Jean Nouvel gagne le projet de construction de la Philharmonie de Paris

(c) Projet du lauréat L'Atelier Jean Nouvel pour la Philharmonie de Paris, 2007Six Projets pour la Philharmonie de Paris

Jusqu’au 13 juillet et du 31 août au 30 septembre 2007

Cité de la musique, 221 avenue Jean Jaurès 75019, 01 44 84 44 84, Entrée libre

La Cité de la musique présente le résultat du concours international de maîtrise d’oeuvre pour la construction d’un grand auditorium dans le parc de la Villette, à Paris. En lice, six candidats, tous aussi renommés les uns que les autres: Atelier Jean Nouvel (France), Coop Himmelb(l)au (Autriche), Zaha Hadid (Royaume-Uni), MVRDV (Pays-Bas), Christian de Portzamparc (France), et Francis Soler (France).

La Cité de la musique présente le résultat du concours international de maîtrise d’oeuvre pour la construction d’un grand auditorium dans le parc de la Villette, à Paris. En lice, six candidats, tous aussi renommés les uns que les autres: Atelier Jean Nouvel (France), Coop Himmelb(l)au (Autriche), Zaha Hadid (Royaume-Uni), MVRDV (Pays-Bas), Christian de Portzamparc (France), et Francis Soler (France).

(c) Atelier Jean Nouvel, France, Lauréat, Projet pour la Philharmonie de Paris, 2007Le jury de La Philharmonie de Paris – association soutenue par l’Etat et la Ville de Paris – a désigné comme lauréat, l’Atelier Jean Nouvel. La grande salle de concert – 2.400 places – ouvrira donc ses portes en 2012, dans le Parc de la Villette – quartier en pleine mutation.

“Dans le mot philharmonie on peut déjà facilement imaginer l’amour de l’harmonie. La philharmonie existe comme un événement prestigieux qui entretient des relations harmonieuses avec le Parc de la Villette, la Cité de la musique et le boulevard périphérique”.

Sur le plan architectural, le projet de Jean Nouvel se distingue des modèles strictement frontaux par la volonté de privilégier un rapport d’intimité entre les spectateurs et les interprètes, via un enveloppement de la scène par le public.
Par ailleurs, cet ouvrage répond à des normes internationales strictes en termes d’acoustique. Sans oublier, le versant environnemental, l’étude étant soumise à une démarche de certification reconnue.
Côté budget, l’Etat (ministère de la Culture et de la Communication), finance le projet à hauteur de 45%, tout comme la Ville de Paris. La région Ile de France versera quant à elle 10% des 200 millions d’euros alloués.

Conçue comme une “maison des orchestres”, la Philharmonie de Paris accueille plusieurs formations musicales – essentiellement des symphonies, mais également du jazz et des musiques du monde – en résidence permanente ou temporaire. L’équipement total s’étend sur 20.000m2 utiles. Il comprend la grande salle de concert, des foyers et des espaces de répétition, des locaux administratifs, un pôle éducatif, des espaces d’exposition, un restaurant, les infrastructures nécessaires à la logistique et aux équipements techniques ainsi qu’un parc de stationnement.

Et pour comparer, voici en images et en quelques mots des architectes, les autres projets, non retenus.

(c) Coop Himmelb(l)au, Autriche, Projet pour la Philharmonie de Paris, 2007COOP HIMMELB(L)AU – Autriche

“Notre proposition répond à la géométrie et aux forces du site en dissolvant la trame de Tschumi du Parc de la Villette avec la diagonale du périphérique.”

 

(c) Zaha Hadid, Royaume-Uni, Projet pour la Philharmonie de Paris, 2007ZAHA HADID – Royaume-Uni

“La Philharmonie de Paris crée une nouvelle entrée publique pour le Parc de la Villette. Le bâtiment est surélévé pour créer un parvis qui offrira un lien direct entre le Parc et la Porte de Pantin. La forme flexible de l’enveloppe extérieure génère un unique mouvement tout au long des façades avec des éléments à différents niveaux donnant sur des prises de vue variées.”

(c) MVRDV, Pays-Bas, Projet pour la Philharmonie de Paris, 2007MVRDV – Pays-Bas

Publicité

“Les ‘poutres programmatiques’ tendent la peau du bâtiment pour former les foyers à l’intérieur et une ‘colline artificielle’ à l’extérieur, cette peau enveloppe les volumes et donne l’unité à l’ensemble. Des lames horitonzales trament cette façade, la peau devient ainsi accessible aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur.”

(c) Christian de Portzamparc, France, Projet pour la Philharmonie de Paris, 2007CHRISTIAN DE PORTZAMPARC – France

“Nouveau pôle culturel dans Paris, présence majeure sur la Porte de Pantin et le Parc de la Villette, le projet de la Philharmonie met tous les lieux du site en relation. Traversant, traversé, entre ville et parc, il est ouvert et habité, il donne à voir, il est lumineux, il invite, il attire. Fluide, la Philharmonie ne pèse pas. Elle est mouvement.”
(c) Francis Soler, France, Projet pour la Philharmonie de Paris, 2007FRANCIS SOLER – France

“Comme une partition blanche que quelques blanches et noires dessinent sur quelques portées noires, la Philharmonie de Paris se joue en noir et blanc. La Philharmonie de Paris est, avant tout, l’espace de la symphonie et celui de nouvelles formes d’expression musicale. […] La Philharmonie de Paris se présente sous la forme d’un immense voile blanc opalescent, qui s’inscrivant, avec souplesse, dans un mouvement circulaire, fluide et sans repère, défie sa forme plissée, depuis le sommet de l’ouvrage jusqu’au sol, comme dans une suite sans fin.”

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à Jean Nouvel gagne le projet de construction de la Philharmonie de Paris

  1. BARBARA dit :

    JE CROISE LES DOIGTS POUR CE TRÈS GRAND ARTISTE.BARBARAPOMIER

  2. Ping :La grande salle de la Philharmonie de Paris. – dvgt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *