Dans l’atelier de Rodin

Victor Pannelier (1840- après 1907) Le Penseur en terre, retouche à la mine de plomb Juillet 1882 épreuve sur papier albuminéRodin, le laboratoire de la création

Jusqu’au 27 septembre 2015

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

Publicité

Musée Rodin, 79 rue de Varenne, Paris VII

Suivant une nouvelle conception scénographique qui annonce celle dont bénéficiera l’hôtel Biron actuellement en travaux, l’exposition « Rodin, le laboratoire de la création » (musée Rodin) sort des réserves cent cinquante plâtres et terres cuites. Afin de plonger le visiteur au coeur du processus créatif de Rodin.

Charles Bodmer (1854-1934) Jeune mère à la grotte en plâtre Vers 1885 négatif gélatino argentique sur verreL’idée de Catherine Chevillot, commissaire de l’exposition (directrice du musée Rodin) est d’éduquer le public. Dorénavant, le visiteur devra réfléchir par lui-même !  En exerçant son regard, en créant des liens entre les oeuvres non finies (plâtres et terres cuites) et les photographies prises dans l’atelier de Rodin par les professionnels de l’époque (Charles Bodmer, Freuler, Victor Pannelier, Jacques-Ernest Bulloz) et amateurs (Eugène Druet), qui rendent compte chacun du processus créatif du maître.

Publicité

Auguste Rodin Pierre de Wissant, tête type C Vers 1885-1886 PlâtreMoins de cartels, plus de « morceaux » telles les mains de Pierre de Wissant (un des Bourgeois de Calais) ou têtes de Balzac, que Rodin décline à l’infini. Ou encore différents modèles de la Porte de l’Enfer. Quant aux oeuvres abouties (bronze et marbre), le visiteur peut les admirer – tout de même ! – dans le jardin du musée.

Jacques-Ernest Bulloz (1858–1942) Vue d’ensemble de Pavillon de l’Alma à Meudon 1904–1905 épreuve gélatino argentiqueL’exposition m’a vraiment donné l’impression d’entrer dans l’atelier de Rodin (comme à Meudon). L’oeuvre se construit sous notre regard, les visages s’expriment, les mains s’animent, les nus se dressent avant d’être drapés dans leur version finale. C’est tout le cheminement intellectuel et la recherche plastique de Rodin qui s’exposent.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *