Le “joaillier des rois”

Cartier – Le style et l’histoire

Jusqu’au 16 février 2014

(Evitez les files d'attente: achetez vos billets en ligne en cliquant ici !)

[amazon_link id=”2711860582″ target=”_blank” container=”” container_class=”” ]ACHETER LE CATALOGUE DE L’EXPOSITION[/amazon_link]

Grand Palais, Salon d’Honneur (entrée square Jean Perrin), Paris VIII

 

Publicité

Ca brille sous la coupole du Grand Palais! Le Salon d’Honneur accueille une exposition sur l’histoire et le style de Cartier. On connait tous de nom cette fine fleur de la joaillerie française, sans pour autant avoir eu l’occasion de mettre les pieds dans ce temple du luxe. Et encore moins d’en connaître les pièces phares qui ont contribué à façonner l’histoire des arts décoratifs.

La maison Cartier est fondée en 1847 lorsque Louis-François Cartier (1819-1904) reprend l’atelier de bijouterie de son maître artisan Adolphe Picard, situé au 29 rue de Montorgueil (Paris Ier).

La princesse Mathilde, nièce de Napoléon Ier et cousine de Napoléon III, fait son premier achat en 1856.

En 1859, l’atelier emménage au 9 boulevard des Italiens, quartier en pleine effervescence. L’Impératrice Eugénie devient cliente. Alfred Cartier (1841-1925) intègre l’affaire familiale

Trente ans plus tard, la renommée est elle que la boutique s’installe au 13 rue de la Paix. Le fils d’Alfred, Louis Cartier (1875-1942) s’associe à son père.

Cartier ouvre ses portes à Londres en 1902 au 4 New Burlington Street, sous la direction de Pierre Cartier (1878-1964), deuxième fils d’Alfred. Evénement qui coïncide avec le couronnement du roi Edouard VII.

Pierre Cartier émigre à New York en 1907. Il vend le diamant bleu Hope à Evalyn Walsh McLean.

En 1912, le Conseil de la Ville de Paris offre au tsar Nicolas II l’Oeuf impérial Cartier, aujourd’hui exposé au Metropolitan Museum of Art, à New York.

A l’orée de la Première Guerre mondiale, Cartier imagine le décor panthère (en onyx et brillants).

En 1917, la boutique new yorkaise emménage au 653 Fifth Avenue.

1924 marque la date de création de la bague et du bracelet “trois anneaux”, liant les trois ors, et portés sous les feux de la rampe par Jean Cocteau à Paris. A New York, elle est appelée “Trinity”.

Cartier participe à l’Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes en 1925, au pavillon de l’Elégance, en compagnie des grands couturiers. Le style art déco imprègne les nouvelles créations dont les couleurs deviennent flamboyantes.

Jeanne Toussaint entre chez Cartier en 1933 en tant que directrice de la Haute Joaillerie. A cette date, Cartier dépose un brevet pour la monture invisible qui permet de faire disparaître la monture au profit des pierres.

Publicité

Cartier soutient la France Libre du Général de Gaulle en 1940. Certains de ses discours sont écrits depuis le bureau que Jacques Cartier (troisième fils d’Alfred) a mis à sa disposition. Le bijou L’Oiseau en cage symbolise l’Occupation. En 1944, L’Oiseau est libéré.

Parallèlement à l’histoire de Cartier, l’exposition aborde les personnalités qui ont porté aux nues les créations de la maison, telle la princesse Grace de Monaco dont la bague de fiançailles est un diamant émeraude de 10,48 carats. Ou Liz Taylor dont le 3e (me semble-t-il!) mari lui offre en cadeau de mariage un diamant poire de 69,42 carats ; ce diamant sera surnommé le Burton-Taylor.

L’exposition se termine sur la broche en motif de panthère conçu en platine sur un saphir de cachemire cabochon de … 152, 35 carats! Cette pièce maîtresse est rachetée pour la Collection Cartier en 1987.

Près de 600 bijoux sont exposés, pièces de joaillerie, montres, pendules, diadèmes, objets divers (boîte à cigarettes, montre-bracelet – emblèmes de la modernité -, etc.). Trois cent dessins préparatoires, documents d’archives, photographies publicitaires, toiles et gravures illustrent les coulisses de la création d’une maison qui a été surnommée le “joaillier des rois”.

 

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *