Carte blanche à Jayashree Chakravarty

Earth as Haven [La Terre comme refuge]

Jusqu’au 15 janvier 2018

Catalogue de l’exposition : 

Musée Guimet, 6 place d’Iéna, Paris 16e

Dans la rotonde du 4e étage, le musée national des arts asiatiques – Guimet (MNAAG) a confié à l’artiste indienne Jayashree Chakravarty (née en 1956,à Khoai, Tripura) une carte blanche axée sur sa pratique très particulière du collage de matières organiques sur des rouleaux de papier népalais.

L’installation se compose de tentures végétales encadrant un cocon suspendu au dôme de la rotonde, où le visiteur est invité à entrer avec une petite lumière (lampe de poche ou lumière de son téléphone portable) pour découvrir la fresque végétale intérieure.

 

Sur du papier épais népalais, l’artiste a collé des graines, des feuilles séchées, des perles, des morceaux de textiles, de l’argile… bref, tout ce qui témoigne du vivant. L’oeuvre joue des différences de matière – les écailles du cocon font penser à une armure – et de lumière (opaque/transparent).

Avec cette oeuvre sensible et traditionnelle (évocation de l’Inde des pensées et des métiers artisanaux), Jayashree Chakravarty souligne l’impressionnante capacité de la regénération de la nature tout en appelant à un mode de vie plus écologique et durable.

Ne manquez pas le documentaire qui est consacré à la genèse de cette oeuvre.
Vous pourrez rencontrer  l’artiste le 9 décembre à l’occasion de la journée particulière que le MNAAG lui consacre.

 

Taggé .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *