Images et Mode au Petit Palais

Patrick Demarchelier, Christy Turlington, British Vogue, New York, February 1992Patrick Demarchelier

Jusqu’au 4 janvier 2008

Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, Avenue Winston Churchill 75008

Le Petit Palais offre carte blanche au célèbre photographe de mode Patrick Demarchelier. Chaque automne, le musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris accueille une exposition d’art contemporain. Cette année, la scénographie mêle les photographies de P. Demarchelier avec les collections permanentes. Conférant aux unes et aux autres une résonnance pleine de contrastes.


Autoditacte, Patrick Demarchelier est devenu la star des couvertures de magazines de mode. Le 4 juin 2007, il reçoit du Council of Fashion Designers of America le Eleanor Lambert Award pour l’ensemble de sa carrière et “sa contribution unique au monde de la mode”.

Patrick Demarchelier, Nadja Auermann, St. Barthelemy, 1995Photographies de stars (Robert de Niro, Julia Roberts, Madonna, Gwyneth Paltrow, Scarlett Johansson…) ou de mannequins (Carla Bruni, Kate Moss ou autres anonymes), la démarche du photographe est la même. “Sublimer le naturel, la spontanéité du sujet – qui intervient plutôt en début ou en fin de séance – et mettre en lumière le côté optimiste de la personne”, confie-t-il d’une voix frêle.

L’autre caractéristique de sa démarche photographique est de ne jamais regarder en arrière. “Un photographe, c’est quelqu’un de fragile. On doit se renouveler tout le temps. Pour moi chaque travail est un nouveau challenge. Ce qui a été fait avant est oublié”.

Patrick Demarchelier est également connu pour avoir été le photographe personnel attitré à la Princesse Diana en 1989, devenant le premier photographe officiel non britannique de la famille royale.

Patrick Demarchelier, Diamonds, February 2000Formé en France, ce photographe au caractère indépendant, travaille pour des magazines de mode comme ELLE, Marie-Claire, 20 ans magazine. Après l’Italie et l’Allemagne, il conquiert les Etats-Unis. Il arrive à New York en 1975, ne parlant pas un mot d’anglais. Il apprend sur le tas, dans la rue, à la télévision et démarre sa carrière chez Glamour et Mademoiselle. C’est la consécration avec son travail pour Harpers’s Baazar (1992) – une collaboration qui dure 12 ans.

Les grandes enseignes du luxe comme Dior, Louis Vuitton, Céline, Tag Heuer, Chanel, Yves Saint Laurent, Guerlain, Ralph Lauren, Armani, Valentino, Prada, Donna Karan, etc., s’arrachent la “Demarchelier touch“.
Depuis 2004, P. Demarchelier travaille pour Condé Nast (Vogue, Glamour, Mademoiselle).
Il a été nommé Offcier des Arts et des Lettres en novembre 2007.

Patrick Demarchelier, Italian Vogue, December 2006Qu’elles soient en couleur ou en noir et blanc, les photographies de P. Demarchelier savent capturer l’oeil. Il ne s’agit pas de ces photos de mode trop limpides que l’on feuillette sans jeter un regard. Ici, un simple geste, une attitude, un regard transperçant parviennent à établir un lien entre le sujet photographié et l’observateur.

Dans l’exposition, les “nuages “d’images” dialoguent par leur forme et leur style avec les peintures patrimoniales. Contraste entre la jeunesse et la beauté “photogénique” des sujets photographiés et celle des sujets peints. Pourant, ici ou là, les oeuvres reflètent un même humanisme.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *