Zéro sucre

Desserts 100% gourmands, sans sucres ajoutés, ni édulcorants
Géraldine Olivo, photographies de Myriam Gauthier-Moreau
Editions Alternatives, 128p., 14,90€

Pour acheter ce livre : 

Des enfants accro au sucre, non merci ! Pourtant, difficile de lutter quand, à la sortie de l’école, les parents ont dans la main des sachets transpirants de viennoiseries et bonbons TOUS LES JOURS… Avec la sortie de Zéro sucre, aux éditions Alternatives, j’ai trouvé une alliée pour ne pas faire pâlir d’envie mes enfants !

Publicité

L’auteure présente 40 recettes de desserts sucrés naturellement aux fruits et fruits secs, farines au goût sucré (souchet, noix de coco, riz, petit épeautre), épices (cannelle, vanille, cardamone) et même légumes (patates douces, courges, carottes, et encore plus osé : le panais !).

Cela donne : banana bread ; far aux abricots et à la fève tonka ; pain aux fruits secs ; chaï cookies aux carottes, coco et raisins ; purée gratinée de potimarron au chocolat ; fondants de patate douce à la vanille, etc.

Pour les beaux jours, voici la recette d’un dessert imbattable : la glace à la fraise.
500 g de fraises bien mûres
200 g de yaourt végétal ou non
2 c. à s. de purée de noix de cajou ou d’amande
1/2 c. à c. d’extrait de vanille liquide
40g de fraises séchées ou de cranberries

Laver et équeuter les fraises. Les couper en morceaux et les mettre dans le blender avec la yaourt, la purée d’oléagineux, l’extrait de vanille.
Mixer pour obtenir une préparation homogène.
Ajouter les fraises séchées et mixer brièvement de façon à laisser des morceaux.
Laisser prendre en sorbetière 20mn environ et déguster aussitôt.

Pour accompagner, vous pouvez les servir avec des sablés parfum châtaigne et noisette.
200 g de farine de châtaigne (si vous n’êtes pas habitués, n’en mettez que la moitié et prenez une farine de petit épeautre par exemple pour compléter)
60 g de beurre, fondu
2 c. à s. de purée de noisettes
2 oeufs
40 g de noisettes

Tamiser la farine de châtaigne dans un saladier.
Incorporez les oeufs, le beurre fondu et la purée de noisettes.
Former un boudin de pâte, filmer et placer au congélateur 30 mn.
Préchauffer le four à 180°C.
Découper des biscuits d’un demi-centimètre d’épaisseur et les disposer sur une plaque du four chemisée de papier cuisson.
Concasser les noisettes à l’aide d’un mortier et en saupoudrer chaque biscuit en appuyant un peu à la surface.
Cuire 15 mn environ et laisser refroidir avant de déguster.

Une dernière recette tentante : la pâte à tartiner choco-noisette. Je connaissais la combinaison purée de noisettes + poudre de cacao ou chocolat fondu, mais celle-ci propose d’ajouter des dattes et des pruneaux.

50 g de chocolat noir à 80% minimum de cacao
100 g de purée de noisettes
85 g de dattes Medjool
30 g de pruneaux moelleux
1 c. à c. d’extrait de vanille

Dénoyauter dattes et pruneaux et les couper en morceaux.
Les mettre dans un petit bol, les couvrir d’eau à hauteur et les laisser tremper pendant 30 mn.
Réserver l’eau de trempage.
Faire fondre doucement le chocolat au bain-marie avec 2 c. à s. d’eau.
Mixer dans un petit mixeur les dattes et pruneaux réhydratés avec la purée de noisettes, l’extrait de vanille et 3 c. à s. d’eau de trempage.
Ajouter le chocolat fondu et mixer une dernière fois.
Verser la préparation dans un pot hermétique avec couvercle et conserver 2-3 jours à température ambiante ou au réfrigérateur pour 1 semaine max.

Publicité

Et vos enfants (une fois devenus adultes) vous diront merci :-)

 

 

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Zéro sucre

  1. Une fervente lectrice dit :

    Quelle idée d’envoyer cet article juste avant ma pause déjeuner.
    J’ai faim maintenant ;-)
    Je tenterais bien la pate à tartiner ce week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *