Musées dessinés

Christelle Téa

Jusqu’au 2 janvier 2022

Musée Cognac-Jay, 8 rue Elzévir, Paris 3e
Entrée libre

Le musée Cognac-Jay accueille les oeuvres graphiques d’une jeune artiste, Christelle Téa (33 ans), invitée à représenter à l’encre de Chine ses vues des quatorze musées de la Ville de Paris. Des dessins réalisés sur le vif, in situ, pendant une dizaine d’heures non-stop pour chaque. Quelle patience !

Le Salon Boucher, Musée Cognac-Jay, Paris, 15.X.2019. Encre de Chine sur papier (c) Christelle téa

Sans esquisse ni faux-pas, Christelle Téa, diplômée des Beaux-Arts de Paris avec les félicitations du jury (2015), reproduit avec une infinité de détails les intérieurs ou extérieurs des musées, jusqu’à leurs réserves.

Réserves du Palais Galliera, rue Servan, Paris, 11.XII.2019. Encre de Chine sur papier (c) Christelle Téa

À travers une soixantaine de dessins, l’artiste évoque l’atmosphère intime du musée Zadkine, l’architecture somptueuse du Petit Palais, les réserves que l’on aimerait fouiller du Palais Galliera, l’univers élégant et les petits objets de luxe du musée Cognac-Jay, l’esplanade s’ouvrant sur la crypte archéologique et Notre-Dame-de-Paris, etc. Sans oublier de se représenter avec sa collection personnelle de bibis !

La jeune femme offre un nouveau regard sur ces lieux maintes fois arpentés, témoignant de la vie des musées, de leurs activités et de leurs oeuvres. Avec un sens du détail tellement pointilleux que cela en est fascinant !


Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.