Réouverture de la BHVP

Bibliothèque Historique de la Ville de Paris
24 rue Pavée, Paris 4e

Abritée dans le magnifique hôtel Lamoignon, classé monument historique, la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris (BHVP) – spécialisée dans l’histoire de Paris et de l’Île-de-France, la littérature et le théâtre – a bénéficié de travaux de rénovation. A (re)découvrir au coeur du Marais.

Publicité

Rafraîchissement des peintures, éclairage aux LED, création d’un espace de détente, de vestiaires, remplacement des catalogues papier par des ordinateurs – sauf dans la mezzanine pour conserver la trace d’un mode de recherche ancestral ! -, accessibilité pour les personnes à mobilité réduite forment l’essence de ces travaux de rénovation.

Ils sont accompagnés d’un nouveau service : le prêt de livres anciens, datés du XVIIe siècle à 1960. Le millier de livres mis à disposition a été sélectionné par les bibliothécaires pour l’abondance/la qualité de leurs illustrations, leur côté pittoresque, ou la causticité de leur humour. Ils sont prêtés dans des boîtes spécifiques de conservation.

Le fonds comporte également des revues. Parmi lesquelles l’année 1793 du premier quotidien français Le Journal de Paris, L’Illustration, ou les premières années de Paris-Match. Une autre salle de lecture permet de consulter la presse actuelle.

“Archives de George Sand ou de Jean Cocteau, programmes de théâtres, menus de restaurants anciens : la Bibliothèque historique fait vivre la mémoire culturelle de Paris. Sa rénovation rend ce bien commun désormais accessible au plus grand nombre, permettant à chaque Parisien de s’approprier ce patrimoine exceptionnel” commente Bruno Julliard (Premier Adjoint à la Maire de Paris chargé de la culture et des relations avec les arrondissements).

Une huile d’Eugène Bourgeois, Vue de la place de la Bastille et de ses environs en 1889, a été restaurée pour l’occasion et sortie des réserves. Cette oeuvre commandée par la Ville de Paris pour l’Exposition universelle de 1889 avait pour pendant la Vue de la Bastille et de ses environs en 1789, peint par Fedor Hoffbauer, aujourd’hui accroché dans le fond de la salle de lecture de la bibliothèque. Les deux tableaux monumentaux sont aujourd’hui de nouveau réunis. Ils permettent de mesurer la rapidité de l’urbanisation de la cité et son industrialisation à la fin du 19e siècle.

Publicité

Des expositions-dossiers verront le jour trois fois par an dans le hall d’accueil. Sont notamment présentés pour la réouverture : le manuscrit enluminé de La Vie de saint Eloi (vers 1370), un plan de la ville de Paris de 1656, la dernière lettre de Camille Desmoulins à sa femme Lucile à la veille d’être guillotiné (1794), un menu de restaurant parisien de 1790, une plaque de verre photographique par Gustave Le Gray, le manuscrit de L’Éducation sentimentale de Flaubert, le sixième ticket de métro utilisé le premier jour de la mise en service du Métropolitain (1900).

Touristes, promeneurs, soyez curieux et ne manquez pas de vous arrêter dans ce lieu historique !

 

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *