Le Grand Opéra, 1828-1867

Le spectacle de l’Histoire

Jusqu’au 2 février 2020

Bibliothèque-Musée de l’Opéra Garnier, Paris 9e

Publicité

Pour célébrer les 350 ans de l’Opéra de Paris, l’institution organise une exposition sur les grandes époques de son histoire. Après “Un air d’Italie” qui évoquait la naissance de l’Opéra de Paris, de Louis XIV à la Révolution française (1669-1791), voici “Le Grand Opéra, le spectacle de l’Histoire” couvrant la période de 1828 à 1867.

Vue de l’exposition (c) Laurent Julliand, agence Contextes / BnF

Le grand opéra français atteint ses lettres de noblesse au XIXe siècle, dans la ville de Paris. Il se caractérise par une scénographie fastueuse et la présence du ballet.

Vue de l’exposition (c) Laurent Julliand, agence Contextes / BnF

Sous le Premier Empire, les premiers compositeurs de renom se nomment Cherubini (Médée) et Spontini (La Vestale). En 1828, La Muette d’Auber porte aux nues le grand opéra. Rossini tente sa chance avec Guillaume Tell. Mais c’est Meyerbeer qui atteint l’apothéose avec Robert le Diable, Les Huguenots et Le Prophète.

Vue de l’exposition (c) Laurent Julliand, agence Contextes / BnF

Le parcours propose d’écouter des extraits de ces opéras. Aux côtés de maquettes de décor, de manuscrits musicaux, de costumes de scène (voir également à ce sujet “Habiller l’Opéra” au CNCS de Moulins), et de portraits.

Publicité

Une petite exposition riche en documents prêtés par la BnF. Elle complète à merveille l’autre exposition parisienne consacrée à l’opéra: “Degas à l’Opéra“, présentée au musée d’Orsay jusqu’au 19 janvier 2020.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *