vers l’ailleurs seront offerts le temps de la Nuit de la Radio.
Pour ceux qui aiment s’abandonner aux récits, à la musique, aux voix étranges qui prennent possession de leur imaginaire…

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *